Chroniques

Kelley Deal Great Kat

Les femmes dans le Rock # 17
Kelley Dea The Great Kat
Publié le 17 mars 2021

Recherche par René Maranda

 

Kelley Deal

Kelley Deal annoncée comme lauréate du prix Q Gibson Les Paul 2017

Kelley Deal, née le 10 juin 1961 à Dayton dans l’Ohio, est une chanteuse et guitariste américaine, sœur jumelle de la bassiste Kim Deal, qu’elle rejoint au sein de The Breeders, en tant que guitariste.

Kelley a également rejoint The Last Hard Men avec le chanteur de Skid Row Sebastian Bach, le batteur de Smashing Pumpkins, Jimmy Chamberlin et Jimmy Flemion de The Frogs.

Elle a co-écrit et joué de la guitare sur Kel’s Vintage Thought de Magnetophone. Elle a également joué en duo avec Kris Kristofferson et Supersuckers (notamment Hungover Together sur Must’ve Been High), et a également joué dans le groupe R. Ring.

En janvier 2020, Deal a rejoint le groupe Protomartyr en tant que membre en tournée pour leur tournée 2020 dans le Midwest. Deal a déjà collaboré sur les disques du groupe, en chantant sur «quelques» chansons.

Liste d’albums
The Breeders
1992 –Safari  (EP)
1993 –Last Splash 
1994 – Live in Stockholm 1994 
1984 – Head to Toe  (EP)
2002 – Title TK 
2008 – Mountain Battles 
2009 – Fate to Fatal  (EP)
2018 – All Nerve 
The Kelley Deal 6000
1996 – Go to the Sugar Altar 
1997 – Boom! Boom! Boom! 
The Last Hard Men
1998/2001 – The Last Hard Men 
R. Ring
2012 – Fallout & Fire b/w « SEE » 
2013 – The Rise  (EP) 
2017 – Ignite The Rest 

 

The Great Kat

The Great Kat (née Katherine Thomas en 1966 à Swindon) est une guitariste née au Royaume-Uni et élevée à New York, majoritairement connue pour ses interprétations thrash metal de morceaux de musique classique européenne les plus connus. Elle joue la plupart du temps la guitare électrique, mais elle se sert également parfois du violon.

Le magazine Guitar One l’a décrite comme l’une des « plus grandes shreddeuses de tous les temps » Sa formation classique, sa virtuosité et le soin qu’elle porte à son image font qu’elle est parfois comparée à Yngwie Malmsteen. Elle a déclaré être la réincarnation de Beethoven.

Son personnage public, comme décrit dans ses photos publicitaires et des vidéos, est principalement comparée à celle d’une dominatrice.

Discographie
1986 – Satan Says (démo)
1987 – Worship Me or Die!
1990 – Beethoven on Speed
1996 – Digital Beethoven on Cyberspeed (EP)
1997 – Guitar Goddess (EP)
1998 – Bloody Vivaldi (EP)
2000 – Rossini’s Rape (EP)
2002 – Wagner’s War (EP)
2005 – Extreme Guitar Shred (DVD)
2008 – Total Insanity
2019 – Brindisi Waltz- the drinking song

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :