Actualités

Rolling Stones 60 ans

Joyeux 60e anniversaire 1962 2022 
Publié le 8 avril 2022
Document exceptionnel

Par Mel Dee

« Ça semble impossible que ça fasse si longtemps » Keith Richards

Les pierres qui roulent depuis 60 ans, quel anniversaire! Un évènement à la fois euphorisant et magique mais un peu triste car nos pensées vont au regretté Charlie Watts. Contrairement à Led Zeppelin qui ont mis fin au groupe à la suite du décès de Bonham, les Stones continuent sans Watts. Arrêter, n’est point dans leur vocabulaire. 60 ans après la création du groupe,  les mauvais garçons si adorés continuent à écrire, épisode après épisode, l’histoire du rock.

« The Rolling Stones » en 1962. Charlie Watts, Bill Wyman, Mick Jagger, Brian Jones, Keith Richards. Photo: Michael Ochs Archives/Getty Images

L’âme de Muddy Waters plane

Alors que Mike Jagger, disques de Chuck Berry et Muddy Waters entre les mains, rencontre par hasard son ami d’enfance Keith Richards et l’invite à rejoindre son groupe Little Boy Blue & The Blue Boys, avec Dick Taylor, Brian Jones, rêve de former un groupe qu’il nommera comme le titre de Waters: Rollin’ stone.
Le destin et l’amour du blues les unira.

Voici une de mes vidéos préférées, la légende du blues Waters qui appelle Jagger, le fan avec son idole incroyable moment et chair de poule garantie: 

1962 : le Blues Incorporated, connexion et naissance

Grâce à Alexis Korner et son projet Blues Incorporated, Watts, Brian Jones, son pianiste Ian Stewart, et avec Avec une âme rock’n’roll, Jagger, Richards et Dick Taylor se mettent en orbite autour de Korner et la connexion se fait.
Les acolytes : Jamais Mick sans Keith Korner suggère à Jones de prendre Jagger comme chanteur. La première pierre angulaire est placée, le futur groupe légendaire et sexagénaire cette année 2022, est sur le point de briller.
Avec des changements et des musiciens accompagnateurs différents :

Brian Jones le premier Stones : reste au poste à la tête du groupe jusqu’en 1969, remplacé par Mick Taylor.

Brian Jones- circa 1965. Photo: Michael Ochs Archives/Getty Images

Mick Jagger et Keith Richards les jumeaux :  d’amis de maternelle à inséparables des Rolling Stones depuis 1962 et pour toujours.

Jagger et Richards les acolytes des Rolling Stones, école primaire de Wentworth, à Dartford, dans le Kent. Photo : SWNS.

Charlie Watts le magnifique: il prend place au sein des Stones, en janvier 1963 après un roulement de batteurs. Discret et si gentil, il restera jusqu’à son décès en 2021 et éternellement dans nos cœurs.

Charlie Watts

Ronnie Wood arrive enfin pour compléter le groupe magique, l’alchimie est certaine, même si au début il ne se sentait pas accepté comme un Stones à part entière, rapidement il en est devenu une fondation comme ses complices en 1975 à ce jour.

Mike Jagger et Ronnie Wood

Ian Stewart est écarté en 1963, mais continue à travailler avec le groupe jusqu’à sa mort en 1985. Bill Wyman fait partie de l’aventure jusqu’en 1993 et sera remplacé par Darryl  Jones.

1963 LA rencontre

Stones ou Beatles? Une question si souvent posée, pour ma part, je n’ai jamais eu de préférence, chacun de ces monuments a contribué à sa façon à rédiger l’histoire de la musique. Le 21 avril 1963, les « mauvais garçons » rencontrent pour la première fois les « gentils gendres », au club Station Hotel Richmond.

Celui qui a refusé Les Beatles, Dick Row, sort le 1er single des Stones, Come On. Au sein de la maison de disque Decca l’immense succès arrive rapidement.

Saviez- vous que le 2e simple des Stones comporte un titre composé par John Lennon et Paul McCartney, I Wanna Be Your Man?

L’image de « mauvais garçons »

Derrière cette idée, leur manager Andrew Loog Oldham. Celui qui rêverait d’avoir (ses) Beatles a créer l’image des Stones en opposition au look « gentils gendres » des Fab Four, suite à la première apparition télévisée du groupe à l’émission Thank your Lucky Star le 7 juillet 1963. Leur look offusque, pourtant on y voit des garçons bien habillés, à l’époque les mentalités étaient différentes.

1965 : Une année importante

Jagger et Richards auteurs-compositeurs de génie, ils pagineront la couleur musicale des Stones : deux succès gigantesques naissent. The Last Time, est le premier single écrit par les deux complices, il atteint le sommet, suivit de (I Can’t Get No) Satisfaction et le monde entier tombe en amour avec les Rolling Stones.

Les premiers enregistrements des Rolling Stones sont des reprises de blues et de rhythm and blues américains, mais arrive alors Aftermath en (1966) et Their Satanic Majesties Request (1967) le psychédélique et l’influence indienne amenés par Jones prend le dessus. Admirez le magnifique sitar de Brian Jones.

1969 : Brian Jones la première pierre n’est plus

Jones décède le 3 juillet peu après  son exclusion du groupe, Le 5 juillet 1969. Les Stones lui rendent hommage lors d’un concert géant à Hyde Park et intronisent le nouveau guitariste Mick Taylor.

Le 5 juillet 1969: The Rolling Stones à Hyde Park. Photo: Reg Burkett/Express/Getty Images

Les Stones continuent leur ascension : En 1971, sort l’album Sticky Fingers ( article par Ricardo Langlois), avec sa célèbre pochette, puis et le « Glimmer Twins » Mike et Keith produisent l’album It’s Only Rock’n Roll en 1974, Mike Tylor y participe mais quitte le groupe, Ron Wood le remplace.

Années incertaines 1975-1985

Un brin disco avec Some Girls en 1978, les problèmes de drogue puis Emotional Rescue (1979) et Tattoo You (1981), les Stones font face à une période difficile, on parle même de séparation mais l’intronisation du groupe au Rock & Roll Hall of Fame  les sauvent, les albums Steel Wheels et Stripped suivent. Puis retour aux sources, l’album Voodoo Lounge (1994) est un signe d’espoir, on retrouve bien là les bons vieux Stones. En 1997 sort l’album Bridges to Babylon.

Les Stones fêtent, rien ne les arrête

Après une tournée mondiale, de 1997 à 1998, les Stones fêtent 40 ans d’histoire avec une  autre tournée mondiale en 2002-2003. Licks Tour, tournée qui donne l’occasion de sortir le DVD, Four Flicks.

En 2012, 50 ans de magie, ils offrent 5 concerts exceptionnels, dont deux à l’O2 Arena de Londres. Une version remastérisée de l’album Beggars Banquet sort pour cette occasion fin 2017.

En 2013, une tournée démarre avec plusieurs artistes invités,  Hyde Park les accueille le 6 et 13 juillet.

En 2016, Blue and Lonesome, le premier album depuis 11 ans sort. Le 25 mars 2016, les Rolling Stones donnent un concert géant au complexe sportif Ciudad Deportiva de La Havane à Cuba devant 500 000 spectateurs et qui est parmi eux ? Géo Giguère :

Quel bonheur de voir notre gardien du Rock sur la route des Stones

Géo Giguère, fondateur et éditeur du journal Famille Rock au concert gratuit  des Rolling Stones. La Havane. 25 mars 2016. Un Million de spectateurs!

 Les Stones roulent tournée après l’autre 

En 2017, la tournée européenne No Filter Tour commence le  à Hambourg et continue en 2018.

Dernière tournée avec Charlie Watts

Mars 2019, la tournée No Filter US Tour 2019, d’abord reportée, reprend le à Chicago et se termine le  à Miami.
En 2020 une tournée américaine encore reportée et une nouvelle chanson  Living in a Ghost Town, est dévoilée, elle obtient un incroyable succès.
Watts malade, les Stones continuent, ils annoncent en 2021, une tournée nord-américaine The Rolling Stones USA No Filter Tour la batterie sera assurée par Steve Jordan.

 « On a vraiment hâte de retrouver de nouveau Charlie dès qu’il aura complètement récupéré » Mick Jagger.

Mais le batteur des Rolling Stones ne reviendra pas dans le groupe, car le 24 août 2021, il s’envole paisiblement entouré de sa famille. Jagger, Keith et Wood continuent avec Watts éternellement présent dans le cœur et la mémoire.

rollingstonesofficial.com

Tournée Sixty, le 60e anniversaire

le 14 mars 2022, les Rolling Stones annoncent une tournée européenne qui devrait commencer le 1 juin à Madrid. La BBC à annoncé une série de documentaires exclusifs pour fêter les Stones.

Nos idoles nous donnent une vraie leçon de persévérance, la passion du Rock ne meurt jamais.  De l’invasion britannique des années 60 à la tournée Sixty, de l’album: The Rolling Stones (1964) à Blue and Lonesome ( 2016) et jusqu’au bout, un groupe, une institution, une famille, une mentalité, Les Stones, des survivants, des légendes, ils nous font vibrer danser et pleurer. On les aiment pour toujours.

Joyeux 60e anniversaire au  Rolling Stones de la part de Famille Rock

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top