Chroniques

Michael Angelo Batio

Guitaristes émérites selon Murray article 55
Michael Angelo Batio
Publié le 15 février 2022

 

Par Normand Murray

Michael Angelo Batio

Le roi du shred

Voilà ce que je considère comme un guitariste d’exception n’ayant personne d’aussi talentueux dans l’exécution de l’art de la Guitare et ses fabuleuses œuvres d’art musicales que seul son musée est apte à montrer et j’ai nommé Michael Angelo Batio, directement en provenance de Chicago le roi incontestable du Shred.

Né le 23 février 1956 à Chicago, également connu sous les noms de simplement Michael Angelo et MAB. Le prodigieux guitariste débute à 5 ans son apprentissage du piano et dès cet âge, il compose quoi, a-t-on un genre de Bach un autre compositeur enfant génial ? Pour notre grand plaisir à 10 ans, il opte pour  a guitare. Deux ans plus tard il aura déjà de multiples engagements dans des centres jeunesse des églises et des spectacles et ce à chaque fin de semaine des dizaines ou douzaine d’heure de prestances à émerveiller l’audience l’écoutant.

Michael à 10 ans, 11 ans (avec sa sœur à la batterie) et à 20 ans

C’est par l’entremise de son professeur de guitare qu’un compliment d’une rare éloquence du prof qui lui dit (lorsqu’il avait 13 ans): je n’ai plus rien à t’enseigner, tu es déjà un guitariste accompli de haut rang, tu es plus rapide que moi quand j’avais ton âge. mais je l’ai été à 22 ans! C’est alors que Michael Angelo se met en mode écoute de tout ce qui concerne la musique et des innombrables spectacles qu’il ira voir pour soutirer le maximum de ce qui sera sa carrière, un maximum de talent. Et comment fignoler sa capacité énorme de composition et de création de « riffs » établis selon ses normes hors du commun. Terminons le coté « éducation » avec l’université Northstern d’Illinois : il est reçu bachelier des Arts en théorie musicale et composition.

1987

Début professionnel à son premier engagement comme guitariste de sessions, déjà que sa réputation de génial le précédait. On lui donne sa première Angelo Bpartition à exécuter. Voilà que par sa grande capacité à déceler ce qui serait encore mieux intervient, il réécrit ses propres idées et personne ne lui dit rien. Il perfectionne grandement la partition à jouer et ce, adolescent, jeune adolescent. Faisant de lui à un très jeune âge, un guitariste et compositeur très prisé dans tous les domaines. Explication, les gigs commerciales chez des grosses boîtes comme Mcdo, Burger King, Taco Bell, KFC et même des compagnies d’aviation comme United Airlines ou United Way.

Même le monde du sport ne lui est pas inconnu vu son contrat avec les Chicago Wolves de la ligue junior majeur américaine.

Maintenant commençons la super ascension de ce prodige jeune prodige qui en 1984 entame sa carrière de Rocker hors norme. L’appel du heavy metal se fait avec Holland, groupe formé avec les chanteur de Steppenwolf, Tommy Holland. Sortie en 1985 du microsillon Little Monster qui fut un succès mitigé, de là, la séparation en moins de deux ans. Plus tard en 1999, il inclura dans une compilation quelques pièces de l’époque d’Holland sur Wake up the Neighborhood sous son label M.A.C.E. Music.

1999

Suite à la rupture de Holland, il fonde son propre groupe le M.A.B. Band, un trio avec à la basse Michael Cordet et à la batterie Allen Hearn. De cette association, aucun enregistrement ne sortira, seulement trois pièces seront récupérées avec sa nouvelle formation en 1998, Nitro avec une autre compilation d’ailleurs vous verrez que, vu son génie extrêmement créatif, son parcours sera fait de bien de compilations. Celle-ci intitulée Cumming for Glory.

1987 – Batio prend la tangente Glam Metal avec une association du californien Jim Gillette qui l’invite sur son album très friand du genre avec le Proud to be Loud. Tout juste avant de créer Nitro avec le bassiste TJ Racer et le batteur Bobby Rock avec l’album O.F.R. dont un single fera un malheur à MTV, Fright Train avec oui, sa Quad Guitar, ce que la même année lui vaudra d’être une vidéo des 50 plus outrageants moments de toute l’histoire du Rock, voilà du jamais vu.

Sa façon de manier cet instrument à quatre manches en forme de X à la jouer autant gaucher que droitier et avec un taping hors norme que lui seul est apte à faire. Une création de Dean Guitar. Primeur dans le monde de la guitare, il est le premier à faire une vidéo instructive sur le Shred en y exposant ses maintes facettes et techniques de ce concept innovateur et moderne de la guitare sous sa maison de production Star Licks Production.

1989

1992 – Cornet et Racer sont remplacés par Johnny Thunder et Ralph Carter. Ce deuxième album studio intitulé simplement Nitro. Nitro II avec un cover de Cat Scratch Fever de Ted Nugent qui sera produit en vidéo pour MTV. Démantèlement de Nitro peu de temps après la parution du vidéo et de la parution de Nitro II.

1993 – s’amorce sa carrière vraiment solo et il fonde son propre label M.A.C.E. Music qui sera mis en ligne en 1996.  1995 –No Boundaries. 1997- Planet Gimini, plus progressif et expérimental que No Boundaries. Autre vidéo instructif en 1999 intitulé Jam With Michael Angelo étant complémentaire avec le CD Tradition.

On entre dans l’an 2000 avec le quatrième opus le Lucid Intervals and moments of Clarity en duo avec son batteur du moment Rob Ross. 2001 – sous un nouveau nom de C4 cover version des chansons de Holland avec une chanson originale comme Call to Arms, à noter que cet album sera complètement vocal vu sa capacité d’être vraiment un instrumentiste de renommée mondiale avant toute chose.

Apparitions télévisuelles multiples à l’émission Rock My Ass en provenance de Chicago. Il est très sollicité même qu’il a été à ce programme télé avec un autre groupe, le No Remorse également.

2003 – sortie du DVD Speed Kills Series faisant référence à sa grande vitesse d’exécution hors norme. Et en 2004, il récidive avec Speed Lives. Et oui, une autre compil, Lucid intervals and Moments of Clarity.
2005 – ce que tous anticipaient depuis longtemps, un album cover Tribute avec des grosses pointures telles Mark Tremonti d’After Bridge, Rudy Sarzo d’Ozzy Osborne, Quiet Riot, Whitesnake et Dio et un autre virtuose Bill Beck.

2006 – deux autres DVD, le Speed Kills II et le Hands Without Shadows Performance, un beau live. 2007 – avec deux CD, No Bounderies et Planet Gimini qui seront remixés et remasterisés avec de nouvelles percussions intitulé 2 X Again. Vous avez remarqué qu’il est très friand de la formule DVD avec des cours de Shred et autres à mettre en évidence ses performances grandioses à couper le souffle.

2007 – encore du DVd, un triple cette fois-ci avec Speed Kills III, un jazz progressif à sa manière et des jams sessions sous le nom de MAB.
2011 – débute son multi média Show Hands Without Shadows a Tribute to Rock Guitar à Vegas. Tournée mondiale avec ce spectacle qui durera jusqu’en 2014. Je vais vous énumérer les autres CD disponibles comme des indispensables à avoir, tout ce qu’il a fait.  (2013) –Intermezzo, (2015), Shred Force I The essential MAB, (2016) ,Soul and Spirit et en 2020 More Machine Than Man.

Les honneurs parmi un des 100 meilleurs guitaristes Metal au monde avec la revue Guitar World. Il a  fait également partie du club sélect des 20 meilleurs Shreders au monde par Total Guitar Magazine deux années consécutive 2008 rt 2009., Ce même magazine lui confèrera le Plus rapide guitariste de la planète avec 440,000 votants pour lui .Un niveau jamais atteint auparavant par aucun guitariste. Brève apparition au cinéma dans le rôle vedette d’un guitariste possédé du démon avec cette série B de l’horreur Shock ‘m Dead avec le personnage d’Angel Martin.

Analyse de style  : il joue excessivement vite avec des modes alternatives hors norme et très très articulées comme peu peuvent le faire. Ayant même la particularité de ne pas se servir du corp de la guitare avec un genre de taping qui lui est propre et ce non copié sur Eddie Van Halen. Adepte du balayage picking en arpège. Le Fa dièse Mineur et le Fa Sharp Phrygian dominant ceci étant ses deux clés favorites avec cette explication que le Fa Dièse Mineur a une consonnance assez diabolique et démoniaque sombre.

Revenons sur sa dextérité que ce soit, gaucher ou droitier, et même avec les mains inversées sur les manches de ses guitares, manches multiples. Mais néanmoins, sur une guitare conventionnelle, il joue droitier même si il est un gaucher naturel. Ambidextre de luxe dirons-nous.

Son professorat a eu comme élève Tom Morello de Rage Againts the Machine et Audioslave et Mark Tremonti après la dissolution de son groupe Creed. Tremonti voulant vraiment rehausser sa technique avec ce maître incontesté du genre Shred et autres facettes, techniques  rapides de guitare.

Maintenant attardons nous sur son énorme collection de guitares au nombre de 170 +.

Nous effleurerons qu’une petite partie de sa collection qu’il a accumulé au fil des année 80. Ses œuvres de lutherie dirons-nous. Débutons par la Dave Bunker Touch Guitar, un double manche avec basse et guitare genre le Chapman Stick. Une Fender Stratocaster 1986 avec les mêmes spécificités que la célèbre 1962 jouée par bien des légendes comme David Gilmor ou bien Eric Clapton, le bobinage des pick ups identiques des années 60 avec la réhabilitation des ses anciennes fileuses de pick ups. Une Fender Mustang 1968.

Une guitare fait entièrement d’aluminium certifiée ultra léger, norme militaire de cet aluminium. Étant un protégé de Dean Guitar, celui-ci autant électrique qu’acoustique. Une série de Customized disponibles comme sa MAB I’Armor Flame ,une autre de son cru, la MAB Hands Without Shadows. Toutes ses Dean sont équipées des plus luxueux pickup du marché et même de création unique le EMG 81, 85, SA et ses signatures DMT .Dean également usant des Di Marzio Paf de luxe. super distorsion mettant même des pickups assortis pour le neck ou bien au bridge, de même nature et identique .Si on regarde du coté Gibson, Charvel circuit board double guitar. Unique à lui.

Une autre marque qu’il affectionne particulièrement est la Sawtooth avec des pickups de grand luxe comme les Seymour Duncan Pearly Gates et le JB models et les créations de Bill Lawrence. Également les EMG de luxe et Dimarzio custom super distorsion. Sa Dean Blue Burst ML et les paires de Seymour Duncan de sa grande collection de Dean, deux manches en V non superposés comme les doubles manches conventionnels, les Dean Collectors Edition Hardtail.

À noter, une autre fois le mode gaucher ou droitier ne revêt aucune importance pour lui, un ambidextre naturel de grand talent. Très notable est sa USA Dean Mach 7 double guitar. Jugée la 8 ième guitare la plus cool au monde conçue par Mike Lipe de Dean Guitar.

Le guitariste de DragonForce Herman Li réagit à la légendaire guitare shred de Michael Angelo Batio.

2020

Afin de régulariser les résonnances intempestive des deux manches et séries de pickups et contre vibration des cordes jouées simultanément en même temps ,il a inventé le Micheal Angelo String Dampener avec un technicien de renom comme Kenny Breet. Faut absolument ne pas passer sous silence sa Quad Guitar à quatre manches en forme de X créée avec la collaboration de Wayne Charvel, sommité du customized guitar de Californie, le fruit de Dean. Les deux manches du haut comportant sept cordes et ceux du bas six cordes.

Il se la fera voler lors d’un spectacle en 2004 à El Paso Texas. La même année un jeune homme du nom de Simon Janes et son père lui ramène que la moitié supérieure de ce bijou. Quatre ans plus tard ,le luthier Mike Lipe lui en fabrique une autre, sauf que cette fois-ci, les manches sont mobiles de faire soit en X ou bien juxtaposée un par-dessus l’autre en double V, avec un mécanisme révolutionnaire comme seul Mike Lipe peut créer, bien sûr avec la collaboration directe de Michael Angelo.

Fait unique, cette guitare a été nommée la deuxième guitare la plus cool au monde par Gigwise. Ayant vu bien des guitaristes exécuter le Vol du Bourdon, pièce excessivement rapide du classique, je peux dire qu’il est celui qui reproduit la meilleure version qui ressemble le plus au violon, pièce classique de Rimski-Korsakov. De par encore sa dextérité unique à lui.

Voilà, il est non seulement un guitariste hyper prodige unique au monde, mais également un tuteur et prof de renom, un compositeur de grand cru et un producteur émérite et également un « columnist » de grand talent. Tant de talents bruts et sophistiqués, doté d’une dextérité qui lui confère un statut privilégié chez tous les grands guitaristes de ce monde. Que se soit Instrumental, Rock, Néo classique Metal, Heavy Metal, Glam Metal, Speed metal, le maître en cette matière avec un grand S, Progressif Metal et son jardin personnel ,le Shred dont il est le roi incontesté.

Il a forgé le Metal comme aucun l’a fait avant lui et même après. Ce sera tout un exploit exceptionnel de juste l’égaler. Hommage à sa majesté Michael Angelo Batio. À. noter, présentement en attente de tournée vu la pandémie. Le futur nous en dira plus.

Tribute à Van Halen

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top