Chroniques

Wilson Winter Zappa

Comment sont-ils morts ? 60
Ron Wilson, Johnny Winter, Kurt Winter, Bill Withers, Wolfman Jack, Bobby Womack, Chris Wood, Ali-Ollie Woodson, Douglas Allen Woody, Sheb Wooley, Tom « T-Bone » Wolk, Eric Woolfson, Bernie Worrell, Link Wray, Betty Wright, Jimmy Wright, Norman Wright, Rick Wright, Stevie Wright, Philippe Wynne, Zal Yanovsky, Dennis Yost, Eldee Young, Faron Young, George Young, Malcolm Young, Paul Young, Rusty Young, Wanda Young, Timi Yuro, Frank Zappa, Warren Zevon.
Publié le 17 novembre 2022

Recherche par René Maranda

Ron Wilson, le batteur des Surfaris qui a enregistré le solo de batterie le plus influent du rock and roll, Wipe Out, est décédé d’un anévrisme cérébral le 12 mai 1989, à l’âge de 44 ans.

Johnny Winter, chanteur et guitariste de blues qui a surmonté les difficultés liées à l’albinisme et une mauvaise vue et s’est fait connaître en tant qu’un des artistes les plus populaires en concert dans la première moitié des années 70, est décédé le 16 juillet 2014 à l’âge de 70 ans d’un emphysème combiné à une pneumonie.

Kurt Winter, le guitariste qui a succédé à Randy Bachman au sein des Guess Who, est décédé d’une insuffisance rénale le 14 décembre 1997 à l’âge de 51 ans. On se souvient surtout de lui pour ses contributions aux succès Hand Me Down World et Share The Land.

Bill Withers, chanteur soul dont on se souvient le plus souvent pour les succès Ain’t No Sunshine, Lean On Me, Use Me et Just the Two of Us, est décédé des suites de complications cardiaques le 30 mars 2020 à l’âge de 81 ans. Au cours de sa carrière, il a remporté trois Grammy Awards, a été mis en nomination pour quatre autres et a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 2015.

Wolfman Jack, Robert Weston Smith, le disc-jockey qui jouait son propre rôle dans le film American Graffiti, est décédé d’une crise cardiaque le 1er juillet 1995 à l’âge de 57 ans. Il venait d’effectuer un voyage de 20 jours pour promouvoir son nouveau livre Have Mercy, The Confession of the Original Party Animal, une autobiographie racontant les débuts de sa carrière et ses soirées avec des célébrités. Il avait remonté l’allée de sa maison, était entré pour embrasser sa femme et s’est effondré.

Tom T Bone Wolk , qui a joué de la basse pendant près de 30 ans avec Daryl Hall et John Oates et a également enregistré avec Elvis Costello et Billy Joel, est décédé le 27 février 2010 d’une crise cardiaque apparente. Il avait 58 ans.

Bobby Womack, chanteur soul et musicien de studio, est décédé chez lui cause naturel le 27 juin 2014 à l’âge de 70 ans. Il a dominé le palmarès Billboard R&B en 1974 avec Lookin’ For A Love, l’a placé ainsi que trois autres morceaux dans le Top 40 du palmarès Pop et a joué de la guitare sur plusieurs albums d’Aretha Franklin.

Chris Wood, membre fondateur du groupe de rock anglais Traffic avec Steve Winwood, Jim Capaldi et Dave Mason, est décédé d’une pneumonie le 12 juillet 1983 à l’âge de 39 ans.

Ali-Ollie Woodson, qui a dirigé The Temptations dans les années 1980 et 1990 et a contribué à leur redonner leur gloire avec des chansons telles que Treat Her Like A Lady, Sail Away et Lady Soul, est décédé d’un cancer à l’âge de 58 ans le 31 mai 2010.

Douglas Allen Woody, bassiste surtout connu pour sa collaboration avec l’Allman Brothers Band, Gov’t Mule, l’Artimus Pyle Band, le Peter Criss Band, Blue Floyd et Montage, est décédé par la suite d’une overdose d’héroine le 26 août 2000 à l’âge de 44 ans.

Sheb Wooley, dont on se souvient surtout pour sa chanson numéro 1 de 1958, The Purple People Eater, est décédé d’une leucémie le 16 septembre 2003 à l’âge de 82 ans. Il a inscrit neuf chansons en tout au palmarès, dont plusieurs étaient des parodies d’autres chansons populaires. En tant qu’acteur, il est apparu dans plus de 60 films, dont High Noon et Giant. Il est également apparu dans le rôle de Pete Nolan dans la série télévisée américaine Rawhide.

Eric Woolfson, cofondateur du groupe The Alan Parsons Project, est décédé d’un cancer du rein le 2 décembre 2009 à l’âge de 64 ans. Son écriture, combinée à ses contributions au clavier et à la voix, a aidé le groupe à vendre plus de 50 millions de disques, dont leur chanson phare Eye in the Sky, qui a culminé à la 3e position du palmarès Billboard Hot 100 en octobre 1982.

Bernie Worrell, dont la maîtrise du synthétiseur Moog a contribué à définir le son des projets conjoints de George Clinton, Parliament et Funkadelic, est décédé d’un cancer le 24 juin 2016 à l’âge de 72 ans.

Link Wray, guitariste américain d’origine Shawnee et innovateur de la guitare électrique qui est souvent considéré comme le père du power chord, est décédé chez lui à Copenhague le 5 novembre 2005, de causes naturelles. Il avait 76 ans. Sa pièce instrumentale de 1958 Rumble a été interdite par de nombreuses stations de radio, même si elle ne comportait aucune parole.

Betty Wright, la chanteuse soul dont on se souvient le plus souvent pour ses succès figurant au palmarès Billboard Top Ten, Clean Up Woman (6e position en 1972) et Dance With Me (8e position en 1978), est décédée d’un cancer le 10 mai 2020 au l’âge de 66 ans.

Rick Wright, claviériste et membre fondateur de Pink Floyd, est décédé d’un cancer à l’âge de 65 ans le 15 septembre 2008.

Syreeta Wright, qui collaboré avec Billy Preston sur With You I’m Born Again qui fut un succès aux États-Unis en 1980, est décédée le 6 juillet 2004 après une lutte de deux ans contre le cancer des os. Elle avait 58 ans.

Philippe Wynne, ancien chanteur des Spinners, a subi une crise cardiaque mortelle alors qu’il était sur scène à Oakland en Californie le 14 juillet 1984. Il avait 43 ans.

Zal Yanovsky, guitariste canadien et membre du groupe The Lovin’ Spoonful, a subi une crise cardiaque foudroyante le 13 décembre 2002 dans sa ferme de Kingston en Ontario. Il avait 58 ans.

Dennis Yost, chanteur de The Classics IV sur une série de succès à la fin des années 60, dont Spooky, Stormy, Traces et Everyday With You Girl, est décédé le 7 décembre 2008 d’une insuffisance respiratoire à l’âge de 65 ans.

Eldee Young, bassiste du Ramsey Lewis Trio sur le succès instrumental The In Crowd en 1965 et qui a ensuite formé Young-Holt Unlimited et atteint la troisième place avec Soulful Strut en 1968, est décédé d’une crise cardiaque apparente le 12 février 2007 en Thaïlande, où il se produisait en spectacle. Il avait 71 ans.

Faron Young, qui a atteint la 12e position du palmarès pop américain en 1961 avec le succès hybride country-pop Hello Walls, a mis fin à ses jours par arme à feu le 10 décembre 1996 à l’âge de 64 ans.

Malcolm Young,  guitariste rythmique, choriste et cofondateur d’AC/DC, est décédé des suites de la démence le 18 novembre 2017 à l’âge de 64 ans.

Paul Young, guitariste et chanteur de Mike and The Mechanics sur leur succès de 1986 All I Need Is A Miracle (5e position du palmarès Billboard), est décédé d’une crise cardiaque le 15 juillet 2000. Il n’avait que 53 ans.

Rusty Young, de son vrai nom Norman Russell Young, guitariste de Buffalo Springfield et Poco, a été victime d’une crise cardiaque mortelle le 14 avril 2021 à l’âge de 75 ans.

Timi Yuro, née Rosemary Victoria Yuro, qui n’avait que 18 ans lorsqu’elle a atteint la 4e place du palmarès américain en 1961 avec une chanson intitulée Hurt, a succombé à un cancer du cerveau le 30 mars 2004. Elle avait 62 ans.

Frank Zappa le prolifique musicien, compositeur et chef d’orchestre américain Frank Zappa est décédé d’un cancer de la prostate le 4 décembre 1993 à l’âge de 52 ans.

Warren Zevon, auteur-compositeur-interprète surtout connu pour son album Excitable Boy qui l’a fait connaître du grand public en 1978 et qui contenait son seul succès Werewolves Of London, est décédé d’un cancer du poumon le 7 septembre 2003 à l’âge de 56 ans.

 

Merci de nous aider en contribuant à notre campagne de financement.

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci!  

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSON

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top