Actualités

Vangelis 1943 2022

En mémoire du grand compositeur grec
Publié le 22 mai 2022

              Par Mel Dee

L’Aphrodite’s child qui composait sur Jupiter nous a quitté.

Le 17 mai 2022, Vangelis le musicien et compositeur grec s’est éteint à Paris à l’âge de 79 ans. Pensant que le virus Covid-19 s’affaiblit, il nous prend Vangelis en touchant son cœur et celui de tous. Du rock psychédélique à la musique de film en passant par le jazz, le monde musical en entier est en deuil, suite à cette triste nouvelle.

De son vrai nom Evángelos Odysséas Papathanassíou, il est né le 29 mars 1943 en Grèce. Autodidacte, il donna son premier concert de piano à l’âge de 6 ans, sans même savoir lire le solfège. « Je n’ai jamais étudié la musique » Vangelis. Periodiko-1988,

Il est considéré comme le Créateur de la musique New Age et un des prédécesseurs de la musique électronique dans les années 1970. Le magicien des synthés, étonne en composant des thèmes devenus mythiques avec ses dunes de claviers et de synthétiseurs.

En 1964, il est un des fondateurs du groupe de jazz The Forminx, qui a connu énormément de succès. Le groupe se sépare en 1966. Vangelis produit alors des musiciens. 

En 1968, il forme le magnifique groupe de rock progressif Aphrodite’s Child. Il est claviériste aux cotés du grand chanteur et bassiste Demis Roussos, le guitariste Silver Koulouris et le batteur  Lucas Sideras. Voulant se rendre à Londres, ils resteront bloqués à Paris suite au mouvement étudiant de Mai 68. Trois albums voient le jour sous cette formation End of the World – Rain & Tears – 1968, It’s Five O’Clock 1969 et la pièce maitresse du groupe grace à Vangelis, l’album 666, 1972.

Le groupe vend des millions de disques et de succès tels que l’une des mes chansons préférées The four horsemen.

En 1972, Aphrodite’s child se sépare et le premier album qui dessine la carrière solo de Vangelis s’intitule Earth qui sort en 1973. Vangelis rejoint finalement Londres en 1974 et lance les Studios Nemo.

Vangelis dit non à Yes, oui à Wakeman.

Le groupe Yes, invite le compositeur à les rejoindre en remplacement du claviériste Rick Wakeman. Tenant à sa liberté créative, il décline l’invitation mais collabore avec Jon Anderson, sous le nom de Jon and Vangelis.

Vangelis et Jon Anderson. Nemo Studios

Le duo collabore pour la première fois pour l’album Heaven and Hell (1975), la pièce Symphony to the Powers B, Movement 3 a été utilisé comme thème de la série documentaire scientifique Cosmos, idem pour les pièces Pulstar et Alfa qui font partie du 2e album des studios Nemo intitulé Albedo 0.39 (1976). Un album avec une direction plus jazz et blues et un concept sur le thème de l’espace. S’enchaîne les albums Spiral (1977) et Beaubourg (1978).

Vangelis devant LE YAMAHA CS-80

Musique de films

« Quand j’ai vu les images, j’ai compris que c’était ça l’avenir. Pas un bel avenir, bien sûr.
Mais c’est vers quoi nous allons. »
Vangelis. Los Angeles Times.2019

Vangelis était un grand compositeur de musique de films, dont celui qui me marquera pour toujours (aussi avec sa version en jeux vidéo). Il s’agit du film Blade Runner de 1982 du réalisateur Ridley Scott avec Harrison Ford. Une ambiance rétro-futuriste, sombre avec des néons qui grésillent sous la pluie et les notes du synthétiseur de Vangelis comme trame sonore. Demis Roussos chante sur la bande original et Vangelis est nommée au BAFTA Awards et aux Golden Globes en 1983.

Entre 1963 et 2014 Vangelis compose pour des longs et courts métrages, ainsi que pour des documentaires et la télévision. En 1981, il reçoit un oscar pour la bande originale du film Chariots de feu de Hugh Hudson. En 1992, Il est fait  Chevalier de l’Ordre des arts et lettres en France et récidive avec une autre collaboration à succès avec Ridley Scott pour le film 1492 Christophe Colomb. Cette même année il compose la musique de plusieurs magnifiques documentaires du commandant Jacques-Yves Cousteau.

Vangelis entrain de composer en regardant une scène de film affichée sur un écran devant lui. L’écran de télévision au-dessus du piano à queue derrière aidait l’ingénieur du studio à la table de mixage, à synchroniser le démarrage du magnétophone avec le début des images vidéo présélectionnées des scènes du film. Photo: Ian Cook

De retour dans l’espace

De la NASA,  Mythodea (2001) à la Coupe du monde de football, Anthem (2002) et le réalisateur Oliver Stone, Alexander (2004), en passant par ballet Beauty and the Beast, Vangelis compose encore et encore et son talent détonne. Il lévite encore en orbite autour du thème scientifique et spatial. En 2016 sort l’album Rosetta composé pour la mission de la sonde du même nom, lancée par l’Agence spatiale européenne.

La mission de Vangelis se termine avec son dernier album Juno to Jupiter, sorti le 24 septembre 2021. Le sens de l’album s’inspire de la mythologie  Jupiter/Zeus et Héra/Junon en y ajoutant des sons de la sonde et l’envoûante voix de la chanteuse d’opéra Angela Gheorghiu. Un retour aux origines en quelque sorte et ironie du sort, Vangelis dédie cet album à son frère, Niko Papathanassiou, parti en 2014 des suites d’un accident vasculaire cérébral. Il le rejoint quelques mois après la sortie de ce dernier chef d’oeuvre.

Un véritable passionné, compositeur avec ses doigts qui ne quittaient  jamais ses claviers, sauf pour peindre. Son physique imposant et son regard profond, Vangelis est un dieu grec de la musique en avance sur son temps. Il nous laisse un héritage musical immense. Ses singles, albums, bandes originales, collaborations, compilations, composent une voie lactée dans le monde de la musique et du cinéma. Belle vidéo ici

Levant nos yeux au ciel ce soir en mémoire de VANGELIS

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top