Dossiers

Vilain Pingouin 1986 à 2020

Le temple du Rock Québécois #19
Vilain Pingouin
Publié le 31 décembre 2020

 

Recherche par René Maranda

 

Vinlain Pingouin est le 19e groupe-artiste élu au Temple du Rock Québécois.

 

Vilain Pingouin

En jouant avec Les Taches de 1982 à 1986, il sont déterminés à pousser encore plus loin cette expérience francophile et ont créé leur propre band, Vilain Pingouin. Le groupe est né à Montréal en 1986 lors d’un boom de la musique rock francophone.

Avec l’auteur-compositeur-interprète Rudy Caya et le batteur Michel Vaillancourt, le groupe comprenait le guitariste Rodolphe Fortier, l’harmoniciste Claude Samson et le bassiste Frédéric Bonicard.

Quelques mois après sa formation, Vilain Pingouin se produit au concours Rock en Vol du printemps 1987 et au premier Festival international de rock de Montréal (FIRM). Le public a bien réagi à la musique enthousiaste, brute et surtout originale du groupe, qui a mené Vilain Pingouin en finale du concours L’Empire des Futures Stars l’année suivante.

En 1989, Vilain Pingouin enregistre son premier single, François, sous le label Audiogram, auquel le groupe est resté fidèle tout au long de sa carrière. François a été un succès, restant sur la rotation de MusiquePlus pendant douze semaines. La même année, un autre single, Salut Salaud, propulse Vilain Pingouin au sommet du palmarès Radio-Activité.

Au printemps 1993, le groupe participe à la tournée Rock Le Lait aux côtés de Jean Leloup et France D’Amour et remporte le prix Félix « Album de l’année – rock » au Gala de l’ADISQ.

La même année, la popularité de Vilain Pingouin traverse l’Atlantique lorsque Roche et Roule sort en France sous le label Boucherie Production. Au printemps 1994, le groupe donne 15 concerts répartis dans «les six coins» de la France. Le Tour de France a été un succès.

Membres additionnels : Michel Bertrand (1995-2000), Michel Turcotte (2000-06), Alain «Riot» Godmer (2000-à aujourd’hui), Michel Bélanger (2006-à aujourd’hui).

Prix/Honneurs/Distinctions

 – Gala de l’ADISQ

Gagnants

 – Félix du groupe de l’année, 1999

 – Félix de l’album de l’année/rock (Roche et roule), 1993

Nominations

Découverte de l’année, 1990
Vidéoclip de l’année (Salut salaud), 1990
Microsillon de l’année/premier disque (Vilain Pingouin), 1991
Microsillon de l’année/rock (Vilain Pingouin), 1991
Spectacle de l’année/rock (Vilain Pingouin), 1991
Vidéoclip de l’année (Sous la pluie), 1991
Groupe de l’année, 1992-1993-1994
Spectacle de l’année/auteur-compositeur-interprète (Roche et roule), 1993
Gala des JUNO :
Album francophone le plus vendu (Vilain Pingouin), 1992
Classiques de la SOCAN : Salut salaud, Sous la pluie, Le train (2013)

Liste des albums

  • Villain Pingouin (1990)
  • Roche et Roule (1992)
  • Y’é Quelle Heure (1998)
  • Jeux de Mains (2003)
  • Les belles années (2014)

 

Commentaires de nos membres

  – Ils sont apparus à un moment où le rock québécois en français était presque moribond, et ils ont réussi à percer dans les radios commerciales qui boudaient habituellement ce genre de contenu et se contentaient de repasser les vieux succès des années 1960-1970 pour atteindre leur quota de tounes francophones. Ce n’est pas le band le plus innovateur, sans doute, mais avec son rock carré, sans fioritures, ses textes bien tournés, souvent surprenants et le charisme du chanteur Rudy Caya, ils ont ouvert grand la porte pour toute une génération de rockeurs francophones d’ici. Vilain Pingouin mérite largement sa place au Temple de la renommée du rock québécois.

  – Sans réinventer la roue les Pingouins ont tout de même été un des bands les plus populaires de son époque. 

  – Pour savoir si un groupe est indispensable, il faut regarder son influence. Et Les Pingouins avec leur style et les textes engagés ont influencé plein de groupes et d’auteurs compositeurs par la suite. C’est ainsi que l’on reconnaît leur valeur au sein du rock et de la musique québécoise !!

 – Un band ayant bien ouvert la décennie 90s. Festif et engagé.

 – Leur premier album a été le tout premier CD que j’ai acheté de ma vie. Je venais d’acheter mon tout premier système de son, alors ça me prenait au moins un CD pour l’essayer. Mon père m’amena au magasin de disques et me demanda: « Lequel tu veux ? ». J’ai dit « Celui-là : Les Vilains Pingouins ». Tout de même cool pour un p’tit cul de 12-13 ans!

 – J’ai écouté beaucoup cet album et je l’ai adoré, et je l’adore encore.

 – De la belle musique tu aimes écouter en rafale et des paroles sont avec nous pour toujours.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :