Spectacles

Zeppelin Celebration Day

Celebration Day
Publié le 1er juin 2020

Par Sylvain Lavallée

C’était le premier show du groupe, en 27 ans, suite au décès de John Bonham, et à la rupture du groupe. Plant étant très proche de Bonham, il décida de concert avec Jimmy Page et John Paul Jones, de mettre fin au groupe. La tournée de 1980, devait débuter à Montréal, au Forum, le 17 octobre 1980.

Le 10 décembre 2007, au O2 Arena de Londres, un pan historique de la musique rock s’est écrit avec ce concert, en mémoire de Ahmet Ertegun, fondateur de la compagnie Atlantic Records, où Led Zeppelin a enregistré plusieurs de leurs albums sous cette étiquette. Les trois membres originaux de Led Zeppelin: Robert Plant, Jimmy Page et John Paul Jones étaient accompagnés au drum par Jason Bonham, fils du batteur légendaire qu’était John ‘Bonzo’ Bonham.

En ouverture, on a eu droit à un Good Time, Bad Time, musclé, rempli d’énergie. On sentait que les membres du groupe étaient heureux d’être ensemble sur scène. La chimie a opérée dès le début.

Deuxième chanson : Ramble On. Le jeu de guitare de Page est fidèle à lui-même. Un virtuose de la guitare. Black Dog embarque comme chanson suivante. La voix de Plant est puissante, énergique, tout comme sur In My Time of Dying, qui suit. Même la foule participe, faisant office de backing vocals. L’énergie de Plant est incroyable. Il se donne à fond sur cette pièce.

For Your Life : Plant, en introduction, dit : This is the first adventure with this song in public. Led Zeppelin n’avait jamais joué cette pièce live !

La suivante: Trampled Under Foot, ma préférée, avec  The Song Remains The Same, (dont je reparlerai plus bas, dans le texte). L’énergie de cette chanson, est incroyable ! Le jeu de John Paul Jones aux claviers est énergique. D’ailleurs, Il est présent sur plusieurs pièces aux claviers. Pas mal plus que je ne me l’imaginais !

Sur Nobody’s Fault But Mine, le jeu d’harmonica de Plant, est impressionnant !

No Quarter : Intro de claviers par John Paul Jones, apaisant, qui me ramène à la tournée Page- Plant : Unledded, au Forum de Montréal, le 18 octobre 1995, dont j’ai été témoin. La seule fois, où j’ai pu apprécier la magie de Led Zeppelin.

Since I’ve been Loving You : La voix puissante de Plant parle d’elle-même…

Les trois suivantes : Dazed and Confused, le jeu d’archet de Jimmy Page reste un classique de la musique rock.
Stairway To Heaven : La DERNIÈRE FOIS que cette chanson a été jouée LIVE ! Quoi rajouter sur ce classique ? The Song Remains The Same. J’ai toujours aimé cette chanson, pour l’énergie qu’elle dégage. Jason Bonham livre une prestation incroyable, sur cette pièce.

Misty Mountain Hop : Découverte ici : Jason Bonham, comme backing vocal ! John Paul Jones, qui fait un excellent travail, aux claviers. Kashmir ! Étant donné que je n’ai jamais eu la chance de voir le band live, je me suis rabattu sur
la tournée Page Plant, dont j’ai parlé précédemment.

En rappel : Whole Lotta Love, et, évidemment : Rock And Roll !

En conclusion : Une prestation historique. Tellement de regrets de ne pas pu assister à au moins UN show de ce groupe légendaire ! J’étais trop jeune. Connu sur le tard.

En espérant que vous apprécierez ma critique de ce concert historique, qui restera dans les annales du Rock.

 

BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top