Actualités

Robbie Bachman 1953 2023

Hommage à Robbie (né Robin) Bachman
Batteur original de Bachman Turner Overdrive, décédé le 12 janvier 2023
Publié le 13 janvier 2023

Par André Thivierge

Décès du batteur fondateur du groupe canadien, Bachman-Turner Overdrive (BTO), Robbie Bachman ! Dur début d’année pour les amateurs de rock!Voici que nous apprenons la mort de celui qui fut le batteur original du groupe canadien BTO qui a connu un énorme succès dans les années 70.

Né à Winnipeg au Manitoba le 18 février 1953, Robbie Bachman aurait bientôt célébré ses 70 ans.  Il est le plus jeune frère de Randy Bachmann, guitariste et leader de BTO et des Guess Who.

Il a reçu sa première batterie à l’âge de 16 ans. En grandissant, Robbie pratiquait la batterie à la maison, jouant souvent avec son frère aîné Randy. En entrevue, il indiqua que Ringo Starr a été sa première influence  pour la batterie. Ensuite, Gary Peterson, Keith Moon, Ginger Baker ont fait évoluer son style musical, tout comme Mitch Michelle, John Bonham, Floyd Sneed et bien sûr, le grand BUDDY RICH.

Débuts professionnels avec Brave Belt et ses frères Randy et Tim

La musique pour Robbie Bachman, ce fut une affaire de famille. Lorsqu’il avait 18 ans, Randy lui a offert le poste de batteur de Brave Belt (groupe qui a succédé aux Guess Who), et Robbie a accepté. En 1972, l’autre frère de Robbie et Randy, Tim, a joint ses frères à la guitare. Le groupe est entré dans le Top 40 canadien avec le modeste succès Crazy Arms, Crazy Eyes , qui a atteint la 35e place en novembre 1971. Cependant, le groupe n’a pas connu de succès au palmarès américain.

Après avoir lancé deux albums qui ont passés sous le radar, leur compagnie de disques Reprise les a laissé tomber. Loin de se décourager, les membres du groupe ont produit un démo pour un troisième album de Brave Belt. Charlie Fach, administrateur des disques Mercury qui venait juste de perdre le groupe Uriah Heep et Rod Stewart pour d’autres maisons de disques a écouté les bandes et a aimé ce qu’il a entendu.

Les membres du groupe ont écouté quelques suggestions, dont offrir un son plus rock et une batterie plus lourde.  Ils ont remixé et réédité les bandes, et le groupe a enregistré au moins deux nouvelles chansons. Le résultat est le premier album Bachman-Turner Overdrive, sorti en mai 1973.

Créateur du logo de BTO

C’est Robbie qui a proposé aux autres membres du groupe Bachman-Turner Overdrive les esquisses qui deviendront le logo du groupe, imbriqué dans un engrenage mécanique.

Le premier album de BTO ne sera pas un grand succès mais aura permis à Robbie Bachman de cosigner sa première chanson avec le groupe : Hold Back The Water.

L’album Bachman-Turner Overdrive, même s’il atteindra le statut or en 1974, n’aura pas l’impact monstre qu’atteindront les trois albums suivants.

Bachman-Turner Overdrive II sera lancé en décembre 1973 et permettra aux membres du groupe dont Robbie d’atteindre la célébrité avec des hits comme Let It Ride et surtout Taking Care Of Business qui atteindra la 12e position au Billboard et la 3e des palmarès canadiens demeurera leur plus grand succès.

BTO aux Juno Awards 1974 (Robbie Bachman à la droite)

Robbie Bachman coécrit un des grands succès de BTO

C’est à l’écriture du troisième album du groupe que Robbie offrira une contribution notable à la musique du groupe. Il coécrira avec Fred Turner le hit Roll On Down The Highway qui atteindra la 14e position au Billboard et la 4e au Canada.

En entrevue avec la station XMFan en 2011, Robbie explique comment lui est venu l’inspiration pour cette chanson: Je crois que c’était en mars 74, au Kansas ou en Oklahoma. J’étais assis à l’extérieur de la chambre d’hôtel dans un de ces endroits où le couloir à l’extérieur de la chambre est aérien. Je suis retourné à l’intérieur de la chambre et j’ai tiré les rideaux, je me suis assis dans le fauteuil, j’ai regardé dehors et j’ai dit, « Wow, nous y sommes. On a des semi-remorques avec nos noms dessus. »

On a loué le camion, ce qui a fini par être la première ligne. Je n’arrêtais pas de penser à des trucs qui nous étaient arrivés sur la route – on regarde la carte, on est au mauvais endroit. « Four fifty-four coming over the hill », c’est Fred Turner qui l’a mis, en référence aux vieilles voitures de poursuite de la police d’État avec le gros Chevy 454 (moteur) qui arrive sur la colline, l’homme en fuite qui va vous donner une facture. Vous obtenez vos contraventions pour excès de vitesse en essayant d’aller d’une ville à l’autre.

J’étais en quelque sorte mon ouverture à, « Hey, nous y sommes. Le groupe devient énorme et nous avons des semi-remorques et notre propre caravane sur la route allant de ville en ville pour donner des concerts. » Ce sont les histoires qui nous sont arrivées alors que nous conduisions sur l’autoroute, des choses qui arrivent à peu près tous les jours.

Nous ne disions à personne qu’ils avaient tort ou que quelque chose était mauvais ou qu’il ne fallait pas faire ça. C’était essentiellement, passez du bon temps et faites de la bonne musique », s’est souvenu Robbie, revenant sur le succès du groupe lors d’une entrevue de 2014 avec le Toronto Star. « Juste en sortant des années 70 avec la guerre du Vietnam et toutes les choses politiques qui se passaient,  nous avons juste fondamentalement eu assez de ces choses. »

Séparation de BTO en 1979 et long hiatus

Robbie Bachman, malgré plusieurs changements dans la composition du groupe (et malgré le départ de Randy Bachman en 1977) restera avec BTO pour les cinq albums suivants jusqu’après la tournée de Rock n’ Roll Nights, le 9e album du groupe. Compte-tenu des faibles ventes du groupe, les membres décideront de se séparer.

Après avoir décidé de prendre une pause de la scène musicale, il reçoit une offre pour participer à la reformation de BTO en 1984. Robbie Bachman refuse alors de participer après des désaccords commerciaux et de marque déposée avec Randy et les autres.  Il raconte en entrevue : Quand Randy a voulu se reformer, j’ai dit : « OK, créons une maison d’édition avec le groupe. On écrit tous les morceaux. Nous partagerons tous équitablement et il n’y aura plus d’animosité. » Il a dit non, alors je me suis levé et je suis parti.  Ils sont sortis et ont commencé à utiliser le nom BTO en moins d’un an et la même marque que Randy nous avait vendue ! Alors, Blair Thornton et moi l’avons poursuivi en justice et nous avons gagné. Ils ont dû nous payer des royautés.

Dans son autobiographie de 2000, Takin’ Care of Business, Randy raconte que Robbie a refusé de participer à la réunion lorsque Fred et lui ont refusé de partager les redevances d’édition des chansons à succès de BTO dont Randy et Fred étaient les auteurs.

Retour aux sources

En 1988, Robbie accepte de revenir au bercail et joindre BTO pour une série de concerts afin d’interpréter les grands succès du groupe. Il demeurera avec le groupe jusqu’à son démantèlement définitif en 2005. Aucun album ne sera enregistré pendant cette période.

Autre recours judiciaire et reconnaissance canadienne

Quatre ans plus tard, Randy Bachman et Fred Turner ont décidé de refaire de la musique ensemble sous le nom Bachman & Turner. Les autres anciens membres de BTO, y compris Robbie Bachman ont entrepris des procédures judiciaires pour protéger le nom BTO. Une entente hors cours est survenue.

En 2014, les membres de Bachman-Turner Overdrive ont été intronisés au Canadian Music Hall Of Fame par l’astronaute Chris Hadfield. Robbie et les membres du groupe original ont été invités à être présents.

Semi-retraite et décès de Robbie Bachman

Après avoir quitté le groupe, Robbie délaissera le monde de la musique et prendra une semi-retraite.  Malheureusement, le monde apprendra son décès le 12 janvier 2023 à l’âge de 69 ans.

Voici ce que son frère aîné Randy publiera sur sa page Facebook : Un autre triste départ. Le rythme effréné de BTO nous a quitté. Je viens de recevoir un appel de Fred Turner et mon plus jeune frère Robbie a rejoint maman, papa et mon frère Gary de l’autre côté. Fred m’a dit que Jeff Beck avait peut-être besoin d’un batteur pour jouer avec lui. Il était un rouage essentiel de notre machine rock ‘n’ roll et nous avons fait vibrer le monde ensemble. »

Merci Robbie d’avoir été un des meilleurs batteurs canadiens de l’histoire. Repose en paix!

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
PHOTO BANNIÈRE : MICHAEL OCHS
Archives/Getty Images
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci  ! Visitez notre boutique.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top