Actualités

Guy Lafleur 1951 2022

Guy Lafleur idole d’une nation!
Honorons nos survivants, pleurons nos disparus
Publié le 3 mai 2022 

 

Recherche : Géo Giguère, Nanette De Bulle, Larry Todd, René Maranda 

Peut être une image de 3 personnes et texte

Alors que le bon peuple va assister à ses funérailles nationales, la famille rock se demande comment le lier au rock ?!

Chanter Ti-Guy

Parmi les créateurs, ce sont les musiciens qui se sont le plus approprié Guy Lafleur. Il existe au moins une quinzaine de pièces musicales où il apparaît. Il y en a pour tous les goûts, du jazz au classique, du rock au country.

Dans la plupart des cas, il ne s’agit que d’allusions, mais trois chansons sont entièrement consacrées à Lafleur.

 – En 1955, Oscar Thiffault chantait «C’est Maurice Richard qui est si populaire / C’est Maurice Richard qui score toul’temps.» Il recycle sa chanson en 1978, actualité oblige : «C’est Ti-Guy Lafleur qui est si populaire / C’est Ti-Guy Lafleur qui score toul’temps

 – Robert Charlebois, lui, rendra hommage au Champion en 1987, mais il s’inquiète pour son avenir : «C’est un play-boy, c’est une vedette / C’est un cow-boy dans l’jet-set.» Attention à la chute.

En mai 1979, sur la page Un du journal Pop Rock. À la fin des années 70, le journaliste sportif Michel Bureau tenait une chronique titrée Les sportifs et la musique rock.

 

Fervent amateur de musique québécoise, Guy connaissait Emerson Lake and Palmer mais pas Genesis!

La Famille rock se prononce

Géo Giguère:  Il avait les cheveux longs, très rare à cette époque pour un joueur de hockey. Il avait des défauts typiques aux rockeurs, mais une grande qualité parmi toutes ses qualités: un homme qui cherchait la paix. Combien de fois il s’est fait accrocher alors que lui-même n’accrochait jamais ses adversaires.  

Ti Guy est un rockeur!

Sylvain Lavallée, le représentant de la Famille Rock était présent au Centre Bell:

Je l’ai rencontré trois fois:  Février 1985, au Centre Civique de Montréal-Est, quelques mois après sa première retraite., la première rencontre, j’avais 16 ans. Je tremblais comme une feuille. Deuxième rencontre: Au magasin Zellers, près de chez moi, fin des années 80. Il a autographié sa biographie. Troisième rencontre: Convention de cartes sportives dans les années 90, au Centre Pierre-Charbonneau, près du Stade. Prise de photo avec lui. Guy Lafleur, c’était un Rocker rebelle sur patins. Il faisait les choses à sa manière, selon ses instincts. N.D.L.R. Sylvain est sur la photo de la bannière.

Au Centre Bell pour les derniers hommages, l’ambiance était très sobre et touchante. Plus j’avançais vers le cercueil, plus la boule dans la gorge grossissait. Plus j’avançais vers le cercueil, plus je me disais que c’était irréel ! Que, ça ne se pouvait pas, que je vivais un mauvais rêve ! J’ai su retenir mes larmes, de peine et de misère.

Larry Todd : Robert Charlebois était un grand ami. Souvent, ils ont partagé un souper le même soir ou Robert avait un spectacle. Et Guy une partie au Forum. c’était deux légendes en devenir. J’ai écouté récemment sur TVA, un Charlebois très ému.

Martin Lefebvre: Dans Boules à mites, Daniel Boucher fait un but sur une passe de Guy Lafleur! Excellente chanson.

Charles Thibodeau: La Légende de Ti Guy, si bien chanté par Diane Tell au Colisée en 1991

Josée Bouffard: J’ai des photos avec la coupe avec les Remparts avant la ligne nationale de hockey.

Nanette De Bulle a trouvé ceci: Steve Hill a fait ce post à son décès:

Travis Cormier a fait un bel hommage /Remparts de Québec:
https://m.facebook.com/story.phpstory_fbid=541121240710599&id=100044381831261

Jonas Tomalty a publié ceci.

Loco Locas vu à En direct de l’Univers

 

Les funérailles ont eu lieu à la Basilique Marie-Reine-du-Monde, sur  le boulevard René-Lévesque, angle, Mansfield, à 11h am, aujourd’hui mardi, le 3 mai. 

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top