Chroniques

Cozy Powell Rainbow

Explora-Rock
Cozy Powell
Publié le 15 octobre 2022

    Par Sylvain Larouche

Bonjour à tous, Famille Rock, membres et nouveaux membres. Merci à tous d’être fidèles à me suivre en si grand nombre dans le projet de Explora-Rock.

Pour ce quatrième article, Cozy Powell sera le sujet de cette semaine.

Grand batteur rock britannique, né le 29 décembre 1947 à Cirencester et décédé tragiquement le 5 avril 1998 à Bristol en Angleterre d’un accident de voiture.

Il a participé et joué avec plusieurs groupes et artistes majeurs dans le rock, rock- progressif et un peu jazz-rock également. Sa carrière débute vraiment avec sa participation sur deux albums de Jeff Beck, Rough and Ready et Jeff Beck Group.

Il quitte Beck, pour créer le groupe Bedlam sans succès, mais par contre en 1973, il enregistre un simple instrumental au titre Dance with the Devil qui gagnera beaucoup de notoriété avec ce single en Grande-Bretagne dans l’année 1974.

À partir de 1975, Powell participe jusqu’en 1980 au projet du guitariste légendaire Ritchie Blackmore (Deep Purple) pour le groupe Rainbow. Il en sortira d’excellents albums, Rising, On stage live, Long live rock’n’roll, Down to earth.

En 1979, il enregistre son premier vrai projet solo, le disque Over the top. Trois autres albums suivront, Tilt (1981), Octopuss (1983), The drums are back (1992). Sur ces projets nous notons la participation de nombreux artistes musiciens de haut calibre tels que : Jeff Beck, Gary Moore, Jack Bruce, Max Middleton, Bernie Marsden, Mel Galley, Don Airey et Steve Lukather.

Entre temps, Powell fera quelques passages avec de nombreux groupes artistes musiciens reconnus, qu’on pense à Michael Schenker (MSG, One Night at Budokan), Robert Plant (Pictures at Eleven), Whitesnake (Saints & Sinners, Slide it in), Emerson, Lake and Powell, Gary Moore (After the War), Black Sabbath (Headless Cross, Tyr, Forbidden), Blue Burder, Brian May (Back to the light, Live at Brixton Academy, Another World, Red Special), Yngwie Malmsteen (Facing the Animal).

Sans oublier avec le Peter Green Slinter Group, ce fut sa dernière participation à un projet avant son décès en 1998.

Pour ma part, je considère que Cozy Powell fût un batteur très important dans le monde Rock, Hard-Rock et Rock Prog des années 70 et 80 avec un style puissant et variés.

Le grand batteur Cozy Powell.

En ce qui me concerne j’ai une préférence pour ses deux premiers disques solos Over the top et Tilt ainsi que sur ses performances avec Rainbow et Michael Schenker, le deuxième album de Schenker et One Night at Budokan, double album live toujours avec Schenker.

Encore une fois merci à vous d’être présents et me lire, vos commentaires sont une source de plaisir et de motivation pour moi, je vous souhaite une bonne lecture.

À la semaine prochaine.

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top