Dossiers

Led Zeppelin 1970

Led Zeppelin
1970 en chansons
Publié le 7 juillet  2022

           Par Mel Dee

Les vikings embarquent dans le Zeppelin

Avec ma passion pour la mythologie nordique, les cris époustouflants de Robert Plant, le génie et la magie de Jimmy Page et John Paul Jones, la perfection et la puissance de John Bonham, la chanson Immigrant Song me promet un rêve. Led Zeppelin créent encore un autre chef-d’œuvre Led Zeppelin III, album sortie le 5 octobre 1970 sous le label Atlantic Records. Le succès fou des deux premiers albums continue malgré la fatigue.

Avec Whole Lotta Love et Stairway to Heaven, Immigrant Song est un des plus grands classiques du groupe, elle est  souvent utilisée dans le cinéma. 

« Walhalla  j’arrive! »

Immigrant song et Hey Hey What Can I Do font partie d’un single. Elle dessine la silhouette du Heavy Metal, essentiellement avec les paroles de Robert Plant qui racontent la quête des Vikings de Scandinavie à la recherche de nouvelles terres. Plant s’est inspiré de la ville de Reykjavik en Islande où le groupe s’est rendu pour donner un spectacle. Ce dernier a failli être annulé à cause d’une grève, durant l’été 1970. Le groupe interprète ce titre pour la première fois sur scène au Bath Festival.

L’album 

« La tranquillité de l’endroit donna le ton de l’album. » Jimmy  page

Jimmy Page qui relaxe à Bron-Yr-Aur. Photo: jimmypage.com

Un cadre champêtre, entre le cottage de Bron-Yr-Aur et la Headley Grange. Immigrant song était déjà écrite par Page, qui formait un duo de feu sur scène avec Plant. épuisés par une longue tournée aux USA, ils se reposent dans le petit cottage de Bron-Yr-Aur au milieu du parc naturel de Snowdonia. Ni eau courante ni électricité ils sont entourés par Maureen la femme de Plant et leur bébé Carmen Jane, Charlotte la petite amie de Jimmy et trois membres de leur équipe, Sandy McGregor, Henry Smith et Clive Coulson.
Ce cadre tranquille leur permet de composer Friends, That’s the Way, Bron-Y-Aur Over the Hills and Far Away, The Crunge Down by the Seaside et Poor Tom.

Le duo retrouve Jones et Bonham à La Headley Grange dans le comté d’Hampshire pour l’enregistrement d’une partie de l’album, grâce au studio mobile des Rolling Stones. Headley Grange est un ancien hospice où des groupes se rendaient pour enregistrer des titres. Robert Plant à écrit une grande partie des paroles de Stairway to Heaven à cet endroit. 

Une autre partie des enregistrements se déroulent aux Studios Olympic et Island à Londres avec Andy Johns. en août 1970, Déjà la sixième tournée américaine de Led Zeppelin, les studios Ardent à Memphis accueillent le mixage avec Terry Manning. Jimmy Page est le producteur avec Peter Grant comme producteur exécutif.

En chiffres

1er : position de l’album dans les Charts au États-Unis pour 52 semaines
1er : position de l’album dans les Charts au canada pour 28 semaines
1er : position de l’album dans les Charts en Australie pour 22 semaines
16e : position de Immigrant Song au Billboard Hot 100.
4e: position du single Immigrant Song au RPM Top Singles du Canada 
6 fois: certifié disque de Platine aux USA en 1999.

La deuxième chanson sélectionnée est tout simplement celle qui résume l’ambiance et l’histoire de l’album: Bron-Y-Aur Stomp composé à Bron-Yr-Aur, enregistrée en partie à Headley Grange. Bonham joue avec de petites cuillères et des castagnettes, alors que  Jones utilise une basse à cinq cordes sans frettes. En concert Jones jouait de la contrebasse et Bonham chantait en harmonie avec Plant. Bron-Y-Aur Stomp est inspiré d’un instrumental traditionnel « the Waggonner’s Lad » 

« Je l’avais écrite après un fort bouleversement émotionnel et j’ai juste changé quelques-unes des paroles pour la nouvelle version ». Jimmy Page

J’aimerais vous emmener loin du cottage et de la grange, avec un petit saut dans le temps, la chanson Tangerine. Figurant comme le 7e titre de l’album Led Zeppelin III, fut composé par Page bien avant. Le 4 avril 1968, les Yardbirds enregistrent une démo appelée Knowing That I’m Losing You, qui resonne comme Tangerine. 

Fait avec passion par une fan, pour les fans anciens, présents et futurs et pour notre gardien du rock Géo Giguère.
Au plaisir de repartir en voyage à bord du Led Zeppelin avec vous, en attendant, voici un petit plaisir :

Scandez avec moi la légendaire phrase dans Immigrant Song « The hammer of the gods/will drive our ships to new lands » Thor: Ragnarok (2017)

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Led Zeppelin 1972 1973 – FamilleRock.Com

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top