Albums

Fear The Leader Beginning

Analyse de l’album The Beginning Of The End
Supergroupe de Stéphane Dufour
Sorti le 23 septembre 2022.
Note: 9/10
Publié le 16 décembre 2022

Par Mel Dee

L’incroyable guitariste montréalais, Stéphane Dufour, est de retour avec son supergroupe Fear the Leader. Un quatuor étonnant qui nous a offert le 23 septembre 2022, The Beginning of the End, un deuxième album, tout simplement épatant. Cette œuvre succède, tête haute, dirais-je, à leur premier album éponyme sortie en 2019.

Stéphane Dufour, ne fait pas les choses à moitié, après avoir accompagné de grands noms et brillé sous les feux des projecteurs avec Eric Lapointe, il s’entoure, pour son projet incroyable, de trois autres pointures du rock et du métal québécois et forme Fear the Leader. J’ai nommé:

Oscar Souto, nul besoin de présenter la star, la Bestia le bassiste et chanteur d’Anonymus.
Sébastien Chiasson, chanteur et guitariste connu pour avoir jouer notamment avec Obscure Illusions
Alexis Serré, le batteur depuis 2008 du groupe Wishmaster, hommage à Nightwish et de Fracturus

Stéphane Dufour, Sébastien Chiasson, Oscar Souto, Alexis Serré

Je peux déjà vous annoncer qu’avec le magistral Sword III, comme dit notre gardien du rock Géo Giguère, l’album The Beginning Of The End confirme que le heavy métal fait au Québec est bel et bien vivant et en forme.

Pour cet album, 10 titres décoiffant ont été concoctés, composés par Dufour et Chiasson, alors attachez vos tuques!

Première rafale, la chanson :
Through Tainted Glass, imaginez vous enfermé dans un caisson de verre, entouré des clones du chanteur qui vous hurlent dessus, tantôt à tour de rôle, tantôt en diapason. Alexis Serré est  déchaîné, Souto et Dufour tels des géants qui font trembler le sol avec leurs cordes. Vous survivrez, seulement grâce au verre blindé brisé par la puissance de ce titre ! Imagéé, je n’écoute pas la musique je la vis!
Plus de tuque sur la tête, ni de cerveau, je ne m’y attendais pas – ce n’est point une rafale, c’est un cyclone!!!

Je demeure les dents serrés, alors qu’arrive vers moi:

The Beginning of the End, la chanson titre, commence par un dirty sound grinçant et distorsionné, étonnant, avant l’arrivée du riff de guitare certain et lourd. Il accompagne la voix légèrement timide, cette fois-ci, et entrelacée de Sébastien Chiasson. Puis comme un dialogue intérieur, Chiasson monte le ton, sa voix puissante prend le dessus, pour nous emporter au loin. Nul besoin de parallèle, une compo originale et solide!

Stéphane Dufour

Certes, puissance 1 en dessous du premier titre, jusqu’au solo de Sébastien Dufour qui me soulève !! Je flotte à 2.40, poussé jusqu’à :

Live the Lie, 3e titre, le temps de ma chanson préférée de cet album a-t-il sonné ?
Le grand guitariste qu’est Stéphane Dufour, n’ a rien à prouver, pourtant il se dépasse, il est juste impressionnant !!! son riff est ensorcelant. Une voix diabolique plane au dessus d’un air heavy, une basse – aussi pesante que la batterie. Dufour, Chiasson, Souto et Serré quatre monstres du métal en action !

Puis, l’apesanteur disparaît avec :
Telepathic Conscience, un voyage dans le temps, une belle chanson émouvante aux effluves légères d’un des groupes que Dufour a joué déjà à son adolescence, Metallica. Les dernières quant à elles, sont  presque un clin d’œil grunge !

Alors que je pense aux hommes de fer, Metallica, Testament, Judas Priest, Megadeth et le grand Eddie Van Halen, arrive une autre tempête :

Pick up the Pieces, doucement mais pas sûrement,  la voix déchirante de Chiasson revient à la charge cette fois, c’est le jeu de batterie Alexis Serré qui me guide à travers ce bon heavy. Le solo de Stéphane Dufour, on en veut encore, quasiment trop court car si envoûtant !!!

Stéphane Dufour. Crédit photo: Boneau

Non ce n’est pas aujourd’hui que mourra le heavy metal !

Not Today, est-ce digne d’un article d’écrire une succession de  wooow ? Allons y pour un seul, mais j’en scande un tas!
Le goût d’un bon vieux Pantera remonte, je lève littéralement et inconsciemment ma main au ciel, Salut à toi regretté Dimebag Darrell, Stéphane Dufour est-il un de tes adorateurs ?
C’est ça la magie du rock, peut être, que ce ne sera pas votre ressenti, mais je peux vous assurer que cette chanson vous fera  – tripper –

Sébastien Chiasson en rage pour notre grand plaisir, Alexis Serré, comme le moteur d’un tank, soutient la puissance d’Oscar Souto et de Stéphane Dufour!

Les yeux exorbités vous aurez,  c’est absolument génial, j’en oublie presque Live the Lie.

The Aftermath, arrive comme un vent chaud, pour nous bercer, presque. Une compo incomparable toujours écrite par le duo Dufour- Chiasson.  Un peu à la sauce du titre The Beginning of the End, arrive :
Fade Away, j’avoue que je suis resté impressionnée par Not Today, j’ai eu du mal à me concentrer, jusqu’à l’interstellaire métallesque (ne cherchez pas dans le dictionnaire) :
Constant Abnormality, une autre pièce mémorable ! Parfaitement exécutée, pour moi la chanson la mieux équilibrée au niveau des arrangements.

Fire in My Eyes, ni du feu ni de la poudre aux yeux, j’ai du mal à penser que cette pièce aussi vient d’un album de 2022, malgré un son à l’industriel de Rammstein.

Avez vous entendu les quelques notes à la Nirvana, ou est-ce un mirage ? En parlant du mirage nous arrivons à la scène de la pochette, un désert surmonté par un nuage inquiétant, apocalyptique, sous le regard d’un magnifique corbeau. Nous sommes attirés vers le dernier souffle de cette tornade heavy :

Eat the Dead, une finale plus classique rock, j’en suis absolument ravie. Repos guerrier du métal !

Un album addictif, un délice pour les oreilles et un ralliement entre les rockers classiques et les métalleux

Pour un album qui s’intitule, The Beginning of the End, Il est certain que cet album est loin d’être le début de la fin. Je veux une suite. Dufour, avec son complice Sébastien Chiasson, soutenus par Oscar Souto et Alexis Serré, étonnent, rallient et déroute à la fois. Merci pour cette envoûtante tornade de heavy !

Mes mots coulent sur le clavier, mon enthousiasme connu dans mes articles, n’est point ralenti. Habituellement, je choisis de parler de ce qui me fait vibrer seulement.  Pour cet album, ce fut une surprise, si je puis dire, une commande acceptée, mais qui aurait pu être rejetée si je n’avais pas aimé. Je garde mes amis et j’en reprends, c’est un des cadeaux de 2022 en matière de sorties d’albums. 

Réalisateur, compositeur, arrangeur, guitariste virtuose, Stéphane Dufour nous impressionne encore et revient aux sources, à ses influences.

Stéphane Dufour

Merci à Stéphane Dufour pour qui, la musique est une histoire de famille et de passion. Le jeune Stéphane et son frère Pierre furent embarqués par leur oncle dans sa voiture, pour un tour qui changera probablement leur avenir.  Il reviendra avec une guitare dans les bras et son son frère avec une batterie et entreront dans l’histoire du rock québécois !

Je tiens à remercier particulièrement ma consœur Nanette de Bulle, qui m’a poussée dans l’œil du cyclone The Beginning of the End, en me choisissant pour cette analyse d’album.

Stéphane Dufour et Sébastien Chiasson nous présentent le CD The Beginning of the End. Groupe Fear the Leader

Évènement :

Ne ratez pas la 40e rencontre Famille rock à l’Atomic Café avec Stéphane Dufour comme invité d’honneur
Date : 7 Janvier 2023

Encouragez nos musiciens, soutenez et procurez-vous les albums de Fear The Leader

CD  sur Archambault
CD sur boutique Stephane Dufour

Spotify

Autres liens : 

Fear The LeadeR
Stéphane Dufour
Site web Dufour
Sébastien Chiasson
Anonymus
Alexis Serré

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top