Chroniques

Pink Floyd River

Pink Floyd à travers le temps # 48
The Endless River
Publié le 3 octobre 2022

Recherche par René Maranda

The Endless River, après une discographie incroyable, on arrive au quinzième et dernier album studio de Pink Floyd. Il s’agit aussi du troisième album paru sans Roger Waters.

The Endless River, sort le 10 novembre 2014

Nick Mason, indique que le groupe voulait réaliser un album instrumental intitulé The Big Spliff. Le journal The Guardian annonce un album instrumental, mais le projet a été modifié par Gilmour qui inclut des enregistrements vocaux sur la pièce Louder than Words.

Gilmour et Mason décident aussi d’inclure des séances de The Big Spliff et des enregistrements datant de 1968 du clavier de Richard Wright, décédé cinq ans auparavant, pour faire un nouvel album, intitulé The Endless River (expression tirée de la chanson High Hopes).

Pochette de l’album

La pochette de l’album, a été réalisée par un artiste égyptien âgée à l’époque de seulement dix-huit ans, Ahmed Emad Eldin. Dans les crédits, un hommage est rendu à Storm Thorgerson, décédé en 2013, et qui avait conçu de nombreuses pochettes d’albums pour de grands noms y compris Pink Floyd. La pochette a été dévoilée le 22 septembre 2014.

Ahmed Emad Eldin

Liste des titres

 – Things Left Unsaid  (Gilmour – Richard Wright)
 – It’s What We Do (Gilmour – Wright)
 – Ebb and Flow (Gilmour – Wright)
 – Sum (Gilmour – Wright – Nick Mason)
Skins (Gilmour – Wright – Mason)
 – Unsung Wright – Gilmour – Wright)
 – Night Light (Gilmour – Wright)
 – Allons-y (1) (Gilmour – Wright)
 – Calling (Gilmour – Anthony Moore)
 – Eyes to Pearls (Gilmour – Polly Samson)

Total :53:02

Merci de nous aider en contribuant à notre campagne de financement.

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
ASSISTANCE AU TEXTE : MEL DEE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top