Albums

Pixies Doggerel

Le retour des Pixies
Album Doggerel
Note: 7.9/10
Publié le 14 octobre 2022

 

            Par Mel Dee

« Quand j’ai entendu les Pixies pour la première fois, je me suis tellement connecté avec ce groupe que j’aurais dû être dans ce groupe,
ou du moins dans un groupe de reprises Pixies ».
Kurt Cobain

36 ans déjà!  les sacrés Pixies sont toujours là, le 30 septembre 2022, ils présentaient  Doggerel, leur 8e album.

Originaires du Massachusetts, capitale de la «Puritan City» Bonston, ce groupe pas si puritain que ça, perpétue le rock alternatif agrémenté de punk depuis 1986. Précurseur du grunge, leur caractère musical est toujours présent, mais il s’est adouci, Doggerel en est la preuve.

Album Doggerel des Pixies. 2022

Un retour qui fait du bien, nous nous souvenons tous de leur séparation en 1993, après quatre albums, ils reviennent avec un cinquième album en 2004. Lorsque la bassiste Kim Deal quitte le groupe en 2013 pour former The Breeders, elle est remplacée par Kim Shattuck, qui laisse à son tour la place à Paz Lenchantin, Paz continue depuis l’aventure aux côtés du mythique Black Francis au chant et guitare rythmique, Joey Santiago à la guitare et David Lovering à la batterie.

Pixies. Joey Santiago, Paz Lenchantin, David Lovering, Black Francis.

Avant d’écouter l’album, j’avais en tête
Gigantic (Surfer Rosa, 1988), Hey (Doolittle, 1989), Dig For Fire (Bossanova, 1990), Magdalena 318 (Indie Cindy 2014) et évidemment la fameuse et envoutante Where Is My Mind? (Surfer Rosa, 1988).

Ayant honnêtement plutôt – zappé – l’album  Beneath the Eyrie (2019), je me demandais qu’en est il advenu de l’évolution musicale des Pixies durant les 3 dernières années ?

Doggerel, comporte douze titres, Vault Of Heaven, There’s A Moon On et Dregs of the Wine sont les trois premiers singles dévoilées, avant la sortie de l’album.

Le bal commence avec : Nomatterday, une ouverture d’album qui sous-entend une qualité certaine! Frank Black, scande : Tu sais, je sais que tu ne me détestes pas vraiment, mais je suppose que je t’irrite probablement. Le franc (écrit) de Black nous revient tout à coup, nous rassurant, il n’a pas abandonné ses paroles sans filtres, poignantes, un brin sarcastiques.

Cette magnifique, punk, première danse, m’a ravie. Intro de batterie, lignes de basses, narration de Frank Black et le rythme qui ne déroge pas non plus, on y retrouve les Pixies tels que nous les avons toujours connus, des riffs mi-harmonieux, mi-révoltés.

S’ensuit Vault of Heaven, si belle et déjà une réécoute, avant même de découvrir la suite, je sais c’est ma préférée de l’album Doggerel.

Dregs of the Wine, et on décolle. À ce stade, je ne comprends pas les quelques notes en bas de 8 données par la critique. J’étais à New York avec les Ramones, à Londres avec les Sex Pistols et je reviens à Boston avec les vieux Pixies. Cela ne me dérange absolument pas de retrouver le son -ancien- et de rester dans l’esprit des premiers albums. Une chance que les grands groupes sont de retour et nous avons été gâtés ces dernières années.

À ma grande surprise la chanson suivante me téléporte dans une Haunted House au décor années 50, un léger Rockabilly.

Jusque-là, tout allait bien, mais le cinquième titre, Get Simulated, me laisse légèrement perplexe… petit grattage de tête, j’ai envie de revenir au début de l’album avec Doggerel. J’entends un léger air à la Nirvana, qui me manque tant, s’agit-il d’un clin d’œil à leur regretté fan, Cobain ? En tout cas, je n’accroche pas vraiment.

Tous à coup je comprends mieux, sachant que je n’apprécie pas forcément le fait de noter les notes, le 10 et le 9 viennent de s’envoler. 

The Lord Has Come Back Today, avec ses harmonies et son intro de guitare acoustique, le souffle revient un peu .. mais reste que ce n’est ni la fougue ni les envolées lyriques ni les riffs dignes des Pixies. Dans un sens ils essaient autre chose, qui semble plus gentil, plus grand public. C’est là où certaines vieilles âmes ne se reconnaissent pas vraiment dans le nouveau Pixies, mais d’autres oui. 

Voici une version live de cette chanson

Thunder and Lightning est une continuité de la chanson précédente, la guitare acoustique en duo avec la voix de Black, qui reste timide, ne me fais pas vibrer, malgré un petit effort au niveau du solo de Santiago et du changement de tempo. J’ai eu l’impression d’écouter un nouveau groupe, bien moins bon, légèrement inspiré par les précurseurs, les Pixies. Assez difficile comme sentiment, comme – constatation.

Arrivée à la huitième chanson,  There’s a Moon On, avec un beau titre qui cite un de mes éléments la lune, j’ai espéré rêve et magie, mais ce ne fut pas le cas. Cependant je parie que cette chanson va bien vieillir.

Pagan Man, Who’s More Sorry Now? et You’re Such a Sadducee s’enchaînent pour clôturer le bal avec Doggerel. Un peu moins alternative punk, plus (sophistiqué et posé.)

Je déconnecte, sans le vouloir allant chercher du bonheur ailleurs, j’ai débarqué de l’album Doggerel et je prends une marche du côté du précèdent, essayant de trouver une signification à tout ça. Les chansons, On Graveyard Hill et Magdalena me démontrent que l’album de 2019, Beneath the Eyrie était probablement un peu plus empreint de l’âme des Pixies.

Mes trois premières danses sur cet album étaient belles, je suis resté un peu statique ensuite. Je pense que le retour des pixies est une bonne chose, malgré tout. Un semi-très bon album, si je peux le décrire de la sorte.

Mon affection pour les Pixies elle, reste intacte évidemment. J’espère bientôt un autre album surprenant teinté de bon rock alternatif et de Punk … du début à la fin.

Discographie

Surfer Rosa – 1988
Doolittle – 1989
Bossanova – 1990
Trompe le Monde – 1991
Indie Cindy – 2014
Head Carrier – 2016
Beneath the Eyrie – 2019
2022 : Doggerel 

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top