Chroniques

Pink Floyd Bootleg # 1

Pink Floyd à travers le temps # 32
Bootleg # 1
Publié le 13 mars 2022

 

Recherche par René Maranda

Les enregistrements bootleg de Pink Floyd

Il s’agit des collections d’enregistrements audio et vidéo des performances musicales du groupe, qui n’ont jamais été officiellement publiés par le groupe. Les enregistrements peuvent contenir des performances en direct et des extraits de sessions en studio non disponibles dans les versions officielles. On appele aussi ses enregistrements : albums non-officiels « pirates », « bootlegs » ou encore « RoIOs ».

Les collectionneurs raffolent de ses enregistrements pirates, car au moins 40 chansons composées par Pink Floyd, les enregistrements bootleg contiennent des morceaux inédits, versions alternatives, chutes d’enregistrements studio.

De plus, les foules immenses qui ont assisté aux concerts de Pink Floyd, rendaient impossible l’interdiction de filmer et la présence d’appareils d’enregistrement. Le plus souvent, ce sont des enregistrements de concerts audios et vidéos, surtout avec le génie de Pink floyd sur scène, morceaux beaucoup plus longs, improvisations…

Au cours des années 1970, un marché lucratif pour la production de masse d’enregistrements non officiels est né, les fans suivent et achètent tout. Un grand nombre d’enregistrements ont été publiés à des fins lucratives par des labels bootleg.

Un bootleg de Pink Floyd peut exister en plusieurs variantes avec des qualités sonores et des durées différentes. La même performance est en même temps enregistré par plusieurs personnes, donc plusieurs versions. Pink Floyd protégeait ses performances sonores, rendant difficile l’enregistrement avec des appareils d’enregistrement amateurs.

Avec plus de 1 300 concerts, plus de 350 publiés ont été publiés sous forme d’enregistrements contrefaits. Peu de concerts ont été diffusés a répétition une fois diffusés à la télévision, surtout pendant « l’âge d’or » du groupe entre 1966 à 1981.

Pink Floyd était une mine d’or pour l’industrie du bootleg dans les années 1970. En 1999, le groupe a été mentionné sur la liste de BPI des artistes britanniques les plus contrefaits de tous les temps.

Best of Tour ’72 : Live at the Rainbow Theatre est l’un des ROIO les plus connus de Pink Floyd, le concert a eu lieu le 20 février 1972. Ce bootleg comprend l’une des premières représentations de The Dark Side of the Moon, le ROIO Best of Tour ’72 est sortie un an et un mois avant la sortie officielle de The Dark Side of the Moon et s’est écoulé à plus de 120 000 exemplaires.

En 2008, dans le Top 10 des meilleurs bootlegs de tous les temps de Yahoo, celui de Pink Floyd au Madison Square Garden à New York, le 2 juillet 1977 a été mentionné.

Les performances de la tournée européenne et américaine A Saucerful of Secrets sont les plus repris dans les premiers bootlegs de Pink Floyd. Ils ont été publiés par le label « Ace Bootlegs Production ».

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci ! 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
ASSISTANCE AU TEXTE : MEL DEE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top