Chroniques

Supertramp Change Motion

Supertramp # 13
Some Things Never Change, Slow Motion.
Publié le 25 novembre 2022

Recherche par René Maranda

Some Things Never Change

En 1997, sort le dixième album de Supertramp, intitulé Some Things Never Change.

Souvenez-vous que l’album précédent Free as a Bird, était le dernier avec Dougie Thomson, c’est alors Cliff Hugo qui joue sur Some Things Never Change.

Une direction plus jazzy et les percussions prennent place sur cet album, marquant un changement dans le style. Les chansons And the light et You Win I Lose, ont été écrites par Rick Davis, celui qui a créé des chefs-d’oeuvre pour Supertramp.

You Win I Lose, Listen To Me Please et Sooner or Later sont sortis en simples.

L’enregistrement de cet album ressemble à un live, avec tous les membres en studio en même temps, un enregistrement – organique- selon John Helliwell.

Pochette

Bien connu, les Anglais prennent le thé à 16h, quelle que soit la situation ou le lieu où ils se trouvent. La représentation sur la pochette montre un vieux couple prenant leur thé sur la lune avec vue sur la planète Terre. Un livre et un cookie flottants au-dessus de la petite table ronde.

L’arrière de la pochette montre le beau chien qui regarde son os qui lui aussi flotte dans l’espace, pas loin de ses propriétaires. Un humour bien à l’anglaise.

Liste des titres

Face A

1. It’s A Hard World– 9:46
2. You Win, I Lose
– 4:31
3. Get Your Act Together
– 4:48
4. Live to Love You
– 5:18
5. Some Things Never Change
– 6:26
6. Listen to Me Please
– 4:46 -Rick Davies & Mark Hart au chant

Face B

1. Sooner or Later (Rick Davies, Mark Hart)– 6:50 – Chanté par Mark Hart.
2. Help Me Down That Road– 4:36
3. And the Light– 4:40 – Batterie Tom Walsh
4. Give Me a Chance (Rick Davies, Mark Hart)– 4:24 – Chanté par Mark Hart.
5. C’est What?– 8:16
6. Where There’s a Will– 5:36

Slow Motion

En avril 2002, l’aventure studio de Supertramp, prend fin avec Slow Motion, le onzième et dernier album du groupe.

La voix ténor de Rick Davis remplit tout l’espace du disque, chantant seul sur tous les titres. Le son de cet album, revient à l’original de Supertramp, comme un retour vers le style qui a été le plus populaire.

Une nostalgie à la Breakfast In America , la preuve, la chanson Goldrush écrite au début des années 1970 par Richard Palmer-James.

Le succès de l’album était certain en Europe et en Amérique du Nord. Rick Davis et ses camarades offrent un bel album, qui aurait fait penser à un avenir probable. Malheureusement pour les fans, le groupe en reste là.

Pochette

La pochette est dans un style complètement different de l’album précédent, Some Things Never Change . Pour Slow Motion, qui est une technique de ralenti, on voit plutôt une illustration sur la pochette représentant un homme assis sur un banc lisant un livre, comme s’il était dans sa bulle, au milieu d’une horde de femmes et hommes d’affaires.

Liste des titres

1. Slow Motion– 3:50
2. Little By Little– 4:30
3. Broken Hearted– 4:28
4. Over You– 5:06
5. Tenth Avenue Breakdown– 8:57
6. A Sting in the Tail– 5:17
7. Bee in Your Bonnet– 6:27
8. Goldrush (Rick Davies, Richard Palmer-James)– 3:06
9. Dead Man’s Blues– 8:26

 

Merci de nous aider en contribuant à notre campagne de financement.

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci!

Fabriqué au Québec
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE : DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
ASSISTANCE AU TEXTE : MEL DEE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top