Chroniques

Supertramp Crime of

Supertramp # 4
Crime of the Century
Publié le 15 juillet 2022

Recherche par René Maranda

Arrivée de nouveaux membres

Durant l’été 1972, une importante recherche de remplaçants aboutit au recrutement de Dougie Thomson (basse), Bob Siebenberg (batterie) et John Helliwell (saxophone, clarinette et flûte, occasionnellement claviers et chœurs).

Supertramp au début des années 70, avec, de gauche à droite, le bassiste Dougie Thomson, le batteur Bob Siebenberg, le saxophoniste/bois John Helliwell, le chanteur/guitariste Roger Hodgson et le chanteur/claviériste Rick Davies.

En 1973, Rick Davies et Roger Hodgson participent à l’unique album solo de Chick Churchill, le claviériste de Ten Years After, You and me.

Curieusement si Roger occupe la place de guitariste et bassiste, Rick lui se retrouve à la batterie, poste qu’il partage avec Cozy Powell.

Parmi les autres invités sur cet album, on retrouve Martin Barre de Jethro Tull et Bernie Marsden de Whitesnake à la guitare, le chanteur du groupe Wild Turkey, Gary Pickford-Hopkins ainsi que Leo Lyons et Ric Lee de Ten Years After qui sont aussi de la partie.

La percée avec Crime of the Century

Le groupe enregistre son projet au Trident Studios de Londres, et sort en 1974 Crime of the Century, qui marque le début du succès du groupe, tant au niveau des critiques qu’au niveau commercial.

Cet album devient disque d’or au début de l’année 1975.

Il se classe premier au Royaume-Uni, où le simple  Dreamer entre au Top 10. La face B, Bloody Well Right, monte en mai 1975 au Top 40 des États-Unis, où l’album devient disque d’or la même année.

Siebenberg pense que le groupe a atteint un sommet artistique avec ce troisième album, mais ses plus grands succès commerciaux viendront plus tard.

Les morceaux les plus connus de cet album sont Dreamer (13e au hit-parade britannique), Crime of the Century, Bloody Well Right (ces deux titres sont classés 35e au Royaume-Uni) et School.

Supertramp accompagne Crime of the Century d’une tournée de concerts « son et lumière » au Royaume-Uni et aux États-Unis. Le groupe n’est toutefois pas encore connu dans le monde entier.

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minuteMerci !

 

 

Fabriqué au Québec

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone

 

BANNIÈRE : DANIEL MARSOLAIS

WEBMESTRE : MARCO GIGUÈRE

RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ

ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

ASSISTANCE AU TEXTE : MEL DEE

Click to comment

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Pour Un Monde Meilleur!

Fabriqué au Québec!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

%d blogueurs aiment cette page :