Dossiers

25 meilleurs québécois

Top 25 des Meilleurs albums québécois selon Ricardo Langlois
Publié le 13 août 2018
Vues 12,200 
Republié le 9 octobre 2021

 

Par Ricardo Langlois

1 – HARMONIUM L’heptade (1976) L’année du Parti Québécois au pouvoir. Le cégep, Mainmise, les premiers joints et cette musique grandiose. Serge Fiori avait a peine 23 ans. Quelle belle maturité. Je suis jaloux de sa voix, de sa poésie et de sa musique. La magie est partout…On l’a écouté jour et nuit. Un album délirant en forme de conte métaphysique. L’alchimiste savait qu’il ne pouvait aller plus loin.

2 – HARMONIUM- Si on avait besoin d’Une cinquième Saison (1975) Comment passer à travers les saisons au Québec? Pas de batterie, ni percussion. Dans le top 50 des meilleurs albums du prog selon la revue Rolling Stone.

3 – JEAN LELOUP- L’amour est sans pitié (1990). L’amour est sans pitié est considéré comme l’album mythique de Jean Leloup. Isabelle, Cookie, Rock n Roll Pauvreté et 1990 sont des incontournablesCurieusement, 1990 fut le succès de 1991.

4 – JEAN LELOUP- La vallée des réputations (2002) Cet album est sublime à mes oreilles. C’est toujours grunge et intimiste. À la revue l’Itinéraire (2015) : J‘essaie de bien me désintoxiquer des structures modernes… un jour j’ai pris ma guitare puis j’ai décidé de chanter en faisant comme Jimi Hendrix.

5 – ROBERT CHARLEBOIS -Lindberg. L’album-culte de Charlebois avec Louise Forestier.  Lindberg par le poète Claude Péloquin. Album avant-gardiste qui a influencé Jean-Pierre Ferland pour la création de Jaune.

6 – FIORI-SEGUIN 200 NUITS À L’HEURE ( 1978) 1979, Album de l’Année à l’ADISQ. Richard Séguin déclare au journal de Montréal Liberté. Liberté d’arriver avec des idées mais aussi liberté d’expression. En 2018, nouveau remixage pour le 40ème anniversaire

7 – PAUL PICHÉ- À qui appartient le beau temps (1977) Des chansons immortelles: Heureux d’un printemps, Y a pas grand chose dans l’ciel à soir et Essaye donc pas… Album folk rock entourés des membres de Beau Dommage et de Serge Fiori

8 – BEAU DOMMAGE (1974) En un mois l’album fait mouche avec 210 000 copies… Tous les Palmiers, Ginette, Le Pic Bois, 23 Décembre… mais surtout La Complainte du Phoque en Alaska recréé en BD pour la revue Mainmise…

9 – BEAU DOMMAGE- Où est passé la Noce (1975) Pour 2 chansons: Le Blues de la Métropole et Un Incident à Bois des Filion, une immense chanson comme du Genesis!

10 – LES COLOCS, les Colocs (1993) Album culte des années 90. Sur les 10 titres, il y a 8 chansons qui ont joué (à mon émission surtout). La Rue Principale, Passe Moé la Puck, Maudit que le Monde est Beau et l’incontournable JulieDécouverte de l’année et Groupe de l’année à l’ADISQ…

11 – LES COLOCS- Dehors Novembre (1998) Un disque monumental. Un immense poème existentiel. Paroles sombres sur fond de musique enjouée. La dépression de Dédé est tellement évidente. La pièce Belzébuth est incroyable (spoken word, jazzy, flûte ensorcelée), l’histoire d’un chat de salon qui cherche la liberté… Un mini-opéra rock de 9 minutes.

12 – OFFENBACH, Traversion, (1979). 4e album. Cet opus est le premier succès commercial du groupe au Québec. Des titres majeurs : Ayoye, Mes Blues passent pu dans porte, deux autres bières. La présence de Breen Leboeuf et le guitariste surdoué John Mc Gale apportent un vent de fraïcheur. Pierre Huet de Beau Dommage a écrit sur Traversion.

13 – SWORD- Metalized (1986) J’ai eu un coup de foudre pour Sword et son chanteur Rick Hughes au Club Moustache. UNE LÉGENDE. Metalized: le chef-d’oeuvre du métal québécois !!!

14 – MAHOGANY RUSH- IV (1976) J’ai vu et rencontré Frank Marino 2 fois. La réincarnation de Jimi Hendrix. À 16 ans, c’est un prodige. Dragonfly a beaucoup joué à CHOM.

15 – VOIVOD- War and Pain (1984) Première entrevue au Pop Rock au Salon de la Jeunesse avec Rock et Belles Oreilles… Toute une époque. Pop Rock a été le premier média à encenser le band québécois d’envergure internationale. En 89, l’album Nothingface fera sa place au Billboard.

16 – AUT CHOSE – Prends une chance avec moé (1975) Lucien Francoeur, rockeur, amoureux de Rimbaud et de Jim Morrison… Du rock mélangé au spoken word…Il est venu à ma rencontre au cégep de Longueuil en 77… Un grand poète de l’Amérique…

17 – GILLES VALIQUETTE- Deuxième arrêt (1973) Il suffit d’écouter La Vie en Rose pour la poésie et son jeu de guitare, pour comprendre que’il est un être d’exception dans le rock québécois. Avec toujours son amour pour les Beatles, il se rendra en Californie. Il travaillera avec Richard Séguin, Daniel Lavoie et fera des concerts avec Véronique Sanson.

18 – PLUME LATRAVERSE – Pommes de Route (1975) 4ème album réalisé avec Stephen Faulkner (Cassonade). C’est un des rares à avoir été réédité en intégral sur cd en 1995. Jonquière est devenu un classique dans les cégeps dans les belles années. L’album live Le Vieux Show Son Sale (juillet 75) est un autre classique avec Bobépine.

19 – CORBEAU- Illégal (1982)– Encore une fois, Pop Rock et votre humble serviteur vous a présenté ce génial petit band avec la belle Marjo. Marjo dans sa loge, aux répétitions. au Bistro à Jojo… de beaux souvenirs. Félix du Groupe de l’Année en 81 et 82.

20 – MARJO- Celle qui va (1986)  L’Icône du rock féminin. Au journal Le Devoir, elle a fait la synthèse de toutes les grosses rockstars. Dans une seule personne: tu as Steven Tyler, Joan Jett et Robert Plant.

21 – RICHARD SÉGUIN- Vagabondage (1993) Richard Séguin toujours vivant… Après Récolte de Rëves et l’effondrement du rêve hippie, il revient en force dans les années 80, il deviendra le Bruce Spingsteen québécois. Fleur du rêve déchu, il est le rockeur qui fait réfléchir… Sur cet album live, tous ses hits avec en prime une version de Bob Dylan.

22 – DANIEL BÉLANGER- Les insomniaques s’amusent (1992) Pour l’animateur de radio que j’étais…on l’a joué et rejoué des centaines de fois. Opium est un classique.

23 – LUC DE LAROCHELLIÈRE, (1990). Sauvez mon âme. Les textes sont incroyables.
Une belle plume. Il y a Ma génération, Cash City et la sublime Si Fragile, La vie n’est pas faite pour mourir On meurt souvent bien entendu car la vie est si fragile. Album réédité en vinyle.

24 – MORSE CODE – La marche des hommes (1975) La marche des hommes (11 minutes, on pouvait entendre ça à la radio)… RIP Christian Simard. Tu étais un génie, un inventeur de paysages fabuleux

25 – VILAIN PINGOUIN, Éponyme. 1990. Rudy Caya et son band traverse le temps. Encore aujourd’hui, ils sont présents a la radio et dans nos cœurs avec des chansons incontournables : Sous la pluie, Marche seul, Le train et Les belles années. Un classique énergique a souhait. Groupe de l’année a l’ADISQ en 1991.

 

 

Photo (bannière) est de Géo Giguère
INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUERE

8 Comments

8 Comments

  1. Pingback: De Larochellière Rhapsodie Lavalloise – FamilleRock.Com

Laisser un commentaire

Bienvenue

Dans la FamilleRock!

To Top

Honorons Nos Survivants Pleurons Nos disparus

Fabriqué au Québec!

Pour Un Monde Meilleur!

Basé à Montréal, capitale mondiale du rock francophone!