Chroniques

Pink Floyd Division 2

Pink Floyd à travers le temps # 44
The Division Bell # 2
Publié le 28 août 2022

Recherche par René Maranda

La pochette

La pochette de l’album The Division Bell représente deux masques métalliques de profil, l’un à gauche, l’autre à droite se faisant face.

Ils donnent un effet d’optique intéressant comme si les deux masques forment un seul visage divisé en deux et entourent la Cathédrale de la Sainte-et-Indivisible-Trinité d’Ely, à côté de Cambridge.

Au verso, cet effet d’optique est plus accentué du fait que les deux profils sont montrés sur fond noir.

La pochette est l’œuvre de Storm Thorgerson, ancien graphiste de la société Hipgnosis, Led Zeppelin avaient notamment engagé cette société pour la réalisation de la pochette de Houses of the Holy, et la proposition de Thorgerson avait été refusé et le projet a été donné à son collègue.

Storm Thorgerson

Dans un documentaire inclus dans le coffret The Later Years 1987 – 2019 on voit la conception de cette pochette.

Généralités

Cet album contient de nombreuses références aux précédents, comme le solo de guitare dans Pigs (Three Different Ones) de l’album Animals repris dans Keep Talking (utilisation de l’effet talk-box) ou encore le chant des baleines, imité à la guitare dans Echoes, repris dans Marooned.

Le 27 juin 2014, pour fêter les vingt ans de The Division Bell, le groupe ressort l’album en coffret Immersion (33 t, DVD, Blu-ray, CD + bonus) et un double 33 tours remastérisés.

Le concept de l’album

Ce 14e album de Pink Floyd, traite en grande partie de la communication, voulant montrer que la mentalité et la parole peuvent résoudre beaucoup de problèmes dans la vie.

Ce qui nous fait penser à l’album The Wall qui traite du sujet opposé, l’absence de communication.

À travers cet album, un message clair sur les rapports entre Pink Floyd et Roger Waters qui a quitté le groupe 9 ans plus tôt, des chansons comme Poles Apart ou Lost for Words en sont une évidence.

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci!

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
ASSISTANCE AU TEXTE : MEL DEE

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Fabriqué au Québec!

Pour Un Monde Meilleur!

%d blogueurs aiment cette page :