Spectacles

Prog Story à Montréal

Prog Story à la Salle Émile Legault, Montréal
Le 11 juin 2022
Publié le 1er juillet 2022

Texte/Photos/Vidéos: Denis Desmarteau

Depuis 2017, Prog Story se donne comme objectif de vous plonger dans l’univers progressif britannique des années 70 en vous présentant l’histoire de la musique progressive à travers de vieilles vidéos noir et blanc de certains acteurs du milieu prog, suivi par des blocs musicaux de différents groupes britanniques déterminants tels: King Crimson, Genesis, Yes, Jethro Tull, Gentle Giant, Pink Floyd et E.L.P.

La formation Prog Story nous rendait visite è Montréal le 11 juin dernier. Je savais déjà que la formation avait subi un gros changement de personnel et je ne me faisais pas d’attente. À part Jean-Phil Major, présent depuis le début, le reste de la formation demeure un mystère pour moi. J’allais donc candidement me présenter à ce concert l’esprit ouvert comme si je découvrais le groupe pour une première fois, mais tout de même très curieux de voir ce que ces changements auraient à nous offrir.

La dernière fois que j’ai vu Prog Story en concert, c’était au Club Soda de Montréal le soir du 5 septembre 2019. À cette époque, tous les musiciens se présentant sur scène appartenaient à la première mouture du groupe à l’exception de Mathieu Fiset (le claviériste) en remplacement de Francis Grégoire. C’était déjà un premier changement. Cependant, je dois avouer que pour avoir seulement eu un mois de pratique pour apprendre tout le répertoire du concert, Mathieu s’en est sorti avec les grands honneurs.

Cette formation dont plusieurs de leurs membres travaillant sur divers projets, ne pouvait pas durer éternellement. Il fallait s’y attendre. Avec de grosses pointures comme Gabriel Cyr à la guitare et Antoine Baril à la batterie, l’emploi du temps de chacun à consacrer à ce beau projet musical devenait de plus en plus rare. Participant avec d’autres groupes ou projets de sortie d’album pour certains ou tournée pour d’autres.

La formation en 2017: Alex Donati (voix et guitare), Mathieu Pilote (instruments à vent), Antoine Baril (batterie), Francis Grégoire (claviers et direction musicale), Jean-Louis Croteau (production), Daniel Moisan (direction artistique et mise en scène), Christian Pacaud (basse), Gabriel-Antoine Vallée (voix, guitare et claviers), Gabriel Cyr (guitare) et Jean-Philippe Major (voix et guitare). 

Rappelons que Gabriel Cyr a reçu le prestigieux prix de Guitariste de l’Année en 2018 décerné par Music Radar et Total Guitar Magazine pendant qu’Antoine Baril gravissait rapidement les échelons vers le sommet. Je garde un merveilleux souvenir de cette soirée ou j’ai eu la chance d’entendre (à mon avis) la meilleure version live EVER de la sublime pièce Starless, et ce incluant tous les groupes hommages jouant du King Crimson. À chaque fois que je pense à ce moment magique, j’en ai la chair de poule… La progression lente et lancinante d’une tension stressante et stridente à la guitare dans une atmosphère chaotique et précise à la fois, une tension presque insupportable nous faisant grincer des dents exécutée à la perfection… Tiens, je vous en fait cadeau. À vous de juger.

Cette formation avait la prétention (à juste titre) de vous offrir une reproduction presque parfaite techniquement parlant, interprétant ces classiques le plus fidèlement possible aux chansons originales… Ce qui faisait jubiler les maniaques de progressif comme moi qui connaissons presque par cœur tous ces grands classique prog.

Quelque temps après ce concert au Club Soda, ce fut au tour d’Antoine Baril de quitter la formation. Antoine devait alors se préparer à aller rejoindre la prestigieuse formation québécoise The Musical Box (Hommage à Genesis) en remplacement de Bob Saint-Laurent, la formation préparant une tournée. Ce nouveau départ provoqua un effet d’entraînement chez les autres membres du groupe où tous quittèrent à l’exception de J-Phil Major. Comme je n’aurais pas aimé me retrouver dans les souliers du producteur M. Jean-Louis Croteau à ce moment là! C’était tout un défi qui se pointait à lui de remplacer tous ces musiciens de talent, un défi qu’il releva avec brio dénichant une relève toute aussi intéressante dont plusieurs des membres font déjà partie du paysage progressif québécois.

D’autres changements intéressants…
En plus du changement de personnel, la direction a opté pour du changement dans le contenu musical du concert. Ainsi, en bonne partie, de nouvelles pièces nous sont offertes pour notre plus grand plaisir. Encore une autre surprise?… Eh oui! Une nouvelle chanson d’un certain groupe canadien du nom de Rush a débuté la seconde partie du concert à notre plus grande surprise! Alors qu’ils avaient interprété l’intro de l’album 2112 lors de leurs deux précédents concerts à Québec et à Gatineau, ils ont choisi A Passage To Bangkok pour le concert de Montréal. Une petite entorse à la tradition du groupe à offrir du prog britannique… Une petite entorse fort appréciée par leur public.

Voici maintenant le moment tant attendu de vous présenter les membres de la formation 2022 de Prog Story…

1- Mathieu Gosselin: c’est lui le leader du groupe. Il joue de la basse, du Chapman stick, des moog taurus pedals et il chante en backing ou même en solo sur la pièce de Rush. Il se fait aussi plaisir en jouant dans un groupe Hommage à Rush. On m’a d’ailleurs chuchoté à l’oreille que c’est un peu grâce à lui si on peut entendre du Rush sur le spectacle. loll

2- Luc Morency: guitariste du groupe, il performe aussi dans un groupe Hommage à Eric Lapointe. Son prédécesseur Gabriel Cyr étant plutôt un chirurgien de la technique à la guitare, Luc exprime dans cette formation son propre style qu’il laisse s’échapper de façon naturelle sans se donner trop de restrictions préétablies, ce qui donne souvent une nouvelle orientation surprenante à certaines pièces ou certains solos qu’on a l’habitude de voir venir note par note…

3- Alexandre Dion: saxophoniste. Petite anecdote le concernant… Alexandre était étudiant à l’école St-Romuald dans sa jeunesse. Un membre de Prog Story donna son nom comme saxophoniste à la direction. Quelle ne fut pas la surprise de J-Phil Major quand il a vu Alexandre se joindre à Prog Story, puisque tous les deux ont fréquenté l’école l’E.S.L.E à Charny en même temps et ils ont même joué du Pink Floyd ensemble à cette époque. Quel heureux hasard.

4- Sylvain Martel: Sylvain joue de multiples instruments. Il chante aussi en solo comme en back vocals. On l’entend dans les pièces de Genesis chantées par Phil Collins. Il brille à la batterie, en solo comme en duo. Eh oui, vous avez bien lu, vous aurez droit à un petit duel humoristique de batterie entre Sylvain et son collègue Patrice lors du concert. Sylvain joue aussi du clavier, du piano et du mellotron. On ne peut pas dire qu’il se tourne les pouces lorsqu’il n’est pas derrière la batterie. Ha… Ha.. Ha..

5- Patrice Bouchard: batteur principal du groupe. Son prédécesseur Antoine Baril étant reconnu pour sa précision et sa force brute derrière ses baguettes. Patrice se distincte par ses nuances apportant une groove parfois bien différente dans plusieurs pièces. Une section rythmique différente en complémentarité avec le style différent de Luc Morency à la guitare nous faisant explorer de nouveaux chemins sur des sentiers que l’on croyait connaître les yeux bandés.

6- Michel Renaud: On retrouve Michel à la voix, particulièrement pour le vieux Genesis avec P.  Gabriel et, une nouveauté, du Marillion! En effet, Michel est aussi le chanteur du groupe Something Else (Hommage à Marillion au temps de Fish), groupe que je vous ai déjà présenté dans un article sur Pop Rock par le passé. Michel nous offre la ballade Lavender tirée de l’album culte de Marillion, Misplaced Childhood.  Si vous désirez voir Michel en action avec ses amis de Something Else, voici la vidéo.
À noter que ce sont aussi les JLC Musik Productions (Jean-Louis Croteau) qui nous présentent Something Else.

7- Johnny Maz: on le retrouve aux claviers. Il est déjà connu du milieu progressif au Québec se retrouvant derrières les claviers du groupe progressif Huis en compagnie de Michel St-Père membre du groupe progressif québécois de renommée international Mystery. Je vous propose cette vidéo de Huis nous présentant un autre membre bien connu de Mystery, Jean Pageau jouant de la flûte traversière.

8- Jean-Phil Major: doyen du groupe, il est chanteur et joue de la guitare acoustique. Présent avec Prog Story dès le début. J-Phil vient aussi du milieu prog québécois puisqu’il a évolué avec la formation Hamadryad de 2009 à 2016. Ceux qui le connaissent bien savent aussi qu’il est membre d’un groupe québécois nommé Mangeur de rêves, qui obtient un certain succès médiatique sur le web lors de la sortie de leur premier opus intitulé Histoires À L’Envers en 2019. La critique était très élogieuse suite de la sortie d’un album comparé un peu à la musique d’Harmonium.

Le groupe est présentement en préparation pour la sortie du deuxième album qui se voudra très différent, explorant diverses avenues musicales allant de la pop des années 80 à un post rock méditatif, d’une marche funèbre à une toune acoustique autour d’un feu de camp… Bref, on attend ce deuxième opus de Mangeur De Rêves avec grand intérêt. En attendant, le groupe vient de sortir une première vidéo du second album intitulée Animal. Ne faites pas le saut, c’est da la pop années 80! Le groupe souhaite sortir une deuxième chanson à l’automne.

Et maintenant, Place à la musique avec Prog Story Version 2022… Vidéo Prog Story à la Salle Emile Legault, 11 juin 2022.

En résumé, une belle brochette de musiciens donnant à Prog Story version 2022 une nouvelle dynamique à explorer. De futurs concerts sont prévus dont le 9 septembre à Trois-Rivières et le 15 octobre au Saguenay. D’autres dates suivront prochainement; Je vous invite à consulter la page Facebook de Prog Story pour de futures informations et concerts.

Au nom de tous les amateurs et ou maniaques de progressif du Québec, je profite de cette tribune qui m’est offerte pour mettre en valeur le travail de M. Jean-Louis Croteau de JLC Musik Productions pour son implication et sa volonté à garder la musique progressive bien vivante au Québec en nous offrant toujours des groupes et des concerts de qualité. C’est encore lui qui nous offrait aussi le concert de Morse Code au même endroit, la veille de celui de Prog Story. M. Croteau, je vous lève mon chapeau et je vous remercie au nom de tous les tripeux de musique progressive du Québec.

Set 1:
1: 21st Century Schizoid Man (King Crimson)
2 et 3:  The Lamb Lies Down On Broadway + Dance On A Volcano (Genesis)
4 et 5: Free Hands + Proclamation (Gentle Giant)
6 -7 et 8: Brain Damage + Eclipse + Shine On You Crazy Diamond (Pink Floyd)
Set 2:
9 et 10: Tarkus + Lucky Man (E.L.P)
11: A Passage To Bangkok (Rush)
12 et 13: Aqualung + Thick As A Brick (Jethro Tull)
14: Starless (King Crimson)
15 et 16: Medley Yes + Roundabout (Yes)
Rappel:
17: Lavender (Marillion)
18- Medley Genesis

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!