Dossiers

Angelo Finaldi mini bio

Angelo Finaldi, cocréateur de Québécois 
Publié le 21 avril 2022

 

Par Nathalie Ruscito

 

Angelo Finaldi

L’artiste international, Angelo Finaldi, est un auteur-compositeur-interprète, arrangeur et multi-instrumentiste, plus précisément guitariste et bassiste du Québec. D’origine italienne, Angelo est né à Naples, en Italie, en 1950 et il fut naturalisé Québécois, comme il a déjà cité en 1961, à l’âge de 11 ans.

Sa carrière musicale

En 1968, Angelo débute sa carrière à l’âge de 18 ans. Talentueux, très rapidement, il travaille avec les meilleurs groupes de l’époque. Et depuis, il a joué avec la crème des artistes d’ici et d’ailleurs. Entre le Québec et l’Europe, Angelo a accompagné, composé et a fait partie des groupes précurseurs du mouvement Rock dont les célèbres formations, Les Sinners et La Révolution Française, Johnny Hallyday, Tony Roman, Pagliaro et plusieurs autres. Il a également accompagné Joe Dassin et visité d’autres styles musicaux au cours de sa carrière. De plus, parallèlement à sa carrière, entre les années 1970 et 1990, il a écrit la musique et parfois même les paroles de gros hits composés pour plusieurs  artistes; Steve Fiset, Nanette Workman, George Thurston (Boule Noire), Diane Dufresne, Nicole Martin, Martine St-Clair, Mario Pelchat, pour ne nommer que ceux-ci.

Angelo Finaldi, Richard Tate et François GuyLa Révolution Française

Les Sinners et La Révolution Française

Avec La Révolution Française, Angelo Finaldi s’est retrouvé à deux reprises en première partie au Forum de Montréal, pour les groupes Rock légendaires, The Doors en septembre 1969 et un peu plus tard, du groupe The Who.  Les trois auteurs-compositeurs qui ont créé la chanson QuébécoisAngelo Finaldi, François Guy et Richard Tate,  sont les trois membres de La Révolution Française, auparavant connus sous le nom Les Sinners. Ils ont enregistré Québécois, pour le label Revolution et sous la direction de Tony Roman. Le 45 tours a été lancé, au Québec et en France avec la pièce Shoo-Do-Be-Do sur sa face B, devenant le simple le plus vendu dans la province en 1970 avec plus de 100  000 exemplaires vendus La chanson était également la pièce titre de l’album du groupe, paru en 1969, sous le label de Trans-Canada. La pochette des années 1960 révèle une carte géographique psychédélique du Canada où le Québec, évidemment, se démarquait en apparence. Par la suite, comme le mentionne Angelo, « Le circuit du rock étant limité au Québec à cette époque, la formation s’arrête au début de l’année 1970. »

La Révolution Française – Québécois

Dans le cadre de la 32e édition du festival Coup de cœur francophone, la chanson Québécois, du groupe La Révolution Française, a été intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens le 3 novembre 2018. Pour l’occasion, l’auteur François Guy et les compositeurs Richard Tate et Angelo Finaldi se joindront à la formation montréalaise Clay and Friends pour en faire une interprétation qui, tout en respectant la mouture originale de 1968, fera l’objet d’un clin d’œil actuel.

Richard Tate et Angelo Finaldi

J’ai eu la chance de le rencontrer à quelques reprises, en compagnie de JayP (Jeanpaul Lebeau) mon ex-conjoint, et d’échanger avec lui sur les années passées et sur l’Industrie musicale du Québec. JayP qui l’avait bien connu vers la fin des années 1960, pour avoir accompagné lui aussi, à une certaine époque, les Sinners et La Révolution Française et avoir côtoyé de près, les mêmes amis musiciens. Il aimait beaucoup Angelo, qui était aussi, l’un des meilleurs chum de son cousin Louis Box Bonin.

La Révolution Française avec Angelo Finaldi, François Guy, Richard Tate en compagnie de, RIP JayP Lebeau, drummer aussi pour, Le Nouveau Testament et Les Tallmud, sur la photo

Au début des années 1970, l’air d’aller, le musicien poursuit sa route, accompagné du batteur et chanteur Richard Tate, avec qui il traversera les frontières pour se retrouver aux côtés de Joe Dassin et Johnny Hallyday, avec la création de son groupe, Les Araignées Chromées. Finaldi qui est alors le bassiste pour Hallyday, compose pour le rocker français la chanson Le sorcier, le maudit  Paru sur l’album Johnny Hallyday – Insolitudes en 1973. Paroles de Michel Mallory et musique de Angélo Finaldi. Réalisation : Lee Hallyday.

Le sorcier, le maudit – Johnny Hallyday – Insolitudes

Par la suite, à Londres, Angelo enregistre un 45 tours, 2 Flight 2, avant de revenir au Québec.

Angelo & Eighteen – Midnight flight (RAK; 1972)

Derrière ce pseudonyme se cachent Angelo Finaldi & Richard Tate, les deux musiciens qui incarnaient La Révolution Française au tournant de la décennie 70. Exilés à Ibiza, ils retrouveront Nanette Workman qui les présentera au légendaire producteur anglais Micky Most (Led Zeppelin). Ce dernier enregistre un unique 45 tours du duo, pour son étiquette RAK, pressé exclusivement pour l’Angleterre et curieusement, le Venezuela. Cette rare face B, a été compilée sur Mixed-Up Minds Volume 6.

Angelo Finaldi compose Pepsi Forever pour le chanteur Steve Fiset en 1973

De retour au Québec, il travaille avec ses grands chums, Tony Roman et Michel Pagliaro. Il compose en 1973, également la chanson Pepsi Forever pour le chanteur Steve Fiset, qui est au sommet de sa gloire, sur un texte de Pierre Bourgault. Le vent dans les voiles et, reconnu de ses pairs et sur la scène internationale, c’est en 1974 qu’Angelo se sent enfin prêt à entrer en studio pour lui. Angelo Finaldi sort un premier album personnel, de compositions originales, intitulé Angie.

L’œuvre a été interprétée par l’artiste, Angelo Finaldi – Albums Angie (1974)

Angelo Finaldi – I’m in love – 1974

On y retrouve plusieurs chansons, qui ont marqué cette belle époque, comme entre autres; Oiseau de nuit, Je ne sais pas du tout, Rose Bang et surtout Pas fou, un texte signé par le parolier Luc Plamondon. Avec qui, il collaborera à quelques reprises durant sa carrière, sur différents projets.

Parmi ses nombreux succès musicaux

Au milieu des années 1970, mentionnons également le tout début d’une nouvelle idylle et d’une belle collaboration entre Angelo Finaldi et la chanteuse Nanette Workman. Parmi les chansons qu’il compose pour elle, on retient les succès suivants : Pas fou, que Nanette reprend de Finaldi lui-même, puis entre 1975 et 1977, Lady Marmalade (pour le texte en français), Danser, danser, Super Lady, Baby Boom, Donne, donne, Compte sur moi, Ce soir on m’invite, Je suis tannée et J’ai le goût de baiser. Plus tard, en 1983, le duo se rejoint pour travailler ensemble et Finaldi compose encore pour Nanette, notamment les chansons suivantes : Dracula, Billy et Un homme, sur l’album Call Girl.

Lady Marmelade – Angelo Finaldi compose le texte en français

En 1975, sous étiquette Pacha, LE studio Funk du Québec, Nanette y a enregistré ses trois albums suivants, soit son 4e, 5e et 6e en carrière, (Lady MarmaladeDanser, danser (1975), Nanette Workman (1976), Nanette Workman (1977).

Toutes les pièces du cinquième album Lady Marmelade – Danser, Danser – 1975 avaient été co-écrites soit avec Angelo Finaldi, George Thurston et/ou Yves Martin. Les musiciens, qui ont presque tous eu une carrière solo, ont endisqué sur les albums des uns et des autres. Ils ont aussi, comme particularité, d’être des musiciens québécois non « pure-laine » ayant fait carrière au Québec, dans la langue de chez nous et de Molière, en français; ex: Richard Tate, Hovaness Hagopian, Angelo Finaldi, Jim Zeller…

Entre-temps, il crée des liens d’amitié avec la chanteuse Nicole Martin, pour qui il compose entre 1976 et 1987, plusieurs gros titres. Sur des textes de Pierre Létournau, Angelo Finaldi composera l’un des plus grands succès à vie, de la chanteuse, Laisse-moi partir, paru sur son album éponyme. En 1982, il signe Vivre ma vie sur des paroles de Mouffe et en 1986, il compose de nouveau pour elle, le titre Pars, paru sur l’album Histoire de Femmes, sur un texte de Pierre Létourneau et de Nicole Martin elle-même. Enfin, en 1987, il lui donne le titre Téléphone-moi demain.

Parmi les plus belles de ses compositions

À l’automne 2011, le soir du gala de la SOCAN, la chanson Laisse-moi partir (1979) dont il a composé la musique pour Nicole Martin est intronisée au Panthéon des Classiques de la SOCAN pour avoir été diffusée plus de 25 000 fois à la radio.

À son actif, ses compositions et sa participation, sur plusieurs albums.

L’artiste a composé plusieurs autres chansons pour une panoplie d’artistes reconnus, parallèlement à ses projets plus personnels, entre 1970 et 1990.

Pour Georges Thurston dit, Boule Noire, seul ou avec le compositeur Hovaness ‘Johnny’ Hagopian, Angelo Finaldi compose de nombreux titres pour Boule Noire entre 1978 et 1980. Parmi les chansons les plus importantes, on retient Il me faut une femme sur un texte de Pierre Létourneau, puis J’ai besoin d’amour, Discomania, Veux-tu danser ?, Haïti et On est si bien, toutes sur des paroles de Thurston lui-même.

Il travaillera également, en compagnie de l’auteur Luc Plamondon, à lancer la carrière de Martine St-Clair. Sur son premier album Cœur ordinateur, lancé en 1982, Finaldi, en plus de participer aussi aux arrangements musicaux, a composé pour elle, la musique des chansons, Oublie-moi, Pleure, ma petite sœur, Laisse tomber et surtout Tout va trop vite qui devient l’un des premiers succès de Martine.

L’année suivante, en 1983, il compose pour Robert Charlebois les chansons Pape Music et Consomme, consomme, deux titres qui figurent sur l’album Robert Charlebois : J’taime comme un fou.

Diane Dufresne sur son album Turbulences, pour la diva québécoise, il compose Good-bye Rocky et surtout La dernière enfance qui obtient beaucoup de succès. Deux ans plus tard, en 1984, il signe la totalité des musiques de l’album Dioxine de Carbone et son rayon rose.

Un retour marqué en 2000

Après quelques années à se tenir plus discret, c’est au début de 1990 qu’Angelo Finaldi nous revient avec le groupe Blues Gitan. Un projet de pop manouche, dont le leader, est le guitariste et chanteur Denis Violletti. Le groupe sort deux albums, en 2003 et 2004.

Un nouveau souffle

Il est à noter qu’en 2003, les chansons Rien n’est impossible de Nicole Martin et Danser, danser de Nanette Workman, ont été reprises par les jeunes artistes de la première version québécoise de Star Académie ainsi que, sur l’album qui en découle. La première chanson a été interprétée en duo par Marie-Élaine Thibert et Maritza Bossé-Pelchat et la seconde par Émily Bégin, permettant ainsi à ces deux titres composés par Angelo Finaldi, de revoir le jour.

En 2010, il fait un retour aux sources, à ses racines d’origines italiennes, et il enregistre un nouvel album de style jazz, funk, folk, blues et swing manouche, intitulé Wop-Pow-Wow, disques Milagro. Avec les guitaristes Benoît Charest et Stéphane Tellier, ainsi que de la chanteuse Betty Bonifassi et de sa fille Coco Finaldi, venue de l’Ouest canadien expressément pour enregistrer le nouvel album de son paternel. Le projet ayant attiré l’attention du public et des critiques, Finaldi garde pour but d’enregistrer une suite à ce disque.

Festival International de Jazz de Montréal – Wop Pow Wow – Scène Rio Tinto Alcan 2010

Angelo Finaldi Medley Désoriented voyage 2012

Depuis ce temps, Angelo a sûrement eu d’autres projets et d’autres anecdotes à nous raconter, et c’est avec un immense plaisir de les connaître et de les partager avec vous, que je le recevrai en entrevue, pour la 32e émission Famille Rock, enregistrée le 23 avril prochain, à l’Atomic Café à compter de 19h.

Pour l’occasion nous recevrons Angelo Finaldi (20h30), bassiste et guitariste, pour une entrevue auquel je serai l’animatrice, en compagnie du réalisateur Géo Giguère. De plus l’animateur Géo Giguère recevra Gilles Schetagne (21h15), batteur et membre fondateur du groupe Maneige, et nouvellement humoriste, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Soyez de nôtres, Famille Rock un rendez-vous à ne pas manquer !

 

Cet article est commandité par

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Famille Rock 32 Finaldi & Schetagne – FamilleRock.Com

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top