Albums

Voivod Synchro Anarchy

Voivod, Synchro Anarchy
Note : 10
Publié le 27 mars 2022

 

Par Ricardo Langlois et Junior Picard

Voivod me bouleverse. Les années passent. 40 ans bientôt au compteur. L’espace vide avant Metallica, Slayer et Voivod. Le cœur immobile à chercher la transcendance ultime. J’ai aimé comme un fou Black Sabbath. Il y avait de jeunes fous qui jouaient comme des malades. Où? À Jonquière. À l’époque, nous étions troublés (moi, Junior Picard et Stéphane Barsalou). Des fauves qui sont aussi des amis prêts à l’abordage. Ils ont inventé des romans de science-fiction dans leurs chansons.

Voivod a recruté Jason Newsted de Metallica (1). On les envie. Ils sont dans le top 10 de plusieurs palmarès dans le monde entier (au Japon, en Allemagne).

Je suis un pauvre critique (un mauvais guitariste) qui veut leur dire : je vous aime inconditionnellement. Complice, alcoolique, overdose de métal prog, c’est tout moi ça. Depuis War and Pain, inscrit dans notre top 25 des albums québécois. Je me réjouis de vos offrandes de luxe, la pulpe sulfureuse de vos guitares. Je n’invente rien. Je me berce de Voivod.

Le prog métal

En écoutant en boucle War And Pain (1984), Rrroooaaarrr (1986), Killing Technology (1987), c’était le début prometteur d’une grande aventure. L’album The Wake sorti en 2018 (2) marque une sorte d’apothéose. Des visions dystopiques ( je pense au dernier Megadeth) qui font appel au vécu des jeunes d’aujourd’hui avec ce sentiment d’anxiété que nous vivons, de plus en plus. La pandémie, la guerre en Ukraine. The Wake était un album prophétique. Ils ont eu la chance de jouer au Japon, en Europe, en Scandinavie, aux States et même au Festival de Jazz.

Tournée The Wake. Au Japon, 2019

Au journal La Presse, Snake (Denis Bélanger) est convaincu que c’est Piggy qui a envoyé Daniel Mongrain (Chewy) pour propager la musique de Voivod. Parce que leur musique fait du bien. Cette musique, c’est du prog metal monolithique. Ils sont grands.

Synchro Anarchy

Synchro Anarchy, quel titre fabuleux. Tout est calculé. À chaque écoute, les atmosphères qui rappellent Dimension Hatross et Nothing Face. C’est intense, presque punk.(mais aussi abstrait, sans demi-mesure). L’ambiance d’une certaine urgence. Peut-on aimer les Pink Floyd et les Sex Pistols, peut-on explorer? La musique est un Art. Voivod est toujours fidèle à leur éthique.

Mongrain apporte ses flux et ses afflux. À La Presse, on a fait allusion aux accords d’orgue de Keith Emerson. (Oui, Emerson Lake and Palmer). Durant la pandémie, Michel Langevin a vu Synchro Anarchy comme le monde au bord de l’apocalypse.

Plus loin que The Wake

Un album plus progressif, peut-être? Tout est en subtilité. Fascinant spleen sur la condition humaine. À l’occasion une bulle Floydienne éclate au-dessus de ma tête. Aucune prétention, on joue psychédélique pour éviter la lourdeur d’un métal uniforme.

Félicitations au bassiste Dominic Rocky Laroche qui est une autre pierre angulaire au beau succès de Synchro Anarchy. Voivod, après 40 ans, reste novateur et pertinent,(énigme et mystère? ).

Paranormalium, le titre d’ouverture met la table. L’improbable mélodie est une ouverture face aux hostilités à venir. Certaines lignes de guitare de Mongrain frôle l’ami Frank Zappa. La créativité est partout. Holographic Thinking dépasse les frontières glauques du métal traditionnel.

Quand j’écoutais The Wake, je pensais à des musiques de Rush et King Crimson. The World Today est un message d’espoir pour notre avenir sacrifié.

Aux musiques psychédéliques
Les anges architectes ensemble
Pour préserver ce noyau central
Pour nos combats
La musique cuirassée (3)

L’avis de Junior Picard

 – J’avais très hâte d’écouter ce nouvel album de nos guerriers de glace, car comme plusieurs d’entre vous, je suis un fan de la première heure de Voïvod et le groupe avait mis la barre haute avec The Wake! Ont-ils réussi à nous offrir un album qui reflèterait nos attentes !?! Pour ma part, Junior, absolument, car les gars ont toujours le feu sacré et ils nous le prouvent sur Synchro Anarchy avec des influences tantôt Thrash, tantôt Prog et même Jazz fusion par moment.

– Je me suis procuré la version de l’album double contenant le CD live à Jonquière avec la pochette verte fluo, toujours créée par Michel Langevin « Away ». La pochette est très belle de même que les photos à l’intérieur. Ce que j’;adore de Voïvod, c’est le son prédominant de la basse qui donne beaucoup de groove aux pièces, comme celle qui est en ouverture de l’album :

Paranomalium qui débute sur les chapeaux de roues! Ensuite s’enchaine la pièce titre Synchro Anarchy  Planet Eaters qui figure parmi mes préférées de l’album, ensuite Mind Clock , Sleeves Off, etc … Enfin bref .

Notes

(1). Jason Newsted joue sur Voivod (2003), Katorz (2006) et Infini (2009). Voivod pour son 10 e album, a fait appel à Jason Newsted, après avoir quitté Metallica. Cet album marque le retour du chanteur Denis Bélanger.
(2). Voivod, The Wake. 9.5 comme note. Critique sur famillerock, 4300 vues.
(3). Ricardo Langlois, L’empire, poème p, 48. (2021).

Ricardo Langlois a écrit pour Pop Rock dans les années 80. Il a été animateur à CHAIFM Chateauguay et Choq Fm, radio Uqam et journaliste. Il est aussi critique littéraire pour Lametropole.com. Il a écrit 4 livres de poésie.

Un gros merci à Junior Picard.

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!

Pour Un Monde Meilleur!