Spectacles

Hellfest 2022 France

Hellfest 2022
Publié le 15 août  2022

Texte et photos: Patrick Loiselle

Ça fait des années qu’on entend parler des fameux festivals d’Europe, Donington, Wacken, AM Ring etc…et j’avais toujours rêvé de m’en taper un. C’est finalement cette année que ça se passait avec le Hellfest de Clisson en France.

Le Hellfest de cette année est le plus gros festival de musique Hard rock / métal en Europe, dépassant même le mythique Wacken en Allemagne. Pour fêter les 15 ans d’existence et faire un F.U. aux 2 dernières années perdues pour eux aussi, ils ont décidé de faire le festival sur 2 week-ends de 4 jours! Nous, on assiste au 2e.

La liste des artistes est absolument hallucinante et vraiment diversifiée dans les genres. Plusieurs styles et époques sont représentés. Du hard rock des années 70 et 80 avec Deep Purple, UFO, Whitesnake, Scorpions, Guns N’ Roses, Alice Cooper, au métal plus classique avec Metallica, Judas Priest, Helloween, Nightwish, Opeth, Megadeth, sans oublier les bands plus récents dont Ghost, Rival Sons, The Dead Daisies, pour n’en nommer que quelques-uns. Bref, c’est un lineup incroyable.

Un des seuls groupes majeurs qui manque et que je n’ai pas encore vu depuis le retour des shows est Iron Maiden, mais on va skipper la journée du dimanche pour revenir à Paris et les voir 😁

Scorpions

Petit retour dans le temps. Le trip devait se faire il y a 2 ans et la destination était différente. On devait faire le Mystic Festival de Krakow en Pologne où Judas Priest et Nightwish étaient les têtes d’affiche. C’était beaucoup plus petit comme festival, mais on avait prévu faire du tourisme et combiner les 2. Tout était booké, les vols, l’appart et finalement mars 2020 est arrivé et on connaît la suite…Cette année semblait être finalement la bonne avec le report de l’année dernière également, mais certaines choses avaient changé et le Mystic décidait de changer d’endroit et déménager à Gdansk au lieu.

Le nouveau site m’intéressait moins et certains bands, dont Nightwish avait changé leurs plans également et ne participerait pas cette année. J’ai donc commencé à réviser mes plans moi aussi et je me suis intéressé à d’autres scénarios pour finalement choisir le Hellfest.

Finalement, quand on a eu la confirmation que cette année serait la bonne, on a tout réservé nos choses pour s’attaquer au 2e week-end. Le premier était pratiquement tout réservé par ceux qui avaient leur billet pour 2020.

La date de mise en vente était l’automne dernier pour le 2e week-end et habituellement c’est l’enfer de s’en procurer, tout est sold out en 15 minutes et le système plante et ça grogne solide. Pour moi ce fut un charme. Bien installé avec mon IPad, je suis rentré sur le site, pris mes billets et payé le tout sans aucun problème, même que ce fut d’une facilité un peu déconcertante. Donc, la première étape était réglée!

Ensuite on s’enligne sur les préparatifs et le planning. Maintenant, fast forward à aujourd’hui et c’est le grand jour. La semaine dernière, ils l’ont vécu à grand coup de canicule avec des 40 degrés😰 mais cette semaine c’est beaucoup plus raisonnable avec 24 degrés pour débuter.

Pour aller à Clisson, on doit prendre le train et notre hôtel est à 5 minutes de marche donc pas un enjeu. En arrivant à la gare on se rend compte qu’on ne sera pas seuls, il y’a déjà beaucoup de monde et on ne peut prendre le premier train, il est déjà plein. Le suivant arrive quelques minutes plus tard pour une balade d’environ 30 minutes. Une fois arrivés à Clisson, on doit faire la ligne pour un shuttle. On peut marcher, mais c’est près de 40 minutes, j’aime mieux payer 3 euros et me faire conduire. Il y a un temps pour marcher et un autre pour être un peu plus économe de nos pas!

Une fois sur place, tu réalises l’ampleur du site et de l’organisation. C’est immense, y a beaucoup de monde mais ça circule quand même bien. On arrive au Hell’s Corner où on peut prendre une bière et manger un brin, tout en faisant du shopping. La foule est assez âgée, je dirais que majoritairement, ça part dans les 30 ans. Assez rocker comme look, mais tout le monde est de bonne humeur (et ce fut le cas pour toute la journée, on a rien vu de déplacé comme comportement).

Finalement, c’est l’entrée officielle au site même et WOW😱 Il y a 6 stages dont 2 main.

La musique est pratiquement en continu et les changements de bands se font aux 5 minutes, c’est d’une efficacité incroyable et chaque band qui joue sur les 2 main ont tous leur propre stage setup. Une organisation et une gestion réglée au quart de tour. Maintenant, on s’installe où? Ça c’était la question. Tentait pas trop de passer la journée debout et coincés au même endroit pendant 10 heures de temps. On a donc décidé d’être en retrait mais sur une petite plate-forme nous permettant d’avoir une vue parfaite sur les écrans géants.

Le premier band à débuter le festival fut Phil Campbell and the Bastard Sons. Campbell, un ancien guitariste de Motörhead a décidé de former un band avec ses fils et rendre hommage au groupe qui est vraiment légendaire en Europe. Lemmy est une vraie icône et ils ont même dévoilé une statue géante pour l’honorer et souligner sa contribution après le show de Scorpions, où Phil Campbell est venu rejoindre son ancien partenaire Mickey Dee maintenant drummer avec Scorps. Le son est superbe peu importe où tu es.

On est restés un grand bout là pour les shows de UFO, Steve Vai et Whitesnake jusqu’à ce qu’on décide de tenter de se rapprocher pour Helloween. Pour Scorpions on commençait à être un peu fatigués, donc on a retraité un peu et avons décidé de visiter d’autres portions du site (Scorpions sont à Montréal en août. Je les verrai dans de meilleures conditions). C’est là qu’on a pu réaliser comment c’était de toute beauté à la noirceur, les éclairages et l’ambiance sont définitivement à un autre niveau.

Andy Deris, Helloween

Finalement on a quitté pour prendre le train de 1:00 et de retour à l’hôtel vers 2;00. Grande première journée et une expérience de plus à mettre en banque. J’ai découvert de nouveaux bands, dont The Last Internationale, groupe de New-York avec une front woman d’enfer et revu d’anciens qui m’avaient manqué.

Un des highlights de la journée fut Whitesnake et pour les amateurs et connaisseurs du groupe, on a pu assister à un moment historique. Reb Beach, un des 2 guitaristes manque à l’appel depuis quelques shows pour cause de maladie. Pendant tout le show Joel Hoekstra s’est occupé du double duty jusqu’au solo de Still of the Night en toute fin où Steve Vai, aussi un ancien membre jusqu’en 90 est venu on stage et a terminé la soirée avec eux. À ma connaissance c’était la première fois en plus de 30 ans qu’ils jouaient ensemble. Pour un music nerd comme moi, c’était priceless.

David Coverdale, Whitesnake

Demain on prend ça mollo, les bands ne m’intéressent pas trop, c’est plus une journée Trash et gros métal donc on en profitera pour visiter Nantes qui semble superbe avec le peu qu’on a vu.

Jour 3 du festival et aujourd’hui au menu, Airbourne, Epica, Nightwish et Guns n’ Roses et Blind Guardian. On se rend immédiatement compte qu’il y déjà beaucoup plus de monde que jeudi. Il est encore tôt et déjà le parterre est rempli. On s’enligne donc vers notre spot habituel et encore une fois, on est chanceux!

Airbourne que je ne connaissais que de nom ont complètement mis le feu dans la cabane. Avec un son très AC/DC est son charismatique leader chanteur/guitariste et son look à la Bon Scott et un jeu ressemblant à Angus. Une vraie bête de scène et je les revois justement ce soir avec Iron Maiden à Paris. Auparavant, on a eu droit à Epica et son metal symphonique. Pas mes préférés. Ils sont cependant très bons live, mais trop de growl à mon goût, surtout quand tu as une chanteuse de qualité comme Simone Simons. Nightwish sont les prochains en scène et comme d’habitude, ils sont brillants. Floor est en feu et sa voix est superbe. Le show ressemble beaucoup à celui de Montréal il y’a quelques semaines, mais avec un vrai setup de festival. Quelle différence de finalement les voir dans un tel contexte.

Ambiance du soir

Nightwish c’est vraiment un “arena” band et non plus juste un groupe de petites salles. Pour terminer notre soirée, il restait Axl, Slash et le reste des Gunners. Comme des métronomes, ils arrivent sur scène à l’heure prévue (précision requise avant les commentaires habituels sur leur passé). On se rend compte rapidement que comme plusieurs chanteurs, (David Coverdale, Klaus Meine, Paul Stanley et plusieurs autres), la pause de 2 ans a aussi affecté Axl. Lui aussi a vieilli et la voix est moins puissante qu’avant. Mais, comme un bon stratège, il sait quand vient le temps d’en pousser une bonne, selon la pièce et le moment du show. Un peu déçu du setlist, surtout qu’en mode festival ils étaient “limités” à un temps de 2.5 heures seulement! Pour eux c’est une petite soirée. Ils ont joué plusieurs covers au lieu de puiser dans leur matériel. Mais, un show de Guns c’est toujours bon quand même.

Guns’n’Roses

Axl Rose

On a malheureusement dû quitter et j’ai manqué Blind Guardian. On voulait revenir assez tôt (genre 2:00) puisque demain on quitte pour Paris. On manque plusieurs bons bands pour la dernière journée, dont Metallica, Sabaton et Mercyful Fate, mais pour moi Maiden était un no-brainer et la décision d’assister à leur show pour l’épisode 29 s’est prise sans aucune hésitation.

En gros, j’ai adoré mon expérience et vraiment content d’avoir choisi le Hellfest pour mon premier festival européen. Pas nécessairement quelque chose que je ferais à chaque année mais je m’en taperai sûrement un autre éventuellement. Un trip à vivre sans aucun doute.

Cheers from France!

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Ou visitez notre boutique . Merci!

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!

%d blogueurs aiment cette page :