Actualités

Harrison CANO Clapton

Dernière heure #65
En direct de la salle de nouvelles de Famille Rock!
Publié le 16 juin 2021

 

Par André Thivierge

Une réédition colossale d’All Things Must Pass de George Harrison en route. – C’est le 50e anniversaire de cet extraordinaire triple album qui a instantanément établi Harrison comme un artiste à part entière, des mois après la disparition des Beatles. La combinaison des chansons de Harrison et de l’approche de Phil Spector, producteur de disques atypique, a donné naissance à un album à la fois exigeant et majestueux, mélodique et dynamique. L’album a été remasterisé et réédité plusieurs fois ; la dernière date de 2014.

All Things Must Pass fera l’objet de sa plus somptueuse réédition à ce jour. En plus d’un remix de l’album original, l’édition augmentée du 50e anniversaire (prévue le 6 août, via Capitol / UMe) comprendra trois disques de matériel inédit.

Le premier, issu de la journée initiale avec Starr et Voormann, comprend les 15 morceaux joués par le trio ; un deuxième disque est constitué de démos solo de Harrison. Le troisième disque, que Dhani, fils de Harrison et producteur exécutif de la réédition, appelle « le disque de la fête », présente des prises alternatives, des sessions de jam inédites et des discussions en studio de Harrison avec ses nombreux musiciens – Peter Frampton, Billy Preston, Dave Mason, Eric Clapton et les Dominos, qui ont contribué à l’album.

Tout aussi fascinant, le cœur de All Things Must Pass a été subtilement remixé – à la fois pour apporter une plus grande clarté sonore aux arrangements de Spector et pour respecter les souhaits de Harrison avant sa mort en 2001. « Il détestait la réverb’, dit Dhani. Il me l’a dit un million de fois. »

Une version Super Deluxe sera présentée sous la forme d’un coffret 8xLP, comprenant 42 démos et outtakes inédits, tels que des enregistrements de « I’d Have You Anytime », « If Not for You », « Nowhere to Go » et « I Don’t Want to Do It ».

La musique franco-ontarienne de CANO intronisée au Panthéon. – Groupe phare des années 70 et 80 de la musique franco-ontarienne, CANO sera honoré lors du prochain Gala Trille Or qui se tiendra le vendredi 19 juin.

Deux des plus grands succès du groupe, Dimanche après-midi et Baie Sainte Marie, seront intronisés au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Pour l’occasion, un medley des deux chansons sera interprété par le duo Geneviève et Alain avec la participation de Marcel Aymar, John Doerr et Jason Hutt, trois membres du groupe de Sudbury.

CANO s’est rapidement imposé comme un emblème de la présence francophone en Ontario avec l’album Tous dans l’même bateau paru en 1976. C’est dans les sillons de cet album, leur premier en carrière, que se logent les chansons Baie Sainte-Marie et Dimanche après-midi, cette dernière écrite et composée par André Paiement alors que la première est l’œuvre de Marcel Aymar, David Burt, John Doerr et Wasyl Kohut.

« C’est avec joie et avec une immense fierté que nous intronisons ces deux grandes chansons marquantes et incontournables de l’univers franco-canadien», a déclaré Nicholas Fedor, directeur du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens, par voie de communiqué. Sur Dimanche après-midi, André Paiement en signe les paroles, un texte inspiré par son emploi d’été comme sacristain à l’église française catholique du village de Sturgeon Falls, la plus vaste et imposante des environs. C’était lui qui sonnait les cloches et y travaillait, en quelque sorte, comme homme à tout faire. Baie Sainte Marie fut écrite à la gloire du père de Marcel Aymar, guitariste et chanteur au sein de CANO et s’est en fait composée en groupe. «Baie Sainte-Marie c’est vraiment la première chanson qu’on a composée en gang, se souvient Marcel Aymar. J’ai amené mes idées, la mélodie et les paroles. De ça, on a commencé les arrangements. Avec CANO, c’est certain que nos chansons ne duraient pas trois ou quatre minutes! »

Un des groupes franco-ontariens les plus populaires de son époque avec la formation Garolou, CANO était originaire de Sudbury. Composé de André Paiement, Rachel Paiement, Wasul Kohut, Marcel Aymar, David Burt, John Doerr et Michel Dasti, CANO est d’abord un groupe de musique folk. Il ajoute par la suite plusieurs compositions originales écrites par Aymar et les Paiement.

Après l’album, Tous dans l’même bateau, s’en suivit Au nord de notre vie (1977), Eclipse (1978), Rendezvous (1979) et Spirit of the North (1980). En 1981, après le départ de Rachel Paiement et le décès de Kohut — André Paiement s’était enlevé la vie en 1978—, le groupe enregistre Camouflage sous le pseudonyme de Masque. Les membres du groupe reviennent avec leur nom d’origine en 1985 en lançant l’album Visible.

CANO fut créé à l’origine par la Coopérative des artistes du Nouvel-Ontario — d’où il tire son nom. Cette coop est d’ailleurs derrière le développement de plusieurs institutions culturelles franco-ontariennes, dont le festival La Nuit sur l’étang et le Théâtre du Nouvel-Ontario.

Le gala des Trille Or est diffusé sur les ondes de UNIS TV, ce vendredi, à 20h. (Source : Le Droit)

Éric Clapton annonce la réédition de son premier album solo. – Le 20 août prochain, l’album éponyme, sorti en 1970 fera l’objet d’un coffret de luxe de 4 CD et un vinyle. On y retrouvera des remixes complets différents de l’album, des simples et des chutes de studio. L’album Clapton a atteint la 13e position au Billboard avec les simples After Midnight (une reprise de JJ Cale) Let it Rain et Blues Power.

On y retrouve la participation des membres de Derek and The Dominos ainsi que Stephen Stills, Rita Coolidge, Bonnie Bramlett, Sonny Curtis et plusieurs autres.

Eric Clapton et Van Morrison partagent un nouveau duo. – Les deux artistes s’associent à nouveau pour ce titre écrit par Van Morrison et chanté principalement par Eric Clapton, The Rebels. Cette chanson qui figure à l’origine sur l’album de Morrison, Where Have All the Rebels Gone, prend un tournant davantage blues rock avec la présence de Clapton.

Les bénéfices de ce nouveau duo, « Rebels« , seront reversés à la Van Morrison Rhythm & Blues Foundation, créée par Van Morrison pour venir « en aide financièrement aux musiciens qui ne peuvent continuer ainsi à cause des restrictions imposées par le gouvernement concernant la tenue de concerts depuis mars 2020. »

 

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

L’équipe de Famille Rock sera le 24 juin sur la terrasse extérieure de l’Atomic Café. C’est un rendez-vous.

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :