Dossiers

Jefferson Airplane Beatles Gainsbourg

Rock Interdit #13
Jefferson Airplane, Beatles  Gainsbourg
Publié le 24 décembre 2020

Recherche par René Maranda

 

1969

L’inquiétude suscitée par les références politiques et les allusions à la drogue dans les chansons de Jefferson Airplane poussent leur maison de disques à retarder la sortie de leur album Volunteers. Le groupe résout le dilemme en quittant la compagnie de disques et en formant la leur.

Malgré son statut de numéro un des ventes de simples dans le pays, de nombreuses stations de radio américaines refusent de jouer The Ballad of John and Yoko des Beatles, car les paroles de la chanson contiennent des références au Christ et à la Crucifixion. (« Christ, you know it ain’t easy… »).

Eric Clapton, Steve Winwood, Ric Grech et Ginger Baker ont vu le premier album éponyme de leur nouveau groupe Blind Faith interdit par plusieurs détaillants parce que la pochette montrait une jeune fille nue de 11 ans. Leur compagnie de disques Atco Records a été contrainte de lancer l’album avec deux pochettes différentes, bien que la version « acceptable » ne s’est pas vendue aussi bien.

 

Une chanson intitulée Try It du groupe The Standells a été interdite par un magnat de la radiodiffusion au Texas du nom de Gordon McLendon, un fondamentaliste chrétien, qui considérait les paroles de la chanson comme obscènes. En fait, les paroles selon les normes d’aujourd’hui étaient assez inoffensives. Même si le disque était le meilleur vendeur dans de nombreux marchés, y compris Los Angeles, la plupart des stations de radio ont suivi l’exemple de McLendon et ont refusé de le diffuser. Les membres du groupe ont même confronté le Texas lors d’un débat à l’émission de télévision Let’s Talk d’Art Linkletter et, selon la plupart des témoignages, ont eu facilement le dessus en démontrant son hypocrisie. Mais leurs efforts furent vains. La chanson est tombée dans l’oubli, tout comme la popularité du groupe ainsi que tout espoir d’un autre disque à succès.

Pendant un certain temps, la chanson Come Together des Beatles a été interdite par la BBC, car les hauts responsables croyaient que l’expression shoot Coca-Cola pouvait être interprétée comme une référence à la cocaïne.

La sulfureuse pièce Je t’aime… moi non plus de Jane Birkin et Serge Gainsbourg a été interdite dans plusieurs pays européens et dénoncée par le Vatican à la suite de rumeurs selon lesquelles le couple s’était effectivement enregistré en train d’avoir des relations sexuelles. Si tel avait été le cas, de déclarer un Gainsbourg pince-sans-rire, « ça aurait été un disque longue durée ». Malgré de très rares passages à la radio, le disque s’est vendu à plus de quatre millions d’exemplaires.

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSON

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :