Actualités

Harmonium Anderson Santana

Dernière heure #116
En direct de la salle de nouvelles de Famille Rock!
Publié le 13 juin 2022

 

Par André Thivierge

L’expérience Harmonium Symphonique se poursuivra en trilogie à Montréal. – Trois séries de spectacles distincts inspirés de l’album Histoires sans paroles : Harmonium symphonique et interprétés par l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) seront proposés aux adeptes du mythique groupe québécois Harmonium entre septembre et janvier.

Ces représentations feront suite à une première série de concerts présentée récemment à Trois-Rivières, qui a connu un grand succès auprès du public et de la critique.

Les représentations montréalaises se tiendront dans trois lieux différents et avec trois propositions scéniques différentes.

Les 1er, 2 et 3 septembre prochains, Histoires sans paroles : Harmonium symphonique sera offert en version grand-messe, à l’église Saint-Jean-Baptiste, sur le Plateau-Mont-Royal.

Les 6, 7 et 8 octobre, le spectacle tel qu’il a été présenté à Trois-Rivières se transportera à la salle Wilfrid-Pelletier, à la Place des Arts.

Ceux et celles qui seront à la Maison symphonique les 12, 13 ou 14 janvier auront droit à un concert en version orchestrale sans amplification et sans mise en scène.

Dans tous les cas, c’est Nicolas Lemieux qui signera la direction artistique de ces concerts. Il s’inspirera de l’album, dont les arrangements sont l’œuvre de Simon Leclerc. La cheffe Dina Gilbert mènera l’OSM lors de ces spectacles, et les chanteuses Kim Richardson et Luce Dufault viendront chacune prêter leur voix sur une pièce. Les billets disponibles dès samedi le 11 juin à midi. (Source : Radio-Canada)

Nouvelle chanson pour Jon Anderson. – L’ancien chanteur de Yes partira en tournée avec la Paul Green Rock Academy en juillet pour célébrer le 50e anniversaire de l’album Close To The Edge. Jon Anderson a publié une vidéo promotionnelle pour une toute nouvelle chanson, So Limitless, qu’il a enregistrée avec la Paul Green Rock Academy, avec laquelle il a travaillé ces derniers temps. Vous pouvez regarder la nouvelle vidéo ci-dessous.

« Nous voilà partis pour faire de la nouvelle musique avec les adolescents de la Rock Academy« , s’exclame Anderson. « So Limitless, parce que nous sommes illimités dans tout ce que nous aimons, sommes, rêvons… »

L’ancien chanteur de Yes a récemment annoncé qu’il célébrerait le 50e anniversaire de Close To The Edge de Yes avec une série de dates américaines avec l’Académie.

« Il y a tellement de moments merveilleux dans ma vie musicale, et être sur scène avec ces jeunes adolescents qui interprètent des chansons classiques de Yes, me rend tellement heureux et fier », ajoute Anderson. « C’est une merveille et un immense plaisir pour moi. C’est une joie d’être avec eux et ils sont tellement amusants ! Je suis reconnaissant, reconnaissant et je me sens très béni de pouvoir chanter avec eux. »

Pour l’instant, aucune date canadienne n’a été annoncée pour cette tournée.

Carlos Santana a réenregistré son interprétation classique de « Oye Como Va » de Tito Puente avec l’aide de plus de 20 musiciens du monde entier, dont Cindy Blackman Santana, Becky G, Tito Puente, Jr, Rubén Rada, Tal Wilkenfeld, Chouloute Minouche et Jose Valdés Terán.

La chanson a été produite par Mark Johnson, cofondateur de Playing For Change, dans le cadre de l’événement Peace Through Music organisé par l’organisation en partenariat avec les Nations unies afin de soutenir la justice sociale et les droits des descendants d’Africains.

« Cette chanson est tellement pleine d’énergie positive et d’âme qu’elle fait ressentir de la joie aux gens et c’est l’une des meilleures choses que la musique puisse faire pour changer le monde, explique Mark Johnson. Lorsque nous ressentons l’amour, nous avons plus à donner et une connexion plus profonde à notre humanité partagée. Le temps est venu de nous unir en tant que race humaine et la musique est le meilleur outil dont nous disposons pour y parvenir. »

Puente a écrit « Oye Como Va » en 1963 comme face B de son album El Rey Bravo. « L’air a été écrit et composé par lui, il voulait un beau cha cha cha qui soit dansant et facile à chanter, dit Tito Puente Jr. Oye Como Va’ a traversé l’épreuve du temps et continue de rassembler les gens pour danser et chanter ensemble, partout dans le monde. »

Santana a fait découvrir la chanson à un nouveau public en 1970 lorsqu’il l’a reprise sur son album Abraxas. Elle a été un succès dans le monde entier et a été un élément clé de son répertoire live au cours du dernier demi-siècle.

Tito Puente est mort en 2000, mais son fils pense qu’il aurait aimé cette nouvelle version de la chanson. « Il serait honoré, tout comme moi, dit-il. La chanson a toujours été proche de la famille Puente et il aurait voulu voir les gens de cette planète continuer à danser sur sa musique plus de 50 ans après »

Kate Bush atteint un nouveau sommet grâce à Stranger ThingsSortie en 1985, la pièce Running Up That Hill (A Deal With God) apparaît aujourd’hui au dans le Top 10 du Billboard Hot 100. Au milieu des années 1980, la chanson n’avait pu faire mieux qu’une 30e position avant d’amorcer sa descente.

Mis en ligne le 27 mai sur Netflix, les sept nouveaux épisodes de Stranger Things accordent une place importante au morceau de l’artiste britannique, qu’on entend dans plusieurs scènes mettant en scène le personnage de Max Mayfield, défendu par Sadie Sink.

Running Up That Hill (A Deal With God) ne connaît pas seulement une renaissance aux États-Unis. Au cours des derniers jours, la chanson s’est taillée une place au sein du top 10 d’Apple Music dans 34 pays. Au Canada, elle figure actuellement au numéro 2. Kate Bush a récemment déclaré qu’elle aimait beaucoup la série de science-fiction des frères Duffer.

Running Up That Hill (A Deal With God) figure sur l’album Hounds of Love de Kate Bush, également lancé en 1985. La pièce apparaît également sur Stranger Things : Soundtrack From the Netflix Series, Season 4, une compilation parue récemment. (Source : La Presse)

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci  !

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!

Pour Un Monde Meilleur!

%d blogueurs aiment cette page :