Albums

Squire Trick Clapton

Top 20 des albums de Noël Rock, 2ième partie (2006 – 2018)
Publié le 20 décembre 2022

Par André Thivierge (assisté par le Père Noël)

Est-ce que les rockers chantent Noël ? 

Est-ce que les rockers chantent des chansons de Noël? Oui, il y en a quelques unes et de très bonnes.  Nous n’avons qu’à penser à Happy Xmas (The War is Over) de John Lennon ou I Believe in Father Christmas de Greg Lake (bassiste d’Emerson, Lake & Palmer).  Oui, mais des albums de Noël?  Absolument, il n’y en a pas des tonnes mais voici en deux parties les 20 albums de Noël les plus connus offerts par les rockers à leurs fans au cours des 60 dernières années.  Voici la deuxième partie en ordre chronologique.

11- Twisted Sister – A Twisted Christmas  (2006)

Un disque joyeux et bizarre qui fonctionne quand même. Parmi les morceaux recommandés, citons Oh Come All Ye Faithful, qui ressemble à un premier essai de We’re Not Gonna Take It, et le remake de 12 Days of Christmas par Twisted Sister.

Ce voyage hilarant à travers les jours de gloire du hair metal des années 80 : « … Six bombes de laque, cinq têtes de mort, quatre litres de whisky, trois ceintures cloutées, deux pantalons en spandex – et un tatouage d’Ozzy ».

12 – Billy Idol  – Happy Holidays (2006)

Le 7e album studio de Billy Idol offrant une couverture de classiques de Noël au style des années 60 ! Comprend des reprises distinctes de classiques traditionnels comme Frosty the Snowman, Silver Bells, Jingle Bell Rock, White Christmas et Winter Wonderland, ainsi que l’original Happy Holiday. 

13 – Chris Squire –  Swiss Choir (avec Steve Hackett)  (2007) 

Swiss Choir est le deuxième et dernier album solo du regretté Chris Squire, bassiste de Yes. Cet album de musique traditionnelle de Noël, sorti en 2007, comprend l’ancien guitariste de Genesis Steve Hackett, le futur batteur et claviériste de King Crimson Jeremy Stacey et l’English Baroque Choir.

Squire est joint par le regretté Alan White de Yes à la batterie, avec qui il a écrit, Run With The Fox.  Tous les morceaux ont été arrangés par Chris Squire et Gerard Johnson.

 

14 – Melissa Etheridge – A New Thought for Christmasa  (2008)

A New Thought for Christmas est un album de Noël lancé en 2008.  C’est le dixième album studio de la chanteuse rock Melissa Etheridge. Dans les notes de l’album, Etheridge déclare que, bien qu’elle n’ait jamais été une personne religieuse, Noël a toujours été l’une de ses périodes de l’année préférées.

Elle déclare que l’album est sa tentative « d’établir un pont entre nos anciennes habitudes culturelles oppressives et l’illumination de notre futur ». L’album contient un mélange de chansons de Noël traditionnelles et de compositions originales.

15 – Bob Dylan – Christmas in the Heart (2009) 

Bob Dylan, chantant des trucs de vacances ? Cela n’aurait pas dû marcher. Mais, d’une manière ou d’une autre, ça a marché – malgré les ravages que le temps a fait subir à la voix de Dylan et (ce qui est peut-être plus intéressant) malgré le fait qu’il ait été élevé dans la religion juive.

Il semble que les deux aient joué en sa faveur, car Dylan donne à ces chansons séculaires une oreille nouvelle, ajoutant une nouvelle fragilité à chaque moment de calme.

16 – Brian Setzer Orchestra – Chrisymas Comes Alive (2010)

Brian Setzer a ce don pour se connecter avec le zeitgeist redux. Dans les années 80, c’était le rockabilly. Dans les années 2000, le big band jump blues. Plus récemment, Setzer a utilisé ce modèle pour une série d’albums populaires sur le thème des fêtes.

Commencez ici ; c’est une performance live exubérante et lumineuse – et une excellente vitrine pour ce guitariste injustement méconnu.

17 – Sheryl Crow – Home for Christmas (2010)

Ce disque de vacances a été conçu comme une promenade lente et mélancolique à travers les classiques de la saison, Sheryl Crow offrant d’excellentes versions de morceaux aussi divers que Go Tell It on the Mountain, The Christmas Song (Chestnuts Roasting on an Open Fire) et I’ll Be Home for Christmas. Crow ne réinvente pas nécessairement ces chansons – Merry Christmas Baby est pris à une allure légèrement plus rapide que d’habitude,

White Christmas groove comme du Stax classique – mais elle les habite et son groupe est serré et adroit, donnant à cet album de Noël une âme inattendue et bienvenue. C’est un album de Noël suffisamment bon pour ne pas être considéré comme une exclusivité : c’est l’un des meilleurs disques pop de Noël de la dernière moitié des années 2000.

18 – Rod Stewart – Merry Christmas (2012)

Rod Stewart propose des reprises de standards de la saison (Have Yourself a Merry Little Christmas, White Christmas) et de chants traditionnels. L’album remplit sa mission : la voix rauque de l’artiste de 67 ans est aussi festive qu’un feu de bois et, lorsque l’instrumentation luxuriante crée une lueur chaleureuse, on peut presque sentir les châtaignes griller.

Il y a une ou deux surprises, notamment une nouvelle chanson originale. Red-Suited Super Man, avec Trombone Shorty, est un rocker swinguant et explosif qui suggère que le Père Noël a acheté à Stewart un verre de l’élixir de sa jeunesse. Ailleurs, Cee Lo Green apporte une touche soul à Merry Christmas Baby, tandis que la technologie moderne a permis un « duo » avec la légende du jazz Ella Fitzgerald, décédée en 1996.

19 – Cheap Trick – Christmas Christmas (2017)

Bien que l’album soit principalement composé de reprises, le groupe a pris le temps d’écrire quelques chansons de Noël originales : Merry Christmas Darlings, Our Father of Life et Christmas Christmas. Le morceau d’ouverture, Merry Christmas Darlings, est un classique de Cheap Trick, qui trouvera sa place dans les playlists de Noël massives pour de nombreuses années à venir.

Cheap Trick a toujours été un groupe étrange, et ils ont enregistré une bizarrerie pour cet album de vacances – I Wish It Was Christmas Today tiré d’un sketch populaire du Saturday Night Live (avec les membres du SNL Jimmy Fallon, Horatio Sanz, Chris Kattan et Tracy Morgan) qui a débuté en décembre 2000.

La majeure partie de l’album est une collection d’airs de vacances rock et power pop : Run Rudolph Run de Chuck Berry, Merry Christmas (I Don’t Want to Fight Tonight) des Ramones, I Wish It Could Be Christmas Every Day de Wizzard, Merry XMas Everybody de Slade, Father Christmas des Kinks, etc. Dans l’ensemble, il s’agit d’une écoute agréable pour ceux qui veulent une petite pause des jingles et ballades de Noël traditionnels et qui aiment quelque chose d’un peu plus dynamique.

20Eric Clapton – Happy Xmas (2018)

Happy Xmas, le premier disque de Noël d’Eric Clapton au cours d’une carrière qui s’étend sur plus de quatre décennies et demie, a certainement sa part de charme saisonnier, mais il est également à l’image de la musique chaleureuse et aimable qu’il a produite dans les années 2010. Comme Old Sock and I Still Do avant lui, Happy Xmas s’appuie sur des chansons d’autres auteurs (il n’a écrit qu’un seul morceau, la lente et brûlante For Love on Xmas Day) et se nourrit d’un groove confortable ancré dans le blues, mais qui englobe aussi la soul, le reggae, le rock et un peu de shuffle vaudeville (Xmas in My Hometown).

Cette atmosphère familiale est certainement adaptée à la saison, même si elle ne ressemble pas à un disque de vacances typique. Cela s’explique par le fait que Clapton évite soigneusement de s’appuyer sur des chants de Noël usés. Lorsqu’il joue un air trop familier, il change de registre : il ouvre l’affaire avec une interprétation blues de  White Christmas ,  Silent Night  prend une tournure reggae,  Away in a Manger  a un fond de soul, et il transforme « Have Yourself a Merry Little Christmas  en séduction.

Ces interprétations intelligentes sont nichées aux côtés de chansons traditionnelles de Noël, faisant de cet album une écoute réconfortante de Noël – si réconfortante qu’elle rend la présence de Jingle Bells (In Memory of Avicii) d’autant plus étrange. Il suffit d’éliminer ce morceau pour que Happy Xmas offre de joyeuses vibrations de Noël.

 

Fabriqué au Québec!
Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: MARCO GIGUÈRE
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci  ! Visitez notre boutique.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top