Chroniques

Pink Floyd Dark Side versions

Pink Floyd à travers le temps # 17
Dark Side # 7
Publié le 5 novembre 2021

Recherche par René Maranda

Le mix quadriphonique original demandé par EMI n’est jamais approuvé par le groupe. Cependant, afin de célébrer le 30e anniversaire de l’album, une version SACD est sortie en 2003.

C’est l’ingénieur du son James Guthrie qui est chargé de la réalisation du nouveau mix, alors que Alan Parsons s’est occupé de la transition entre The Great Gig in the Sky et Money.

James Guthrie

En 2003, Alan Parsons exprime une légère déception vis-à-vis du mix SACD de Guthrie, en déclarant qu’il était « peut-être un peu trop semblable au mix original », mais il se montre plus flatteur lors de la sortie du disque : « Je tire mon chapeau à James pour avoir arrangé les bonnes parties de la voix de Clare. Et il a amélioré le mixage stéréo, qui est un peu insipide. La stéréo est lourde sur l’orgue Hammond, et Clare est un peu trop loin. Dans mon mixage quadruple, le Hammond est à peine présent, ce qui montre que je n’étais pas vraiment fidèle au mixage stéréo. Le mixage quadruple est plutôt bon, mais James a toujours l’avantage. Son mixage est définitivement plus propre, et il a fait ressortir Clare un peu plus ».

L’édition 30e anniversaire remporte quatre Surround Music Awards en 2003 et s’est écoulée à plus de 800 000 exemplaires. La pochette est réalisée par une équipe de graphistes incluant Storm Thorgerson, l’auteur de la pochette originale. Il s’agit de la photographie d’un vitrail personnalisé, conçu pour correspondre aux dimensions et proportions exactes du prisme original. Du verre transparent, maintenu par des bandes de plomb, est utilisé pour remplacer les couleurs opaques de l’image de 1973. L’idée vient du « sentiment de pureté dans la qualité du son, qui est en 5.1 surround .

L’image est créée dans l’intention d’être « la même mais différente, tel que le design [rappelle] clairement The Dark Side of the Moon, encore reconnaissable avec le prisme, mais différente et donc nouvelle ».

The Dark Side of the Moon est également reparu en 2003 sur un vinyle vierge de 180 grammes, masterisé par Kevin Gray à AcousTech Mastering, et incluant alors des versions légèrement différentes des posters et des autocollants originaux vendus avec la version originale, ainsi qu’un poster de la pochette de l’édition 30e anniversaire.

Kevin Gray à AcousTech

En 2007, l’album est inclus dans la compilation Oh, By the Way, coffret créé à l’occasion du 40e anniversaire de Pink Floyd, et une version sans GDM est publiée sur l’iTunes Store.

En septembre 2011, l’album paraît de nouveau à l’occasion de la sortie Why Pink Floyd… ? Le coffret de six disques (3 CD, 2 DVD et un Blu-ray) Immersion Edition inclut une nouvelle remasterisation de l’album par Guthrie, une performance live de l’album de 1974, le mix quadriphonique original de Parsons, le mix SACD 5.1 surround par Guthrie, le mix original en stéréo de 1973, des versions haute définition de ces trois mixes (quadriphonique, 5.1 et stéréo), un mix alternatif de Parsons de 1972, des prises alternatives et des démos.

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
⁠WEBMESTRE : STEVEN HENRY
⁠RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
⁠ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE

7 Comments

7 Comments

  1. Pingback: do male pornstars take viagra

  2. Pingback: should buy cialis online

  3. Pingback: cialis 60 mg

  4. Pingback: sildenafil 50 mg precio

  5. Pingback: cialis 5mg once a day

  6. Pingback: street value viagra 100mg

  7. Pingback: craps real money online

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :