Actualités

Randy Rhoads la légende

Portrait d’un grand guitariste
Publié le 7 novembre 2021

Par Mel Dee

« J’aimerais simplement qu’il soit ici en personne pour obtenir ce prix et que nous puissions tous célébrer ensemble … C’est vraiment formidable que la famille, les amis et les partisans de Randy puissent le voir ainsi honoré. » Ozzy Osbourne

Ozzy prononce ses mots pour Premiere Radio Networks’ Sal Cirrincione à l’occasion de l’intronisation au Rock and Roll Hall of Fame à titre posthume, de celui qui restera à jamais dans son cœur, Randy Rhoads.

Le 31 octobre 2021 le guitariste Randy Rhoads est intronisé au Rock and Roll Hall of Fame l’hors de la cérémonie qui s’est déroulé à Cleveland, Ohio. La sœur et le frère de Randy étaient présents. Le Musical Excellence Award – est décerné aux « artistes, musiciens, auteurs-compositeurs et producteurs dont l’originalité et l’influence ont eu un impact dramatique sur la musique » – lui est décerné. C’est le guitariste de Rage Against the Machine, Tom Morello qui lui rend hommage « Randy Rhoads est un talent sans égal », déclare-t-il, en racontant qu’il avait un poster de celui qui a relancé la carrière d’Ozzy Osbourne, dans sa chambre. Il ajoute :   Nous pourrions étudier les chansons de Randy dans un cours de musicologie de niveau universitaire et frapper nos têtes ensemble dans un parking de 7-Eleven. »  Kirk Hammett et Zakk Wild on également redu hommage à Rhoads.

Rhoads le jeune prodige

Voici le parcours incroyable et si court de Randall William « Randy » Rhoads : né le 6 décembre 1956 en Californie, il a une sœur ainée Kathy et un frère musicien Doug (Kelle). Alors qu’ il n’avait que 17 mois, son père William abandonne sa petite famille, les trois enfants sont alors élevés par leur mère Delores. Randy était tellement proche de sa mère.

Randy et sa famille. Photos : Rhoads Family Archives

La musique est déjà dans le sang de la future légende de la guitare, sa mère était directrice de l’école de musique Musonia School, que Randy rejoint pour jouer du piano au début. Sa formation en musique classique donnera le ton à son style unique par la suite. À l’âge de 12 ans le piano est vite remplacé par la guitare électrique… la légende est née. Il prend des cours de guitare avec Scott Shelly, qui fut impressionné car l’élève dépassait déjà le maitre. Shelly se rend compte que Randy est un prodige.

De Violet Fox à Quiet Riot

À 14 ans, Randy forme le band Violet Fox, à la guitare rythmique  avec son frère à la batterie. Rapidement le band se dissout et Randy rejoint d’autres formations, The Katzenjammer Kids et Mildred Pierce. Puis il forme le band Little Women en 1976 avec Kelly Garni à la basse, Drew Forsyth à la batterie  et Kevin DuBrow au chant. Little Women devient Quiet Riot. Assidu et surdoué, Randy enseigne sa passion, la guitare, dans l’école de sa mère le jour et répète avec son band le soir. Avec Quiet Riot, ils enregistrent leur premier album Quiet Riot I en 1977 et Quiet Riot II en 1979, et partent en tournée avec plusieurs concerts à travers les USA. Sur cette vidéo Randy exécute un incroyable solo de guitare sur le titre Laughing Gas.

La rencontre Osbourne et Rhoads

En 1979, Dana Strum, bassiste de Slaughter, suggère à Randy d’auditionner pour le nouveau groupe d’Ozzy Osbourne. Ce dernier a vu passer tant de guitaristes à Los Angeles en vain, déçu il s’apprêtait à retourner en Angleterre, mais son destin va basculer dans le coté lumineux, lorsqu’un homme frêle, timide à l’allure angélique,  muni d’un ampli Fender se présente devant lui. Randy Rhoads est immédiatement engagé par Ozzy. Avec les ex- Uriah Heep, le drummer Lee Kerslake et le bassiste Bob Daisley, le nouveau band d’Ozzy entre aux studios Ridge Farm le 2 mars 1980,pour enregistrer Blizzard of Ozz, sorti en 1980. Randy pense toujours à sa maman qui lui manque, il compose pour elle l’instrumentale Dee. Dans cet album figure aussi une des chansons qui a marqué ma vie et celle de millions de fans d’Ozzy et de rock, en plus d’influencer de grands guitaristes :  Crazy Train. 

Diary Of A Madman: l’aventure continue pour Rhoads avec ce deuxième album enregistré en 1981.  Une tournée avec le dieu Lemmy (Motorhead) pour la promotion de Blizzard Of Ozz s’ensuit. Après une tournée européenne avec le band Saxon avorté à cause de la santé d’ozzy, une deuxième tournée américaine commence le 30 décembre 1981, au Cow Palace, San Francisco, ce jour là, le talent de Randy est récompensé par  le prix de meilleur nouveau talent de Guitar Player puis le prix du meilleur nouveau guitariste en Angleterre par le magazine Sound. Diary of a Madman est disque de platine en peu de temps et la tournée est un grand succès.

Rhoads est remarquable et impressionnant, les louanges pleuvent et Ozzy est si fièr de son ami, son petit frère d’âme. Le 30 décembre 1981, au Cow Palace, San Francisco, 

Randy Rhoads reçois le prix du « Meilleur nouveau talent » du magazine Guitar Player avec Ozzy et Sharon 1981.

Une amitié incroyable née entre Ozzy et Randy. depuis plus de 30 années, j’ai visionné des milliers de photographies de (mon Ozzy adoré) et malgré son sourire incroyable et sa joie de vivre, le mad man ne semble heureux, impressionné et fraternel QUE sur les photos qui le montre en compagnie de son ange Randy.

Un ange pas que d’apparence, mais son comportement décrit comme exemplaire par Ozzy lui-même, son assiduité, sa passion sage, loin de la vie trépidente des rock stars. Randy passait tout son temps à répéter et penser de plus en plus à la musique classique souhaitant même quitter le groupe.

Les guitares de Rhoads

La première guitare de Randy était une une Gibson acoustique offerte par sa grand-mère maternelle. Il acquiert ensuite une une Harmony Rocket de 1963, qui fut volée puis heureusement restituée à la famille ainsi que la tête d’amplificateur Marshall.

En 1979, Randy Rhoads confie à Karl Sandoval la mission de lui confectionner  une guitare sur mesure, un manche Danelectro  été collé à un corps Flying V, des micros DiMarzio PAF, des tuners Schaller et des boutons de commande Gibson Les Paul …la célèbre Randy Rhoads Polka Dot Flying V est créée le 22 septembre 1979

En 1980, de retour en Californie, il rencontre Grover Jackson – Charvels Guitars et demande une autre guitare customisée. Ils travaillent ensemble sur un croquis de Flying V et une deuxième Jackson voit le jour. Trois autres guitares furent construites spécialement pour Randy, une ‘Black Custom’ , une autre vendue accidentellement par Grover  au Namm Show de Los Angeles. Malheureusement Randy ne verra pas la troisième, il est parti avant la fin de sa fabrication, elle devient la propriété de Rob Lane

Sur cette photo, on voit Dolores, la mère de Randy tenant fièrement la Jackson Original Rhoads.

Rhoads  l’étoile filante

« Nous nous aimions très tendrement. Je le jure devant Dieu, la tragédie de ma vie est le jour de sa mort. » déclare Ozzy Osbourne à Guitar Player, dévasté et en deuil. La tragédie se déroule le 19 mars 1982. Randy a peur des avions et pourtant il embarque dans un aéronef, Beechcraft Bonanza, la couturière et cuisinière du band Rachel Youngblood est aussi à bord. L’avion piloté par un chauffeur de bus avec un permis expiré, prend feu en survolant Leesburg en Floride, dans des conditions mystérieuses. Randy Rhoads était âgé de seulement 25 ans, décède. L’explosion fut entendu par le pauvre Ozzy, qui avec Sharon, Sarzo, Aldridge et Airey, dormaient dans le bus de tournée non loin de là.  « J’ai été réveillé de mon sommeil par une forte explosion … J’ai tout de suite pensé que nous allions percuter un véhicule sur la route. Je suis sorti du lit en criant à ma fiancée Sharon : ‘Descends du bus !’ Après être descendu du bus, j’ai vu qu’un avion s’était écrasé. Je ne savais pas qui était dans l’avion à ce moment-là. Ozzy Osbourne.

À ce jour et pour toujours, le mad man ne s’en remettra pas, hommages, rencontres avec la mère le frère et la sœur de Randy, il le pleure et l’admire encore et encore. Cette vidéo où l’on voit Ozzy avec son fils Jack m’émeut beaucoup, il est très ému et semble se contenir car il est extrêmement touché.

                      Le Guitariste de légende est entré dans la vie du mad man tel une étoile filante, mais l’a marqué comme il a marqué  l’histoire du rock. 

« Randy m’a donné un but; il m’a donné de l’espoir. » Ozzy

Je ne peux vous laisser vivre ou revivre cet épisode majeur de l’histoire du rock sans : 

 

INFOGRAPHIE: MEL DEE
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top