Albums

Ghost Impera suédois

Ghost: Impera
Publié le 18 mars 2022

 

Par Junior Picard

Il était très attendu ce nouvel album : Impera, du mystérieux groupe suédois : Ghost !

Ghost avait mis la barre très haute après la parution de l’excellent album Prequelle paru en 2018 qui fut un grand succès et a été récipiendaire d’un Grammy en 2019 ! La popularité du groupe au Québec est en forte croissance et avec cette nouvelle offrande , il est fort à parier qu’avec Impera ,Ghost continuera sur sa lancée …

Sous le masque du Papa Emeritus IV, Tobias Forge, a un sens incroyable de la mélodie, du riff et du théâtral et je le considère comme le rejeton spirituel de Alice Cooper et KISS, au niveau de sa personnalité scénique et de la mise en scène des spectacles du groupe.

Ghost nous offre un Metal à la fois nostalgique des années 1980, tout en étant au goût du jour sur Impera! L’album se veut beaucoup plus heavy que les albums précédents et on a juste à écouter la pièce Twenties pour s’en rendre compte et également, des airs nous rappelant Runaway de Bon-Jovi sur Spillways

Je ne vous cacherai pas que je suis un fan du groupe depuis plusieurs années, mais je garde un esprit critique tout de même. Pour moi, Impera est une grande réussite et je le trouve supérieur à son précédant, tant par sa qualité de production par Klas Âhlund, que de ses 8 musiciens Nameless Ghouls qui accompagnent Papa Emeritus IV et de la qualité des pièces qui ornent cet opus !

Plusieurs se demandent à quel genre musical se trouve Ghost ! C’est un groupe Heavy Metal qui mélange plusieurs genre ; Black, Doom, Pop, Ghotique et Classique Metal  car les influences du groupe vont de ABBA , jusqu’à KISS en passant par Metallica et autres qui se trouvent sur Impera.

-1  Imperium, est une magnifique introduction à la pièce suivante. 1:40
-2  Kaisarion, excellent pièce avec des chœurs faisant penser à du grégorien sur le refrain (5:02)
-3  Spillways, les claviers au début de la pièce me font penser à Runaway de Bon-Jovi (3:16)
-4  Call Me Little Sunshine, qui est le deuxième simple de l’album. (4:44)

-5  Hunter’s Moon , que nous avions eu en avant goût comme premier simple pour non seulement sur cet album, mais également sur la trame sonore du dernier film Halloween paru l’automne dernier. (3:16)

-6  Watcher In The Sky, l’une parmi les plus Heavy de l’album au niveau des riffs de guitares (4:58)
-7  Dominion, instrumentale (1:22)
-8  Twenties , qui est un curieux mélange de jazz avec des cuivres et de Thrash Metal. (3:46)
-9  Darkness At The Heart of My Love, qui est la superbe power balade de l’album. (4:58)

-10  Griftwood, excellente pièce très inspirée du son des années 1980. (5:16)
-11  Bite Of Passage  (0:31)
-12  Respite On The Spitafields, magnifique pièce qui termine cet excellent album qui a répondu aux attentes des fans du groupe et qui risque d’intéresser les non initiés également… (6:42)

C’est très rare dans mon cas de choisir quelles sont mes pièces préférées, car il n’y a aucune pièce de remplissage et que je les trouve toutes excellentes les unes des autres … Le seul défaut de cet excellent album, c’est qu’il est trop court alors qu’on aurait du incorporer les deux pièces du 45 tours: Seven Inches of Satanic Panic : Mary On A Cross et Kiss The Go Goat, mais cela ne porte pas ombrage à Impera pour autant!

Impera se décline en plusieurs versions CD, Vinyle, Vinyle colorés et même en cassette 4 pistes. La pochette est très réussie de même que les illustrations à l’intérieur du livret, belle présentation!

Pour cet excellent album Impera qui nous offre son Metal teinté du son des années 80 avec des touches Prog, Doom et le reste je lui donne la note parfaite de 10/10.

Discographie de Ghost
Impera – 2022
Seven Inches Of Satanic Panic – 2019 EP
Prequelle -2018
Ceremony and Devotion ( double live )- 2017
Popestar– 2016 EP
Meliora – 2015
If You Have Ghost – 2013 EP
Infestissumam – 2013
Opus Eponymous – 2010

Il ne reste plus qu’à Ghost de revenir nous voir au Québec, nous présenter son nouvel album dans le courant de 2022-23!

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top