Chroniques

Rush Triumph

Origines de L’Ontario # 1
Rush Triumph
Publié le 25 mai 2021

Recherche par René Maranda

Rush

Le groupe a été formé dans le quartier de Willowdale à Toronto, en Ontario, par le guitariste Alex Lifeson, le bassiste et chanteur Jeff Jones et le batteur John Rutsey, en août 1968. Lifeson et Rutsey étaient amis depuis leur plus jeune âge et jouaient ensemble dans The Projection, un groupe de courte durée qui s’est séparé plus tôt dans l’année. Les deux sont restés ensemble et ont amené Jones à former un nouveau groupe; leur premier concert a eu lieu en septembre au Coff-Inn, un centre pour jeunes au sous-sol de l’église anglicane St. Theodore of Canterbury, à proximité de North York . Ils ont été payés 25 $ CA.

John Rutsey

Ils ne s’étaient pas nommés au moment de la réservation; Le frère de Rutsey, Bill, pensait qu’ils avaient besoin d’un nom court et précis. Il a suggéré Rush, et le groupe a accepté. Quand Jones a choisi d’assister à des heures de partie avant leur deuxième concert, Lifeson a obtenu son camarade de classe Gary « Geddy » Weinrib d’intervenir sur le chant principal et la basse. Jones n’est pas revenu, alors Weinrib est devenu leur leader, adoptant le nom de scène Geddy Lee .

Rush a répété un ensemble principalement composé de reprises de divers artistes rock, dont Cream, Jimi Hendrix et John Mayall.et a subi plusieurs configurations de line-up qui comprenaient Lindy Young aux claviers et divers instruments, Joe Perna à la basse et au chant et Mitchel Bossi à la deuxième guitare. En mai 1971, le groupe s’est stabilisé comme un trio de Lifeson, Rutsey et Lee.

Après une série de dates canadiennes, Rutsey a joué son dernier concert avec le groupe le 25 juillet 1974. Lifeson et Lee ont choisi Neil Peart qui a rejoint le 29 juillet, deux semaines avant la première tournée américaine du groupe.

 

Triumph

Triumph est un groupe de hard rock canadien, originaire de Mississauga.

Triumph a commencé comme un quatre morceaux basé sur le blues, composé de Fred Keeler (guitare), Peter Young (orgue), Mike Levine (basse) et Gil Moore (batterie, chant). Le groupe, à l’époque appelé Abernathy Shagnaster, a signé avec Canada’s Attic Records en 1975 et a publié le single Hobo /Got To Get You Back In My Life.

Keeler et Young ont quitté le groupe peu de temps après la sortie du premier single du groupe. À l’été 1975, Moore et Levine rencontrent le guitariste Rik Emmett, qui jouait à la Hollywood Tavern de Toronto dans un groupe appelé ACT III. Après avoir jammé avec le duo chez Moore à Mississauga et passé en revue les contrats existants de Triumph, Emmett a accepté de se joindre au groupe. Le premier concert payé de Triumph avec Emmett était à Simcoe High School en septembre 1975 pour le montant 750$.

Rik Emmett

Le style d’écriture du guitariste Emmett a apporté à la fois des influences de rock progressif et de musique classique. Le 26 août 1978, ils sont en tête d’affiche du festival Canada Jam au Mosport Park jouant devant 110 000 personnes.

Ils signent ensuite avec RCA Records pour une distribution internationale, à l’exception du Canada. Après leur fin de contrat chez RCA, MCA Records signe le groupe et réédite leur discographie en 1984.

D à G Mike Levine, Rik Emmett, Gil Moore

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top