Albums

Babe Ruth First Base

Album First Base 1972
Babe Ruth est le surnom donné au  joueur  de baseball George Herman Ruth
Publié le 12 octobre 2022

Par Jean Jacques Perez de Marseille

Angleterre 1972 – Label Harvest

Initialement appelé Shacklock, Babe Ruth se créé à Hatfield en 1970 à l’initiative du guitariste Alan Shacklock. Il est rejoint par le claviériste Dave Punshon, le bassiste Dave Hewitt, le batteur Dick Powell (frère du batteur de Slade, Don Powell) et la chanteuse Jenny Hahn.

Après la publication d’un single intitulé Wells Fargo, le groupe entre en studio pour pondre en 1972 un album appelé First Base, sur le label Harvest (Pink Floyd, Deep Purple, Barcley James Harvest…). Pour l’occasion le combo est aidé du saxophoniste Brent Carter, du batteur Jeff Allen, du percussionniste Gaspar Lawal, du joueur de hautbois Harry Mier ainsi que des violoncellistes Boris Rickleman, Clive Anstee, Manny Fox et Peter Halling.

Fait de six pistes, ce premier essai est illustré par Roger Dean, célèbre pour les pochettes de Yes. On y observe une partie de base-ball cosmique.

Il faut préciser que Babe Ruth est le surnom donné au célèbre joueur américain de base-ball George Herman Ruth Jr. Le disque débute avec les 6 mn de Wells Fargo (plus long que la version single).

Babe Ruth

Habillé d’un riff acéré hard/funky parsemé d’un sax corrosif et de percus exotique, cette chanson met en valeur la voix nerveuse, rauque et puissante de Jenny Hahn ainsi que le jeu incisif de Alan Shacklock à la six cordes électrique. La suite c’est la magnifique ballade épique et symphonique, The Runaways dépassant les 7 mn où sont exploités un hautbois désenchanté et des cordes à la fois automnales et mélancoliques ainsi qu’un piano mélodieux qui fait monter la pression.

Arrive l’instrumental King Kong, une reprise de Frank Zappa bien interprétée, valorisant de nouveau la guitare mais aussi le piano électrique pendant que la batterie impose une ambiance atmosphérique par son rythme métronomique.

On revient à la ballade désabusée, Black Dog (aucun rapport avec le titre de Led Zep) long de 8 mn mais dans un registre plus folk, jazzy, intimiste avec un break roboratif et dramatique.

Vient peut-être l’attraction de ce disque, The Mexican, inspirée du thème A Few Dollars More (Pour Quelques Dollars De Plus) d’Ennio Morricone du célèbre film de Sergio Leone. Version chantée, forcément plus rock, plus sauvage, par moment désespérée et galopant. Le LP se conclut par les 7 mn metalloïdes et bluesy du pesant et tendu Joker.

Babe Ruth – Janita Haan – Credit Photo: Rick Kohlmeyer. 1975

Bref, Babe Ruth propose un bon album de rock progressif solide et varié. Toutefois, par manque de promotion First Base ne rencontre pas de réel succès, excepté au Canada où il devient disque d’or grâce à la chanson The Mexican. Après quelques changements de personnel, le groupe réapparait l’année suivante pour un second album.

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: MEL DEE
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci! Visitez notre boutique.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top