Spectacles

Woodstock 1969 # 1

Festival de Woodstock 69
Woodstock # 1
Publié le 16 août 2022

Recherche par René Maranda

3 Days of Peace & Rock Music

 Trois jours de paix et de musique rock.  Entre 400 000 à 500 000 spectateurs étaient présents. Du 15 au 17 août 1969.

L’événement s’est terminé le 18 août

L’événement a eu lieu à White Lake, dans le hameau de Bethel, dans le comté de Sullivan, dans les montagnes Catskil. Dans l’État de New York, sur les terres du fermier Max Yasgur, à une cinquantaine de milles (environ 80 kilomètres) au sud-ouest de Woodstock.

Yasgur a loué l’un des champs de sa ferme moyennant des frais que les sponsors du festival ont estimé à 10 000 $.

Max Yasgur

Ce qui aurait pu tourner au fiasco à cause des drogues et d’une météo désastreuse devient un des plus grands moments de l’histoire de la musique populaire, classé par le magazine Rolling Stone parmi les 50 moments qui ont changé l’histoire du rock’n’roll : l’apothéose du mouvement hippie.

Genre de musique : Rock et folk (y compris blues rock, folk rock, fusion, hard rock, rock latin et rock psychédélique).

Trente deux musiciens et groupes parmi les plus célèbres de l’époque. Le tout avec la consommation d’énormes quantités de cannabis et de LSD dont le célèbre « Orange Sunshine ».

Les promoteurs du festival de Woodstock étaient Michael Lang, John P. Roberts, Joel Rosenman et Artie Kornfeld. Derrière la scène, trois transformateurs ont été installés qui ont fourni 2 000 ampères de courant pour alimenter l’appareil d’amplification. L’ingénieur du son était Bill Hanley.

Michael Lang, John P. Roberts, Joel Rosenman et Artie Kornfeld

Bill Hanley

Le budget de 10 millions de dollars permet d’avoir une affiche avec les noms prestigieux de l’époque : The Who, qui jouent pour un cachet relativement mineur de 11 200 dollars, Joan Baez enceinte, Ten Years After, Crosby, Stills, Nash and Young ou encore Creedence Clearwater Revival qui feront une prestation moyenne. Tous les concerts n’ont pas forcément été mémorables ces jours-là.

Même s’il était considéré comme un investissement risqué, le projet a été monté dans une optique de rentabilité financière. Les billets ont ensuite été vendus dans les magasins de disques et dans la région métropolitaine de New York. Ou par courrier via une boîte postale. Ils coûtaient 18 dollars (environ 75 dollars en valeur actuelle), ou 24 dollars s’ils étaient achetés le jour même.

Environ 186 000 billets ont été vendus à l’avance et les organisateurs ont estimé une participation d’environ 200 000 personnes.

Ce n’est pas ce qui s’est passé, cependant. Plus d’un demi-million de personnes ont assisté à l’événement, abattant des clôtures et faisant du festival un événement gratuit.

Enregistrements

Le festival est enregistré avec les moyens du bord (une table de mixage 4 pistes et quelques micros) par Eddie Kramer et filmé par 12 cadreurs, donnant lieu à un film documentaire, réalisé en 1970 par Michael Wadleigh, assisté de Martin Scorsese, qui participe également au montage.

Eddie Kramer

Le montage de « Woodstock » (gd) est assuré par Thelma Schoonmaker, Walter Murch, le réalisateur Michael Wadleigh et Martin Scorsese.

Un coffret de 4 DVD tente de montrer entre les prestations musicales, toute l’organisation, les problèmes rencontrés et l’ambiance de ce festival. Certains morceaux jugés trop médiocres par leurs auteurs ont été réenregistrés plus tard.

Un album triple sort en mai 1970, Woodstock : Music from the Original Soundtrack and More, réédité en 1994 sur un CD double.

Un album double, Woodstock Two, sort un an plus tard, en juillet 1971, réédité lui aussi en 1994 en CD double. Pour les 25 ans du festival, un album quadruple (en CD) est édité, avec un certain nombre de pièces inédites.

Logo

Le très célèbre logo du Festival de Woodstock, le fameux oiseau perché sur un manche de guitare, a été dessiné par l’artiste graphique Arnold Skolnick, qui n’a reçu en tout et pour tout que 15 dollars pour son travail. On en connaît un qui s’en mord un peu les doigts de ne pas avoir mieux évalué le succès de l’évènement…

Arnold Skolnick

Programmation

Vendredi 15 août

Richie Havens
Swami Satchidananda (court discours d’ouverture)
Sweetwater
Bert Sommer
Tim Hardin
Ravi Shankar
Melanie
Arlo Guthrie
Joan Baez

Samedi 16 août

Quill (groupe)
Country Joe McDonald
John Sebastian
Keef Hartley Band
Santana
The Incredible String Band
Canned Heat
Mountain
Grateful Dead
Creedence Clearwater Revival
Janis Joplin
Sly and the Family Stone
The Who
Jefferson Airplane

Dimanche 17 août

Joe Cocker & The Grease Band
Country Joe & The Fish
Ten Years After
The Band
Johnny Winter
Blood, Sweat and Tears
Crosby, Stills, Nash and Young

Lundi 18 août

Paul Butterfield Blues Band
Sha Na Na
Jimi Hendrix

En 1984, une plaque commémorative a été placée sur le site du festival. Le site conserve son aspect rural et continue d’être visité par des personnes de plusieurs générations.

Anecdotes

La circulation a longtemps été bloquée sur certaines autoroutes de New York.

Le site du festival n’était pas équipé pour recevoir autant de monde : les installations sanitaires étaient insuffisantes, les équipes de secours manquaient de ressources; de nombreux participants se retrouvèrent en difficulté à cause de la météo, du manque d’hygiène et de nourriture.

Bien que l’ambiance du festival ait été extraordinairement sereine, on rapporte deux décès à Woodstock : l’un probablement causé par une surdose d’héroïne. Et l’autre, la mort accidentelle d’un participant qui dormait dans un sac de couchage dans un champ de foin voisin, fut écrasé par un tracteur.

Il semble également que deux naissances se soient produites (dans une voiture garée dans la circulation et dans un hélicoptère) ainsi que quatre fausses couches.

Certains participants affirment avoir fait la queue pendant des heures pour utiliser les toilettes. Quelque chose nous dit que certains d’entre eux n’ont pas pu tenir aussi longtemps.

De nombreuses vaches étaient présentes. Après tout, c’était une ferme laitière.

Plus de 5 000 incidents médicaux ont été signalés aux autorités, dont 800 étaient liés à la drogue.

Les organisateurs du festival ont loué des hélicoptères pour transporter de la nourriture et de l’eau afin d’atteindre les centaines de milliers de participants.

Le festival a été arrêté à plusieurs reprises tout au long du week-end en raison de la pluie et du risque d’électrocution.

Des dizaines de milliers de véhicules d’invités étaient garés jusqu’à 20 miles du site du festival.

La rumeur veut que des cruches de vin maison circulent librement.

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci!

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE : RENÉ MARANDA
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
⁠RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
⁠ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
ASSISTANCE AU TEXTE : JOHANNE JODOIN

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Pour Un Monde Meilleur!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

%d blogueurs aiment cette page :