Chroniques

Whitten Williams Wilson

Comment sont-ils morts # 59
Danny Whitten, Keith Wilder, Rick « Tim Tam » Wiesend, Leon Wilkeson, John Wilkinson, Andy Williams, Don Williams, Flemming Williams, George Williams, Lamar Williams, Larry Williams, Milan B. Williams, Paul Williams, Tony Williams , Wendy O. Williams, Chuck Willis , Al Wilson, Alan Wilson, Barry Wilson, Bernie Wilson, Carl Wilson, Dennis Wilson, Don Wilson, J. Frank Wilson, Jackie Wilson , Mary Wilson, Nancy Wilson, Robert Wilson.
Publié le 11 novembre 2022

Recherche par René Maranda

Danny Whitten, musicien et auteur-compositeur américain surtout connu pour son travail avec Neil Young et Crazy Horse, et pour la chanson I Don’t Want To Talk About It, qui a été un succès pour Rita Coolidge et Rod Stewart, est décédé le 18 novembre 1972 des suites d’une surdose d’héroïne. Il avait 29 ans.

Keith Wilder, chanteur du groupe de funk des années 70 Heatwave, est décédé dans son sommeil le 29 octobre 2017 à l’âge de 65 ans. On se souvient surtout du groupe pour ses succès Boogie Nights (2e position du palmarès en 1977), Always And Forever (18e position en 1978) et The Groove Line (7e position en 1978).

Rick « Tim Tam » Wiesend, chanteur de Tim Tam and the Turn-Ons, est décédé d’un cancer le 22 octobre 2003 à l’âge de 60 ans. L’unique apparition du groupe dans les palmarès aux États-Unis était avec la chanson Wait a Minute en 1966.

Leon Wilkeson, bassiste du groupe de Southern rock des années 70 Lynyrd Skynyrd, a été retrouvé mort le 27 juillet 2001 dans une chambre d’hôtel à Ponte Vedra Beach, en Floride. Souffrant apparemment d’une maladie chronique du foie et des poumons, la cause réelle du décès a été jugée « de causes naturelles ». Il avait 49 ans.

John Wilkinson, guitariste qui a accompagné Elvis Presley pendant plus d’un millier de spectacles en tant que membre du TCB Band, est décédé le 11 janvier 2013 à l’âge de 67 ans après une longue lutte contre le cancer.

Andy Williams, le chanteur à la voix de velours qui a placé 27 chansons dans le palmarès Billboard Top 40 entre 1956 et 1972, est décédé le 26 septembre 2012 à l’âge de 84 ans, après une lutte d’un an contre le cancer de la vessie.

Don Williams, chanteur qui a inscrit un succès au palmarès Billboard Hot 100 (24e position) en 1980 avec I Believe In You, est décédé après une courte maladie le 8 septembre 2017 à l’âge de 78 ans. S’étant d’abord illustré avec les Pozo Seco Singers avec I Can Make It With You  en 1966, Williams a ensuite atteint dix-sept fois le sommet du palmarès country et western en tant qu’artiste solo.

Flemming Williams, chanteur principal de The Hues Corporation sur leur succès disco Rock The Boat en 1974, est décédé de causes liées à la consommation de drogue en septembre 1992.

Lamar Williams, le bassiste qui a rejoint l’Allman Brothers Band à la fin de 1972 après la mort du bassiste original Berry Oakley et a joué dans le groupe à l’apogée de leur succès commercial, est décédé d’un cancer du poumon le 21 janvier 1983. Il n’avait que 34 ans.

Larry Williams, qui avait obtenu des succès grâce à des chansons comme Dizzy Miss Lizzy et Bony Maronie, a été retrouvé mort le 7 janvier 1980 à son domicile de Los Angeles tué d’une balle à la tête à l’âge de 44 ans. Le médecin légiste a qualifié la mort de suicide, mais des rumeurs ont persisté pendant des années après sa mort selon lesquelles il avait été assassiné en raison de son implication dans le milieu de la drogue et le crime.

Milan B. Williams, l’un des membres fondateurs des Commodores, est décédé le 9 juillet 2006 après une longue lutte contre le cancer à l’âge de 58 ans. Il a écrit le premier succès du groupe, Machine Gun.

Paul Williams, chanteur original et membre fondateur de The Temptations, s’est suicidé en se tirant une balle à la tête le 17 août 1973 à l’âge de 34 ans. Williams avait quitté les Temptations en 1971 en raison de ses problèmes de santé.

Tony Williams du groupe vocal The Platters est mort d’emphysème à l’âge de 64 ans le 14 août 1992. Il a chanté la plupart des succès du groupe jusqu’en 1961, date à laquelle il a été remplacé par Sonny Turner.

Wendy O. Williams, chanteuse du groupe punk The Plasmatics à la fin des années 70 et au début des années 80, s’est enlevé la vie par arme à feu le 6 avril 1998. Elle avait 48 ans.

Chuck Willis , chanteur/compositeur de R&B qui a placé quatre chansons dans le palmarès Billboard Top 40, dont C.C. Rider (12e position en 1957) et What Am I Living For? (9e position en 1958), est décédé d’un ulcère perforé le 10 avril 1958 à l’âge de 30 ans.

Al Wilson, chanteur et auteur-compositeur soul qui a eu un certain nombre de succès au palmarès américain, dont The Snake en 1968 et le succès numéro 1 du palmarès Billboard Show and Tell en 1974, est décédé d’une insuffisance rénale le 21 avril 2008. Il avait 68ans 

Alan Wilson, chanteur, guitariste et harmoniciste de Canned Heat sur leurs succès On The Road Again et Going Up The Country, s’est suicidé par surdose de barbituriques le 3 septembre 1970 à Topanga Canyon, en Californie, lorsqu’il s’est avéré qu’il ne pouvait rien faire pour empêcher une entreprise forestière d’exploiter une forêt de séquoias. Il avait 27 ans.

Barry Wilson, batteur de Procol Harum, est décédé le 8 octobre 1990 après des mois dans le coma suite à un accident de voiture. Il avait 43 ans.

Bernie Wilson, la voix de baryton de Harold Melvin And The Blue Notes, qui a produit le succès de 1972 If You Don’t Know Me by Now, est décédé le 26 décembre 2010 des suites d’un accident vasculaire cérébral et d’une crise cardiaque. Il avait 64 ans.

Carl Wilson, guitariste soliste des Beach Boys, est décédé d’un cancer, avec sa famille à son chevet le 6 février 1998. Il avait 51 ans.

Dennis Wilson, frère du précédent et batteur des Beach Boys, a sauté par-dessus bord de son yacht au large du port de Marina Del Ray à Los Angeles et s’est noyé le 28 décembre 1983. Il avait 39 ans.

Don Wilson, cofondateur et guitariste rythmique du groupe instrumental The Ventures, est décédé de causes naturelles le 22 janvier 2022 à l’âge de 88 ans. Les Ventures avaient inscrit 14 simples dans le palmarès Billboard Hot 100. Avec plus de 100 millions de disques vendus, ils sont le groupe instrumental le plus vendu de tous les temps.

J. Frank Wilson, chanteur principal de J. Frank Wilson and the Cavaliers, a été impliqué dans l’une des histoires les plus sinistres du rock le 23 octobre 1964. Alors que sa chanson Last Kiss, qui raconte la mort tragique d’un couple d’adolescents dans un accident de la route, figurait dans le palmarès Top 10 américain, Wilson, ses confrères du groupe et le producteur du disque, Sonley Roush, ont été impliqués dans une collision frontale près de Lima, Ohio, qui a tué Roush sur le coup. Wilson n’a plus jamais enregistré de chanson à succès et est décédé dans une maison de retraite le 4 octobre 1991, des suites de l’alcoolisme et de complications du diabète, quelques mois avant son cinquantième anniversaire. Last Kiss a ensuite été repris par le groupe de rock américain Pearl Jam en 1998 et finira par atteindre la deuxième place du palmarès Billboard Hot 100 américain l’année suivante.

 Jackie Wilson, chanteur de R&B, est décédé le 21 janvier 1984 à Mount Holly, NJ, au Burlington County Memorial Hospital, à l’âge de 49 ans. Il avait subi une crise cardiaque en chantant Lonely Teardrops au Latin Casino du New Jersey pendant une performance en 1975 et s’était cogné la tête lors d’une chute. Wilson a subi des lésions cérébrales et a nécessité des soins permanents pour le reste de sa vie.

Mary Wilson, l’un des membres originaux des Supremes, est décédée dans son sommeil le 8 février 2021 à l’âge de 76 ans. Entre 1963 et 1976, le groupe a enregistré 33 succès dans le palmarès Billboard Top 40.

Nancy Wilson, qui a inscrit deux succès au palmarès Billboard Top 40 avec (You Don’t Know) How Glad I Am (#11 en 1964) et Face It Girl, It’s Over (#29 en 1968) est décédée à l’âge de 81 ans le 13 décembre 2018 après une longue maladie.

 

 

Merci de nous aider en contribuant à notre campagne de financement.

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci!  

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSON

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top