Albums

Steve Hill Dear Illusion

Steve Hill, 25 ans de carrière
Album Dear Illusion
Note: 9.5/10
Publié le 11 octobre 2022

            Par Mel Dee

Dear Illusion, entre fun, originalité, introspection et émotion. Steve Hill étonnant tout en restant lui-même !!!  Son meilleur album à date ?

Le 11 novembre 2022, sortira le nouvel album du grand auteur-compositeur-interprète, sympathique et authentique Steve Hill. Le multi-instrumentaliste, natif de Trois-Rivières au succès international, est de retour avec un nouvel album, qui marquera ses 25 ans de carrière. 

Steve Hill. Crédit photo: Jean-Sébastien Désilets

Hill ne s’appuie pas sur ses acquis, il prend de plus en plus le chemin des légendes du blues, du rock et des grands guitaristes. Et cet album en est la preuve !

Au dévoilement du vidéo-clip de Everything You Got, premier single de l’album, j’ai écrit : Tout ce qu’on a : une chanson qui nous défie de ne pas bouger. Avec simplicité et accompagné de sa guitare signature, The Offender, Steve Hill nous confirme qu’un musicien qui a du talent à revendre, n’a point besoin d’en faire trop pour offrir un bon moment à ses fans.

Il s’agit du troisième titre de l’album, alors que les amateurs de Fender sont heureux, je me demande ou est cachée la Les Paul Jr 55 qui fait mon bonheur ? dans le solo.

À ce moment, la promesse d’un bon, voire très bon album se dessinait déjà au-dessus de nous… Savourez …

« J’ai rencontré Steve la première fois que mon groupe a joué à Montréal, à L’escogriffe en 2002. Il avait apprécié notre prestation et me l’a fait savoir chaudement. Ce n’est que plus tard que j’ai constaté ses prouesses musicales. Vingt ans après, on fait de la musique ensemble et ce n’est qu’un début.
C’est un frère de musique avec qui j’ai beaucoup de plaisir et d’affinité. Rock on mon Blond !!  »

Johnny Pilgrim

Pour ceux, qui n’ont pas reconnu le personnage dans la vidéo, celui qui nous fait danser, rire et chanter, il s’agit du musicien, ami et co-parolier de Steve, Jonny Pilgrim. Vous verrez son nom dans les crédits de certaines chansons de l’album Dear Illusion. Je vous invite à le découvrir et je le remercie de m’avoir partagé ce beau témoignage pour .. son vieil ami

Johnny Pilgrim et Steve Hill. Crédit photo: Facebook Steve Hill

Attachez vos tuques!!

En préparant cette analyse d’album, j’étais comme un enfant devant un emballage cadeau, essayant de deviner ce qui s y trouve. Une fois le cadeau ouvert, moi qui adore les surprises, je me suis demandé comment en dire assez mais pas trop!!!! pour vous laisser, à votre tour, être surpris.

L’album commence avec la chanson All About The Love, la première note de guitare nous annonce la couleur. J’ai souris car ça déroute, différente de Everything You Got. Une sorte de Rooster Blues de Lightnin’ Slim en version complètement déchainée !! Steve Hill ose entre tradition et un soupçon de modernité ou plutôt de recette secrète et ingéniosité dans la compo.

Rhythm and blues, Rock’n’ Roll, un dirty sound que j’adore !! et j’en passe, une petite tornade de styles soutenus par des sections de cuivres incroyables avec The Devil Horns.

Mais il y a quelque chose de diffèrent, à peine cette chanson terminée, l’idée que Steve Hill a monté le niveau d’un cran, une nouvelle direction, une écriture et une compo réfléchie et mature, tout en gardant la fougue et la bonne humeur. Il s’entoure aussi, alors qu’il est Le one-man-band, le plus réputé, la magie de Wayne Proctor agit !

Steve Hill. Crédit photo: Scott Doubt

Keep It Together, ma chanson préférée de l’album, déjà !!!
Les vieux amis se retrouvent, Hill et Pilgrim collaborent pour les paroles, gardez la foi, lâchez pas, un message et une chanson géniale. Si j’avais à la rebaptiser, ce serait Paroles d’harmonica. Le solo déchire, les chœurs et la voix de Hill .. Comme dit l’expression, c’est MALADE.

Steve Hill. Crédit photo: sd3design.com. 2017

Dear Illusion, LA chanson

Et puis voici enfin, Dear Illusion, âmes sensibles, blessées, attristées, préparez-vous. Cette chanson est l’ingrédient secret de l’album, pas pour rien que ce soit son titre. En fait, elle nous confirme, c’est un Steve Hill grandi, je pense, personnellement et musicalement. 48 ans de vie, 25 ans d’expérience, de scène, de bas et de haut, ça s’entend plus que jamais.

Hill nous confie quelque chose de beaucoup plus (intime), certains d’entre nous penseront à des épisodes de leur vie, leurs rêves devenus des désillusions. Avec plus de poésie, Steve Hill joue avec les mots et embellit ce mot triste.

Très touchante et déroutante, comparée au côté jovial de Everything You Got. Un rythme poignant comme le blues soupoudré de soul, Steve dépose presque la guitare comme un soldat qui dépose son arme, non pas comme une défaite mais comme une prise de conscience.

Difficile de se reprendre, mais la batterie nous boost, s’enchaîne Steal The Light From You, même si cet album était prévu et prêt pour 2020, on ressent et on entend bien le travail de (peaufinage) derrière. Les arrangements sont impeccables.

Don’t Let The Truth Get In The Way (Of a Good Story) encore une chanson qui porte en elle un message, un peu comme Keep It Together. Mais avec un son plus Rock, à 2.43 minutes, un enchaînement des cuivres au rock solide étonnera et fera plaisir aux bon vieux rockers que nous sommes.

Follow Your Heart, quand je dis déroutant, dites-moi si je suis la seule à avoir senti un air de Joe Cocker !!! mais ce n’est que la voix, de Hill, ici plus posée, tout comme sur le titre suivant :

So It Goes, au début de cette ballade, j’ai eu un frisson, la guitare, me fait penser à .. une certaine chanson qui s’appelle The Battle of Evermore, oui Led Zeppelin, évidemment elle parle de Led Zep, certains diront, tiré par les cheveux ???  Le 11 novembre … vous m’en donnerez des nouvelles. 

She Gives Lessons In Blues, et le bluesman reprend de plus belle, on pourrait dire variation sur le même thème, rappelez vous Emily de l’album Solo Recordings Volume 3. Steve Hill refaçonne, repense et compose peut-être différemment pour cet album. Le résultat est absolument incroyable.

Écoutez bien les paroles de cette chanson !!!! et n’oubliez pas que cet album sort pour les 25 ans de carrière de celui qui joue du blues …

Until The Next Time, un rendez-vous presque personnel, pour chacun d’entre nous. Composée au piano, cette autre belle ballade, nous fait déjà penser au prochain album de Steve Hill. Avec le niveau de celui-là, comment sera le suivant !!

D’ici le prochain album, faites tourner vos vinyles Dear Illusion.

Une nouvelle ère dans la carrière de Steve Hill est sans doute arrivée. À  la question est-ce que Dear Illusion est le meilleur album de Steve Hill à date ? Pour moi, oui. Sinon pour beaucoup, c’est  l’un des meilleurs de sa discographie et de l’année .. voire des dernières années.

La pochette

La très belle pochette de l’album Dear Illusion de Steve Hill. réalisée par Rob Cannon

Je suis presque gênée de le dire, mais pour moi c’est la plus belle pochette d’album de Steve Hill et en général, pour l’année 2022, elle arrive juste après celle de l’incomparable Michel Langevin pour Synchro Anarchy de  Voïvod .

L’illustration au style rétro de Dear Illusion rappelle celle de l’album Desert Trip. En tant que graphiste, je me suis amusée à la vectoriser et décortiquer les détails, mais nul besoin de faire ça pour se rendre compte qu’à chaque fois que vous posez les yeux sur cette pochette, un nouvel élément apparaît.

Regardez au niveau de la poitrine, entre les mains … et pensez à la chanson Dear Illusion ..

Nous approchons la période des fêtes, et que ce soit pour vous même ou pour un fan de Steve Hill, Dear Illusion sera un très beau cadeau, l’album et sa pochette sont un must have pour votre collection. Mais je dirai aussi et surtout un cadeau pour les petits futurs musiciens ou passionnés de blues-rock, ils vous remercieront plus tard.

25 ans d’une carrière qui mériterait des éloges, des articles dédiés et une reconnaissance au Québec et à travers le monde, bien plus grande à mon avis et aux dires de beaucoup. Bonne nouvelle, ça se concrétise de plus en plus.

Voici Un très bel l’article Steve Hill, hommage à un multi instrumentiste exceptionnel du regretté Martin Achard, un de nos premiers collaborateurs

Ceux qui ont eu la chance de voir Steve Hill sur scène, sont unanimes, c’est une bête de scène. À se demander si la gravité a un effet sur lui. Visitez son site web et les liens en bas pour connaitre ses dates de spectacles.

Steve Hill sur scène. Crédit photo: Scott Doubt. 2022

Ma passion pour le rock, enfant, m’a mené inévitablement à la source, le blues. Entre un Deep Purple et Led Zep en passant par le Métal, je n’ai jamais cessé de me bercer à la Robert Johnson, Mississipi John Hurt, Lightnin’ Slim, John Lee Hooker, Mama Thornton et que dire du King et sa Lucille. Pour ne citer qu’eux.

Steve Hill n’a sûrement pas vendu son âme au diable à la croisée des chemins, mais il a donné son âme à Dear Illusion.

Pour finir, voici un petit clin d’œil, à ma façon, Joyeux 25e anniversaire de carrière et longue vie à toi Steve Hill

Discographie

1997 :  Steve Hill
1999 :  Call It What You Will
2002 : Domino
2007 : Devil At My Heels
2009 : The Damage Done
2011 :  Whiplash Love
2012 :  Solo Recordings, Vol. 1
2013 :  Solo Recordings, Vol. 1 1/2 (Extended play)
2014 :  Solo Recordings, Vol. 2
2016 :  Solo Recordings, Vol. 37
2018 :  One Man blues rock band
2020 :  Desert Trip
2021 :  Desert Trip Deluxe

 

Liens: 

Rejoignez les 60 000 fans sur Facebook 
Précommande de l’album : Bandcamp     Site web

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top