Spectacles

Gowan à Repentigny

Lawrence Gowan
Gowan double dose
Publié le 14 mars 2021

 

Article Hommage par Michelle Dunn

Samedi le 5 mars 2022 dernier, Lawrence Gowan se produisait pour la toute première fois au Théâtre Alphonse-Desjardins à Repentigny, ma ville d’adoption. Cette fois-ci, je le rencontrais en tant que journaliste pour le magazine en ligne, Famille Rock et c’est avec enthousiasme que j’ai élaboré cet article pour lui rendre hommage.

La dernière fois que nous nous étions vus pour une entrevue, c’était au Zénith de St-Eustache, le 4 mars 2020, soit quelques jours avant que la pandémie nous soit annoncée et que le monde musical s’éteigne presque complètement en même temps. Quelle joie immense de le revoir sur scène avec en bonus, son fils Dylan à la batterie. Remerciements à Lawrence et à son directeur de tournée, Jeff Peltier, pour m’avoir permis de filmer, ce qui est interdit dans cette salle. Mes images vous ouvriront accès à des moments exclusifs du spectacle musical et humoristique de Gowan, en version Gowan double dose.

Sprint de 5 spectacles au Québec en une semaine

Hyperactif musical, Gowan a terminé une série de spectacles aux États-Unis avec Styx et Nancy Wilson en février 2022 à Las Vegas. Il a ensuite joué avec Styx durant la croisière Rock Legends Cruise 2022, qui a eu lieu du 14 au 18 février dernier. Il se produisait avec des groupes Rock tels que Deep Purple, Jefferson Airplane, Blue Oyster Cult.

De retour chez lui, il n’a eu que 2 semaines avec son fils Dylan, pour revoir son répertoire et préparer la mini-tournée au Québec qui avait lieu du 1er au 5 mars 2022 :
• 1 mars  – Lac Brome, Théâtre Lac Brome
• 2 mars  – Québec, Théâtre Petit Champlain
• 3 mars  – Québec, Théâtre Petit Champlain
• 4 mars  – Beloeil, Centre Culturel de Beloeil
• 5 mars  – Repentigny, Théâtre Alphonse-Desjardins

Spectacles différents pour chacun des 5 spectacles par Gowan au Québec. Gowan a rencontré de nombreux fans pour les autographes et prises de photos après le spectacle. Dylan Gowan nous parlait pendant ce temps. Il m’a précisé que chacun des 5 spectacles avaient été différents.

Il m’a également parlé de sa carrière de musicien. La pomme n’est pas tombée loin de l’arbre. J’ai découvert que Dylan est aussi hyperactif musicalement que son père. Peut-être aurons-nous l’occasion de vous en parler dans un autre article.

Des fans se déplacent de loin pour venir le voir jouer

J’ai rencontré Madame Anne Bannon, de Toronto, qui a pris la route en plein hiver avec sa famille, pour assister aux 5 spectacles de Gowan au Québec. Même le nouveau petit bébé de la famille est déjà un fan et aura une barboteuse autographiée.

Gowan, ménestrel des temps modernes, adore nous divertir et nous faire rire. Fidèle à lui-même et au grand bonheur de son auditoire, Gowan chante et danse. Il nous raconte en français, des anecdotes et des blagues tout au long du spectacle, le tout, en synergie avec son fils Dylan.

Dans cette série de spectacles, il jouait du clavier, de la guitare et d’un tambour à pédale. Voyez-le vous-même dans cette vidéo alors qu’un technicien retient difficilement le fil de la guitare au bout de son bras, pendant que Gowan court partout sur la scène.

Repentigny a eu droit à l’improvisation exclusive de la chanson Crystal Ball. Ce n’est qu’à Repentigny, que Gowan a improvisé, en jouant quelques notes de la chanson Crystal Ball de Styx alors que son fils, Dylan l’a immédiatement suivi à la batterie. Ce fut un moment fort du spectacle, où l’audience a chanté avec Gowan et a aussi ri, car il s’en est suivi un échange rigolo et délicieux entre le père et le fils.

Dylan n’avait jamais joué cette pièce de sa vie. Gowan a expliqué que son fils est dans l’entourage de Todd Sucherman, le batteur de Styx, depuis qu’il a l’âge de 8 ans. Il a probablement intégré les partitions de Crystal Ball à son insu. Je me demande combien d’autres partitions de Styx, il possède en mémoire sans le savoir? Voici la vidéo de ce joyeux moment.

Souvenirs de Strange Animal, de Ringo Starr et de Pyramides

Avant de jouer la chanson Imagine de John Lennon, Gowan nous a expliqué qu’il a enregistré son album Strange Animal en 1984, dans le studio situé dans la maison de Ringo Starr, en Angleterre. Cette maison appartenait auparavant à John Lennon. Celui-ci y avait enregistré son album Imagine. Il trouve spécial que son album Strange Animal, qui a fait flamber sa carrière au Québec, ait été enregistré dans l’ancien studio de Lennon.

Il nous a aussi confié que lorsqu’il joue les premières notes de Moonlight Desires, il revoit l’image de l’hélicoptère qui se tient devant lui au lever du soleil, pour le tournage de la vidéo qui a eu lieu en 1987. Pendant qu’il se trouvait sur la Pyramide de la Lune, Jon Anderson lui, se trouvait sur la Pyramide du Soleil habillé en Grand Prêtre. Ces pyramides se trouvent sur un site archéologique à Teotihuacán au Mexique. Ce sont des gardiens du site, qui ont permis par exception, le tournage de la vidéo sur les pyramides.

Le cadeau de Gowan au Québec

Lawrence n’est pas arrivé les mains vides pour sa mini-tournée de 5 spectacles au Québec, il nous a offert un super cadeau, soit un vinyle 25e anniversaire de son spectacle à Québec. Depuis 1997, Gowan au Québec (Solo Live) n’était disponible qu’en CD double et en fichiers numériques.

Il est à souligner que ce nouvel album vinyle, n’a pas de face 1 ou 2 et comporte 8 chansons : Strange AnimalCosmetics DedicationPour Un Instant – Guerrilla Soldier – Lost Brotherhood  – Moonlight DesiresA Criminal Mind

L’image de la pochette extérieure texturée, en couleurs pastel délavées, avec en arrière-plan le visage de Gowan, a été créée par son épouse, Janice Gowan. Il faut s’imaginer l’image originale du CD de 1997, comme si elle avait été peinte sur une murale extérieure. Elle aurait changé avec les intempéries et ses couleurs se serait décolorées pendant 25 ans.

Le vinyle en plusieurs teintes de bleu, de style batik, est magnifique. La pochette intérieure unilingue française est illustrée avec des images de coupures de journaux sur sa carrière. Vendu durant sa dernière tournée au Québec, cet album souvenir devrait être disponible sous peu via son site Web. Voici la vidéo de la présentation de ce vinyle par Tonid, responsable du kiosque de marchandises de la tournée et par Lawrence qui nous explique en français, le concept de la pochette extérieure.

Gowan fait partie de la famille Rock du Québec depuis plus de 43 ans

Dans la jeune vingtaine, Gowan se produisait déjà dans les bars du Québec mais c’est à Montréal que sa carrière a débutée. En 1978, il a joué au Club Moustache en face du Forum de Montréal et il rêvait d’y monter sur scène. Ce rêve est devenu réalité, lorsque Donald K Donald l’invita à jouer en première partie de Paul Young au Forum de Montréal, le 25 octobre 1985.

La diffusion par Musique Plus de ses vidéos Cosmetics et de « A Criminal Mind », a aidé sa carrière à prendre son envol au Québec et mis de l’avant son album Strange Animal sorti en 1985. On peut dire que 1985 est l’année phare dans la carrière de Gowan.

Par la suite, il a sorti plusieurs albums solos :
1987 : Great Dirty World
1990 : Lost Brotherhood
1993 : …But you can call me Larry
1995 : The Good catches Up
1996 : Solo Live : No Kilt Tonight
1997 : Best of…
1997 : Gowan au Québec (solo Live), CD double
1998 : Home Field
2022 : Gowan au Québec (solo Live), vinyle simple

Au fils des ans, Gowan a récolté plusieurs prix de reconnaissance, dont 2 Juno, 1 Casby et plusieurs prix Socan. Il est toujours resté proche de ses fans du Québec. Gowan est tombé dans l’œil de Styx au Centre Molson de Montréal en 1997. Alors qu’il poursuivait sa carrière solo, Gowan fut invité à jouer en première partie du groupe rock, Styx, au Centre Molson de Montréal, le 1er juillet 1997. Tout le groupe le regardait jouer car le public était en feu. À la fin du spectacle, Tommy Shaw lui demanda son numéro de téléphone et le groupe lui dit qu’ils aimeraient jouer avec lui.

Le téléphone sonna deux années plus tard. Il accepta un premier contrat de claviériste chanteur, pour une série de 21 spectacles. L’histoire nous a démontré que Lawrence joue maintenant avec le groupe Styx, depuis 22 ans déjà. Il continue sa carrière solo en parallèle même lorsqu’il joue 100 spectacles par année avec Styx

Entrevue avec Lawrence Gowan du 5 mars 2022

Pour terminer, j’ai eu le temps de poser 2 questions à Lawrence Gowan, le 5 mars 2022 avant qu’il reprenne la route. Je lui ai demandé s’il a une diète spéciale pour pouvoir déployer autant d’énergie sur scène et ce après un 5ième spectacle en 5 jours. Je lui ai aussi demandé ses impressions d’artiste sur la reprise des spectacles après l’arrêt total et brutal de ceux-ci en raison de la pandémie de 2020. Je vous invite à écouter la vidéo de l’entrevue avec les réponses de Gowan.

Conclusion

J’aurais aimé avoir plus de temps avec lui car j’ai encore de nombreuses questions, mais cela sera pour une autre fois. Je termine avec les dernières minutes du spectacle qui se sont clôturées par la chanson en rappel A Criminal Mind. Vous constaterez de la satisfaction des spectateurs ainsi que de Gowan, père et fils.

Remerciements pour votre soutien et je vous dis à la prochaine!

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Photo de bannière : Michelle Dunn
BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top