Actualités

Belgazou 1948 2022

Diane Primeau Guérin alias Belgazou
4 avril 1948 – 18 septembre 2022
L’âme d’une vraie Rockeuse !
Publié le 26 septembre 2022

 

Par Nathalie Ruscito et Géo Giguère

Belgazou

Âgé de 74 ans, l’artiste internationale, Diane Guérin, surnommée Belgazou, la chanteuse, interprète et actrice québécoise nous quitte !

Diane Guérin, vous souvenez vous de la belle et souriante Belgazou qui dégageait une joie de vivre exceptionnelle ? Elle avait l’air tellement heureuse et semblait presque que patauger dans le bonheur. Une artiste talentueuse qui avait l’âme d’une vraie rockeuse. Pour ceux et celles qui l’on côtoyée de près, ils la reconnaissaient comme une fonceuse, une fille déterminée et une femme épanouie.

Diane Guérin ( Belgazou ) Entre Mozart et Jagger – album : J’l’aime encore 1991

L’âme d’une vraie Rockeuse !

Diane Guérin a d’ailleurs, obtenu en début de carrière, une participation à Starmania, la comédie francophone rock de Luc Plamondon. Entre les années 1960 et 1970, Diane Guérin a commencé sa carrière de chanteuse en duo, avec son conjoint de l’époque Christian Montmarquette (ex-membre du groupe Caramel mou), sous le nom de Diane et Christian. Ils ont joué dans les bars de Montréal et de Québec. Ils se sont également produits à Miami avec Johnny Farago. Elle a déjà tenu un petit rôle dans la série jeunesse Sol et Gobelet en 1969 et un rôle d’importance dans le film Les Colombes de Jean-Claude Lord en 1972. Elle a aussi joué dans La Gammick : Ginette en 1975 et dans Parlez-nous d’amour en 1976. Quand le couple se sépara, Diane Guérin prit le nom de plume Belgazou, de 1982 à 1990. Elle reprend son nom véritable, Diane Guérin à partir de 1991.

Belgazou – Diane Guérin à l’émission Allo Boubou 1981

Au début de sa véritable carrière en 1980, Belgazou a marqué le palmarès québécois de ces années en faisant du New-Age, de l’électro avec des pièces comme Nouvelle femme, Quitter son île, Can’t  imagine , Il me faut sa peau  et surtout la plus connue, son mégasuccès Talk about it.

Belgazou – Talk About It

Au sommet de sa popularité, sa carrière s’est étendue jusque de l’autre côté des frontières, et ce, durant plus de vingt ans de vie artistique. Reconnue en France et en Belgique, la chanteuse y a aussi connu une certaine gloire. Son nom d’artiste Belgazou signifiait « beau langage » dans le sud de la France.

L’interprète des populaires chansons, Quitter ton île, Entre Mozart et Jagger et la chanson aux allures punk Talk about it, est connue du grand public pour avoir eu un premier succès énorme avec son tout premier album Belgazou, En suivant la fanfare, lancé en 1982. Elle a été nommée au Gala de l’ADISQ en 1983, dans la catégorie Révélation de l’année et Interprète féminine.

Suivi de Fly en 1984 et Où va la vie en 1987

Voici une vidéo de l’artiste, dans un spécial télé diffusé en 1985, le titre Accélérateur, 1984

Belgazou »Accélérateur » (1985) – Show télé

Belgazou & Gaston Mandeville – Il me faut sa peau

En 1991, l’artiste retrouve son vrai nom Diane Guérin et elle sort un troisième album intitulé, J’l’aime Encore.

Belgazou – Culture | QBC

Famille Rock

Géo Giguère, fondateur et éditeur de Famille Rock, l’a bien connue. Il a d’ailleurs eu le privilège, de faire partie de ses amis proches qui sont demeurés auprès d’elle dans ces dernières années de vie. Voici quelques photos très émouvantes du musicologue en compagnie de l’artiste. Il nous partage ici, des brides de leur amitié et l’admiration qu’il avait pour cette mémorable artiste.

Mémoires de notre éditeur Géo Giguère. Ami de longue date.

L’histoire de la photo de bannière : Avant quelle décède, je me suis rendu 3 fois la voir à St Hyppolite, dans les Laurentides, où elle demeurait depuis environ 2 ans. Elle savait que son temps était compté et nous avons eu de bonnes discussions sur sa vision de la vie après la mort.  Positive et décidée à bien faire les choses. Je l’admirais.

Étant photographe de métier, je lui ai offert de la prendre en photos dans son lieu de vie. Elle a vu le résultat et m’a donné le ok pour les rendre publiques.

Diane me disait être chanceuse et heureuse de pourvoir vivre ses derniers mois dans cet endroit magique.

Géo et Diane devant la maison en juillet 2022

Diane et Géo, bel exemple de complicité malgré les épreuves

Durant sa carrière, je ne l’ai pas vraiment connue. Sauf pour quelques articles sur elle dans le magazine 7 Jours et Le Lundi. Cependant, il ya environ 20 ans, je l’ai revue en banlieue de St Côme. Elle habitait dans un domaine où j’allais régulièrement visiter mon grand ami Éric Lantin. C’est lui qui m’a présenté à Diane. Et bien sûr, elle se rappelait de moi comme journaliste. Ce fut le début d’une amitié remarquable. Car je confirme, elle était une personne tellement attachante et ouverte aux autres.

Je suis fier de pouvoir lui rendre hommage grâce à mon journal Famille Rock. Diane était une fidèle lectrice et je lui avais promis de perpétuer sa mémoire. C’était une formidable chanteuse rock à certaines époques marquantes de sa surprenante carrière.
À la prochaine Diane, 74 x

La fontaine au pied duquel les cendres de Diane ont été enterré a sa demande. Cette fontaine, elle la traînait depuis une dizaine d’années. Malgré plusieurs déménagements, elle l’a toujours installée à chaque endroit. Celle-ci devient son lieu de repos à quelques pieds de la porte de sa maison. Nous savons que cette humble mais magnifique résidence demeurera dans la famille.

Son grand ami Éric Lantin témoigne à son tour : C’est une grande perte pour moi. Diane est irremplaçable. En plus de passer du bon temps avec elle qui était ma voisine de quelques rues. J’ai fait affaire avec elle des centaines de fois. C’était une personne sincère et toujours souriante. Elle va me manquer encore longtemps. »
NDLR

En plus d’être un ami de longue date de Diane, Éric a accepté de participer à sa mise en terre au nom de la Famille rock. C’est donc grâce à lui que nous avons les images exclusives suivantes. Merci beaucoup

Éric Lantin et Stéphane, le fils unique de Diane Guérin. Vivant au Pérou depuis des années. Il est venu pour un mois afin d’être auprès de sa mère. Le destin a bien fait les choses.

Éric  et Jean-Claude, le frère de la regrettée. C’est lui qui a dirigé la cérémonie de la mise en terre.  

La nièce de Diane, Kiev. Celle qui était sa première répondante depuis les premiers jours où
Diane a appris son diagnostic.

 

Et finalement, en 2000, son quatrième opus, un disque pour enfants, intitulé Le rêve enchanté. Ce tout dernier, adressé aux tout petits, incluait une tournée de quatre ans, avant de prendre une retraite bien méritée. Vers la fin des années 1998, elle a fait de la figuration dans la série Réseaux de Réjean Tremblay. Notons que l’artiste s’est retirée de l’Industrie musicale à l’âge de 55 ans, pour aller vivre sur le bord d’un lac, dans la région de Lanaudière.

Belgazou – Enfants de la Télé à Radio Canada

Son frère Jean-Claude Primeau a commenté sur Facebook. « Je voudrais partager ma peine avec tous mes amis et tous les anciens fans de ma sœur Belgazou qui est partie pour un monde meilleur comme elle le disait si bien »

Belgazou – Le temps s’allège (Daniel Lavoie) album : Belgazou Fly 1984

Sensible, douce et de plus en plus fragile face à la vie. Fort heureusement Diane Guérin, celle qui a combattu le cancer du pancréas pendant plusieurs mois, était spirituelle et sereine devant l’adversité de son destin. Bien entourée, de son ange sa nièce Kiev, sa première répondante depuis les premiers jours où Diane a appris son diagnostic, Diane attendait patiemment le retour de son fils, qui habite au Pérou, depuis les 5 dernières années, avant le grand départ. Il était auprès d’elle lorsqu’elle a quitté la Terre lundi le 18 septembre 2022. L’artiste Belgazou nous quitte en paix. De l’autre côté, on l’a réclamée. Son âme brillera à jamais dans le firmament des étoiles… Repose en paix !

Nos plus sincères sympathies à la famille, ses amis et ses fans.

Nathalie Ruscito des Productions FDL, journaliste, rédactrice, spécialiste événementielle et responsable du marketing pour Famille Rock.

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, Capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top