Chroniques

Kraftwerk Nektar

Origines de l’Allemagne # 4
Kraftwerk Nektar
Publié le 19 mai 2021

 

Recherche par René Maranda

Kraftwerk

Kraftwerk est un groupe de musique électronique allemand originaire de Düsseldorf à la fin des années 1960, participant à la scène musicale et artistique expérimentale allemande de l’époque, que Melody Maker a surnommée en plaisantant. krautrock.

Florian Schneider (flûtes, synthétiseurs, violon) et Ralf Hütter (orgue, synthétiseurs) se sont rencontrés en tant qu’étudiants à la Robert Schumann Hochschule de Düsseldorf.

Ils ont rejoint un quintette connu sous le nom d’ Organisation , qui a sorti un album, Tone Float en 1969, publié sur RCA Records au Royaume-Uni et s’est séparé peu de temps après.

Après une première expérience au sein du groupe allemand Organisation jugée insatisfaisante, le duo sort les albums Kraftwerk (1970), Kraftwerk 2 (1971) et Ralf und Florian (1973). Sa musique très avant-gardiste rencontre un succès mitigé.

 

Nektar

Vers 1965, le bassiste Derek «Mo» Moore et le batteur Ron Howden, tous deux anglais, jouaient en Allemagne. Là, un an plus tard, ils rencontrent le claviériste écossais Alan «Taff» Freeman. Ils ont formé le trio Prophesy et ont continué à tourner en Allemagne. Au Star Club de Hambourg, ils ont rencontré la guitariste anglaise Roye Albrighton. Le trio avait déjà entendu parler de Roye.

Quand il est apparu, ils ont rapidement essayé de l’embaucher. Ils sont retournés à Londres et ont changé le nom du groupe en Nektar (un autre nom était Poleen). Mais ils ne sont pas restés longtemps en Angleterre. Ils sont retournés à Hambourg et ont rencontré un ami, Mick Brockett, qui a fait l’éclairage et la mise en scène de Prophesy. Brockett est rapidement devenu le cinquième membre de Nektar. C’est ainsi que Nektar naît à la fin 1969 à Hambourg, en Allemagne.

Nektar est formé par des musiciens anglais. Le groupe Prophecy composé, entre autres, de Alan Taff Freeman, Ron Howden et Derek Mo Moore jouait au Star-Club de Hambourg.

 

 BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top