Spectacles

Red Hot Chili Peppers

Un chili un peu … froid
Red Hot Chili Peppers
Article paru le 17 juillet 2016, Pop Rock 2.0
Republié le 31 octobre 2020

 

Par Martin Laverdière

 

Red Hot Chili Peppers sur les plaines d’Abraham de Québec, le 16 juillet 2016

Un des concerts clé du festival d’été de Québec se tenait hier soir sur les plaines d’Abraham de Québec.

C’est sur un site rempli à pleine capacité de près de 90,000 personnes que la formation américaine s’est pointée à 21h30 devant une foule bigarrée d’adultes, d’ados et de familles armées de poussettes de toutes sortes. Les accès aux bars et toilettes sont interminables et semblent hors de contrôle. Certains vendeurs tentent de tirer profits de la foule nombreuse en augmentant les prix et en omettant de remettre la monnaie !

La prestation du groupe de Los Angeles démarre en trombe avec une introduction improvisée suivie de la pièce Can’t Stop. La première moitié du concert se passe bien mais ça se gâte en deuxième partie alors que la voix de Anthony Kiedis est défaillante. Chantant avec une blessure à la rotule, le moustachu californien ajuste ses moniteurs auriculaires à plusieurs reprises mais sans succès.

Flea, à la basse, est égal à lui-même sautant et dansant comme un déchaîné sur scène, comme possédé par le rythme. Arborant une tuque des Nordiques, le guitariste Josh Klinghoffer intègre à la perfection les plus vieilles pièces aux œuvres plus récentes. Chad Smith tient le rythme même si quelques interprétations semblent plus lentes que les versions originales.

Offrant très peu de contacts avec la foule nombreuse, les Red Hot m’ont laissé sur mon appétit en deuxième partie du concert. Des milliers de spectateurs quittaient avant même la fin de la prestation qui s’est terminée sur le coup de 23h00 pile.

1. Intro Jam
2. Can’t Stop
3. Snow ((Hey Oh))
4. Scar Tissue
5. Dark Necessities
6. If You Have to Ask
7. Nobody Weird Like Me
8. Otherside
9. The Getaway
10. Californication
11. Ethiopia
12. Go Robot
13. Under the Bridge
14. By the Way
Rappel:
1. Around the World
2. Give It Away

Transfert # 36
BANNIÈRE : STEVE PEARSON
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
RÉVISEUR : MURIEL MASSÉ
SECRÉTAIRE À LA RÉDACTION : RENÉ MARANDA

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top