Albums

Def Leppard Diamond Star

Le nouveau Def Leppard, Diamond Star Halos
Note 8/10
Publié le 17 juin 2022

 

Par Ricardo Langlois

En écoutant Def Leppard, la mémoire (affective et sensorielle) prend toute la place. Je me revois en 1983, courir torse nu à Mirabel. La cassette qui joue. Le désir des origines. Pyromania, le feu. L’incendie. Une expérience chamanique, j’exagère à peine.

Depuis Hysteria

Modulations des sensations. Photograph, je l’ai encore en tête. Après Pyromania (1983 ) et Hysteria (1987 ). En 2022, Def Leppard ont évolué. Ils expérimentent. Diamond Star Halos a été échafaudé durant les deux années de pandémie. Travailler en vidéo conférence. Joe Elliot en Irlande, le bassiste Rick Savage en Angleterre, alors que les trois autres résidaient aux États- Unis, les guitaristes Phil Collen et Vivian Campbell et le batteur handicapé Rick Allen.

Sur Diamond Star Halos plane l’ombre de David Bowie et aussi l’inspiration de T. Rex. Un hommage au Glam Rock se fait entendre. Alison Klauss, qui vient de sortir l’album Raise the Roof avec Robert Plant, est une belle collaboration. This Guitar (presque country, style Eagles) est un petit chef-d’œuvre. Angels (Can’t Help You Now) est ma préférée, l’équivalent de The long and Winding Road des Beatles. Ce chant-abandon que je suis seul à entendre, à comprendre.

Après 60 ans, on change un peu. Joe Elliott aura 62 ans. On se fait plaisir, l’alchimie, c’est ce deux mélanges de nostalgie et de joie secrète. Le soleil entre. Les rayons d’or sur la table tournante. Je souligne aussi cet hommage à Queen avec From Here to Eternity avec des chœurs sublimes. Des solos vertigineux.

En souvenir: Hysteria

Après deux albums ancrés dans la NWOBHM  (New Wave of British Heavy Metal)/Hard Rock, Def Leppard avait rencontré un succès mondial avec Pyromania, un opus excellent. Le combo avait adouci sa musique, la rendant plus mélodique et sophistiquée. Pyromania était une usine à tubes, particulièrement grâce aux titres Photograph (quel refrain magique!) et Rock Of Ages (1). Mais en 1984, une première tragédie toucha le groupe, Rick Allen, jeune batteur, perdit son bras gauche dans un terrible accident de voiture. Déterminé à rester dans le groupe, Allen décidait de jouer sur une batterie spéciale, entièrement customisée. Il ne fut pas du tout affecté par la perte de son bras (sur le plan musical) et son jeu ne fut que renforcé (regardez le en live, c’est impressionnant).

1988

Hysteria est encore plus sophistiqué que son grand frère, le groupe s’éloignant encore plus du Hard Rock de ses débuts. Def Leppard, fortement influencé par le Hard FM, décide d’enregistrer un album formidable, qui restera dans les annales, qui marquera le monde entier. Et, on peut dire que la bande à Joe Elliott a très bien réalisé son coup. Pour preuve, Hysteria fut un immense succès dans le monde entier (27 millions de copies écoulées !), et les chansons Animal, Love Bites, Pour Some Sugar On Me, Armageddon It et Hysteria deviendront des classiques encore joués aujourd’hui.

Mais le succès ne fait pas la qualité, heureusement Def Leppard sort le grand jeu. Les compositions sont très belles, bien construites et quasiment parfaites, comme le montre Gods Of War, une des meilleures chansons de Def Leppard. Le morceau est épique et les mélodies sont vraiment magnifiques. Le refrain et surtout la fin (le meilleur moment) sont excellents, un pur joyau !

Comme pour Pyromania, Hysteria est un album qui ne contient pratiquement que des tubes : Women, avec ses chœurs puissants et sa lourdeur, Rocket avec la superbe performance d’Elliott et son long passage central, Animal. première ballade de l’album, avec un beau refrain et un court solo magique, Love Bites la meilleure ballade de Def Leppard, très Bon Jovi dans l’esprit, remplie d’émotion, Pour Some Sugar On Me, LE morceau archi-connu du band, un morceau écrit pour être repris par les foules en délire (et ça marche !), Armageddon It’ et son superbe refrain très mélodique et pour finir le titre éponyme, Hysteria ,une ballade pop réussie et parfaite.

Note
(1). Pour compléter ma critique, je vous fais un résumé de l’album fétiche Hysteria note sur le site Nightfall.

Liste des chansons sur Diamond Star Halos
1. Take What You Want
2. Kick
3. Fire It Up
4. This Guitar [feat. Alison Krauss]
5. SOS Emergency
6. Liquid Dust
7. U Rok Mi
8. Goodbye For Good This Time
9. All We Need
10. Open Your Eyes
11. Gimme A Kiss
12. Angels (Can’t Help You Now)
13. Lifeless [feat. Alison Krauss]
14. Unbreakable
15. From Here To Eternity

Ricardo Langlois est critique musical pour Famille Rock et critique littéraire  pour Lametropole.com.  Il a écrit 4 livres de poésie.

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top