Spectacles

Last in Line ex Dio

Last in Line
Worcester MA, le 24 septembre 2022
Publié le 25 octobre 2022

Par Patrick Loiselle

Pour plusieurs, quand on entend le nom Last in Line, on pense immédiatement à l’album classique de Dio, sorti en 1984 ou à la pièce titre du même album. Mais, Last in Line c’est aussi le nom du band formé par les ex-membres originaux, Vivian Campbell (maintenant avec Def Leppard depuis le début des années 90), Vinnie Appice et Jimmy Bain (malheureusement décédé depuis et remplacé par Phil Soussan, anciennement de Ozzy entre autres) pour justement faire revivre les années glorieuses du band.

Le groupe s’est formé peu de temps après le décès de RJD quand Vivian Campbell a redécouvert son passé et réalisé que lui aussi faisait partie intégrale du succès des albums auxquels il avait participé, soit les 3 premiers. Il a donc communiqué avec les 2 autres membres restants du groupe pour juste se taper un jam session et avoir du plaisir. Comme il leur manquait un chanteur, Vinnie a appelé une connaissance du coin (ils étaient à Las Vegas), Andrew Freeman pour venir les accompagner. La chimie était immédiatement présente et il semblerait qu’ils aient eu beaucoup de plaisir. C’était en 2011.

La nouvelle s’est répandue et une offre de faire quelques shows s’est matérialisée. Pas du tout ce qui était prévu, mais pourquoi pas, et l’aventure débutait pour de vrai. Suite au succès de ces premiers gigs, le groupe, ayant reçu une offre formelle de composer du nouveau matériel décida de sortir un nouvel album de pièces originales. L’album sort finalement en 2016, Heavy Crown, qui recevra un très bel accueil des fans et de la presse en général. Tant qu’à sortir un album, pourquoi ne pas organiser une vraie mini-tournée pour le promouvoir et c’est là que mon histoire débute vraiment avec eux.

Vivian Campbell a toujours été mon guitar hero depuis l’adolescence. Je l’ai vraiment découvert avec l’album Holy Diver et la tournée qui passera par Verdun en 1983. Je l’ai rarement manqué par la suite. Autant lors des 2 tournées subséquentes avec Dio, que son bref passage avec Whitesnake que lors des nombreuses fois que Def Leppard sont venus dans le coin, habituellement je me fais un devoir d’y assister.

En 2017 à Long Island NY, j’ai eu la chance d’assister à mon premier concert de Last in Line et ce fut magique d’entendre ces classiques joués par ceux qui les avait créés. Par la suite, chaque fois qu’ils passaient pas trop loin, c’est certain que je me déplaçais. Ce fut le cas la semaine dernière alors qu’ils débutaient leur nouvelle tournée à Worcester dans le Massachussetts. Occasion parfaite pour se taper un road trip en familleC’était mon 5e show du band depuis 2017.

Comme à chaque fois que je les vois, j’en profite toujours pour prendre le forfait VIP, qui consiste à assister au sound check, de les rencontrer et jaser un peu avec eux, de prendre quelques photos et faire signer ce qu’on veut (dont la nouvelle Gibson Flying V de mon fils). Toujours très convivial et relax, contrairement à d’autres Meet n’Greet ou c’est très rushé et on ne peut parler à personne.

Après les premières parties réglées, c’est finalement le début du show. On le sait, ce sera un mélange de matériel original et bien sûr des classiques de Dio. On doit être environ 200 – 300 dans la salle, donc ce sera relativement intime.

Le show débute avec la pièce Landslide, de leur 2e album simplement intitulé II. Malheureusement, le son est dégueulasse où on est situé, juste collés sur le stage. Le son est très fort et clair, sauf qu’on n’entend pratiquement pas la voix de Freeman. Finalement on décide de reculer après quelques pièces, quitte à perdre du visuel.

Depuis toujours que mon fils sait que Vivian c’est mon guitariste, mais c’est la première fois que lui le voyait live et il fut drôlement impressionné. Ce n’est pas le genre de guitariste qui shred à une vitesse incroyable, mais ce sont les nuances, sa sonorité et sa façon unique de jouer qui en font une légende.

Suivent après Landslide, le one-two punch habituel, Stand Up and Shout et Straight to the Heart. Incroyable comment ça sonne (si on fait abstraction de la voix). Une autre pièce du 2e album, Year of the Gun enchaîne avant d’entendre le premier vrai gros morceau de la soirée, Holy Diver et bang, ça frappe comme un coup de poing. Vivian joue avec sa même Les Paul qu’à l’époque et le son est d’une clarté et le solo mythique joué de façon experte. On se croirait en 83. Black out the Sun suit et ensuite une autre grosse pointure du passé débute avec l’intro tout en douceur de The Last in Line et encore là, quelle puissance et le solo joué à la perfection. S’enchaînent Starmaker, une des meilleures pièces composées depuis leur retour et Electrified, qui selon moi aurait pu être remplacée par autre chose.

Finalement, ça se termine par une version hallucinante de Egypt (The Chains are On) avec un jam de la mort en fin de pièce qui dure un bon 5 minutes et ou on peut apprécier tout le talent et la créativité de Vivian. Quelle fin de show, mais il reste quand même quelques joyaux dans le coffre. Devil in Me, premier single du premier album de LIL comme premier rappel, pour finalement terminer avec Rainbow in The Dark et We Rock comme conclusion.

Une très belle virée familiale et un show mémorable, que demander de plus!

Leur nouvel album sortira le 11 novembre 2022

Prochaine excursion aux States sera pour une autre légende de la guitare, Michael Schenker le 21 octobre à Beverly MA, à suivre !

Prochaines dates pour Last in Lane

Nov. 09 – Cavalier Theater – La Crosse, WI
Nov. 11 – Arcada Theatre – St Charles, IL
Nov. 12 – King Of Clubs – Columbus, OH
Nov. 13 – Jergel’s – Pittsburgh, PA
Nov. 15 – Manchester Music Hall – Lexington, KY
Nov. 16 – Basement East – Nashville, TN
Ces 4 dernières dates ont été annulées.
Nov. 18 – Landis Theatre – Vineland, NJ
Nov. 19 – The Paramount – Huntington, NY
Nov. 21 – The Recher – Baltimore, MD
Nov. 23 – The Paramount – Huntington, NY

 

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone 

BANNIÈRE : MEL DEE
WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top