Chroniques

Davey Johnstone Elton John

Guitariste émérite selon Murray article 61
Davey Johnstone
Publié le 5 juin 2022 

Par Normand Murray

Davey Johnstone

Un génie de la versatilité

Un génie de la versatilité et commandant le respect et ayant un flair évident pour faire avec Elton John des succès, que des succès dans tous les styles imaginables et autres de nature assez surprenantes. J’ai nommé Davey Johnstone, lead guitariste de tout le grand chapiteau d’Elton John, oui le Rocket Man lui-même.

Davey Johnstone né en 1951 comme Reg Dwight «Elton John», explosa sur la scène musicale au début des années 70.

1975

Lévitant autour des balades amoureuses au Glam Rock spectaculaires et Pop Star internationales, c’est avec cette légende que Davey Johnstone aura fait presque toute sa carrière met ce, vraiment dans le mid 70’s au début des années 80  Johnstone était le nucléus de l’orchestre d’Elton John avec le batteur Nigel Olsson ainsi que le bassiste Dee Murray, qui malheureusement décéda en 1992.

1974

1982

Johnstone était assez occupé avec la formation Magna Carta. Lui qui contribue à la sortie de trois albums. Le producteur Gus Dudgeon lui demande de se joindre à un autre grand collaborateur d’Elton John, parolier en occurrence, Bernie Taupin, pour jouer sur l’album Mad Man Across the Water de 1971. Par ce fait, Johnstone se trouve une niche musicale pour lui- même sur les prolifiques arrangements de piano. De mood glissant de Madman aux effets plus spatiaux et planants de Honkey Château avec le Rocket Man.

1971 Davey Johnstone et Magna Carta

Avec également des signatures plus rock comme Saturday Night all Right For Fighting du chef d’oeuvre incontesté du grand Yellow Brick Road. Petit à côté, cet album avait été la réplique à certains rockers qui disaient que John n’était pas tout à fait rock .La réponse fut oui, fulgurante dans la perfection d’exécution de toutes les finesses rock qu’Elton et Davey avait imaginées sur cet au revoir sur cette route des briques jaunes. Comme je dis, musicalement parlant, cet album avait fait de cette union le conte de Wizard of Oz pour guitare et piano évidement. Fait à noter, pour Johnstone multiinstrumentiste, il était de son séjour avec Magna Carta jouant la mandoline, sitar comme il se plait d’appeler la guitare indienne, et du ‘dulciner’, genre de harpe mis à plat devant soi en frappant de baguettes spécialement conçues pour l’instrument. Ça ressemble étrangement à de longues cuillères pour mixer les cocktails.

Bio commentée par Davey lui-même

Parlons versatilité, voilà une brève liste de tous ceux qui en parallèle à sa carrière avec Elton John ont fait appel à ses services et imaginé combien utile en studio fut-il! Incluant sa future épouse Kiki Dee qui a fait un duo avec Elton plus tard lorsque Elton se mit à faire des duos à tour de bras, le genre Elton plays with…

Poursuivons cette merveilleuse liste vraiment diversifiée avec les Joan Armatrading, Leo Sayer, Alice Cooper, The Who, Meat Loaf, Stevie Nicks, Yvonne Elliman, Bob Seeger, Rod Stewart, George Jones, Belinda Carlisle et Vonda Shepherd .Il y en a d’autres mais ceux-ci signifie que oui rock il était, et grandement apprécié également, il était dans la grande famille du Pop et Rock. Tout le Who’s Who était est une affirmation forte de sa versatilité et le respect d’être un commandant très imaginatif en studio.

Il fit des albums solo également comme en 1973 avec Smilling Face et avait créé Warpipes un projet avec des anciens élèves d’Elton John, un album très bien reçu d’instrumentation strictement acoustique. 1998Crop Circle avec un ex d’Elton John et Hellcasters guitariste, John Jorgenson. 1996 -voulant partager son savoir, il fit une vidéo instructive de guitare avec Davey Johnstone Starlicks Master sessions, sur lequel il reprenait une grande variété de succès d’Elton John, ses classiques dirons-nous, rejoint par Billy Trudel au vocalise et Bob Birch à la basse.

Je me permets une récapitulation de tout le matériel fait avec Elton John. Voilà, ça va comme suit. Madman Across the Water (1971), Honky Chateau (1972) ,Don’t Shoot me I’m Only the Piano Player (1973), Goodbye Yellow Brick Road (1973), Caribou (1974), Captain Fantastic and the Brown Dirt Cowboy (1975), Rock the Westies (1975), Blue Moves (1976), To Low for Zero( 1983). À noter que ceci avait été la reprise avec Davey, les albums intermédiaires ayant été strictement fait sans Davey Johnstone.

Poursuivons le grand voyage Breaking Hearts (1984), Leather Jackets (1986), Reg Strikes Back (1988), Elton John qui reprend son ex prénom dans le titre de ce microsillon. Sleeping With the Past (1989), The One (1992), Made in England (1995), The Big Picture #(1997), Songs From the Westcoast (2001), Peachtree (2004), The Captain and the Kid (2006), Wonderful Crazy Night (2016). À noter que le dernier d’Elton John a été fait en plein covid avec le titre évocateur The Lockdown Session (2021).

Davey et sa famille

2019

Parlant tournées, bien, Davey Johnstone en était à son, oui incroyable mais oh combien spécial, à sa 3000 ème représentation avec Elton John lors de la tournée du Farewell Yellow Brick Road de 2019 qui se voulait une tournée d’adieu à la scène pour Elton John et ce au Sack Tell Center de Saskatoon en Saskatchewan. Comme vous avez pu remarquer, le nom d’Elton John apparaît assez aux cotés de Johnstone, voilà qui nous dit que un était faisant vraiment parti eintégrante de l’autre. Des jumeaux musicaux dirons-nous.

Maintenant passons à sa collection de guitares Gibson à l’honneur avec une double neck 6 et 12 cordes SG de Gibson une EDS 1275, identique à celle de Jimmy Page. Une Costum Lespaul, une Gibson Costum Lespaul Black Beauty, une Flying V de Gibson, une Gibson Explorer  une Gibson reverse Flying V. Ces trois derniers modèles étant tout blanc immaculé et la ES 335 de Gibson, rouge évidement, indispensable à tout bon guitariste. Également une Fender Stratocaster Eric Johnson Signature et une assez spéciale, la American Showster AS- 57 de Rebel Guitar avec l’aileron arrière de l’automobile Chevrolet 1957, bleu aqua comme corps de guitare. avec chrome inclus avec ses trois single coil de luxe, tout comme les Stratocasters de renom. Question acoustique, je retiens ses deux modèles de prédilection, soit la célèbre Chet Atkins standard et la Takamine EN – 15.

Un parcours sans faille plein de créativité et d’imagination à être toujours présent dans les meilleurs moments d’Elton John et des coopérations de bien de grands noms du Show Bizz rock et pop. Ainsi que ses efforts solos. Ce nom sera éternellement présent et significatif dans l’univers musical mondial. Longue vie au Rocket Man.

Davey Johnstone, 50 ans avec Elton John

2022 – The Davey Johnstone Band 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci  !

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Fabriqué au Québec!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Pour Un Monde Meilleur!