Spectacles

Pluie de Métal à Mtl

Pluie de Métal à l’horizon Heavy Mtl
Article paru le 25 juillet 2016, Pop Rock 2.0
Republié le 13 décembre 2020

 

Par Guillaume Lévesque

HEAVY MONTRÉAL approche à grands pas (les 5 et 6 août au Parc Jean-Drapeau). Cette année comme la plupart des autres éditions, on nous propose une programmation plutôt éclectique. Il y a des groupes légendaires, mais aussi des groupes qui n’ont pas grand-chose à voir avec la musique métal. Je pense que tout le monde est au courant de cela et je vais me concentrer sur les groupes qui valent la peine d’être vus.

CARCASS samedi à 15h45 : Carcass sont des vétérans du death-grind. Je sais que certains albums ne font pas l’unanimité parmi les fans, mais live personne ne pourra résister à un mosh-pit de Carcass et au son graveleux de leurs instruments accordés en si. Un concert qui devrait vous faire bouger en perspective.

BLIND GUARDIAN dimanche à 16h25 : Sortez votre épée en caoutchouc et vos livres de donjons et dragons, car Blind Guardian est en ville ! Sérieusement, si vous voulez chanter des refrains épiques sur des chansons comme Journey Through The Dark ou The Quest for Tanelorn, vous ne risquez pas d’être déçus. Du power métal épique pour le chevalier qui sommeille en vous.

NAPALM DEATH dimanche à 16h25 : Peut-être pas aussi grind qu’en 87, mais reste une référence de la musique brutale et engagée. Juste de voir Barney nous assener sa rage sans fin, ça doit valoir la peine!  C’est une bonne occasion de voir ce groupe mythique pour ceux qui n’ont pas réussi à se procurer un billet lors de leur dernière apparition à Montréal.

INQUISITION samedi à 14h00 : Du black métal en plein après-midi, c’est plutôt étrange comme concept ! Ce type de concerts aurait été plus intéressant en fin de soirée. Il reste qu’Inquisition est une référence du black métal sud-américain et donne toujours des concerts de black métal sérieux et solennels empreints d’un mysticisme noir. À écouter sans modération.

REPULSION, samedi à 16h25 : Un groupe culte à ne pas manquer. Ils ont seulement sorti un album en 89,  Horrified. Depuis 2003, ils se produisent sporadiquement et c’est une chance inestimable de voir ce légendaire groupe à Montréal.

CANDLEMASS, dimanche 21h30 Si vous aimez le grindcore old school avec une batterie ultra rapide, vous allez headbanger comme des fous ! Malheureusement, il faudra choisir entre la fin du concert de Carcass et le début du concert de Repulsion, car les deux groupes jouent à 40 minutes d’intervalle sur une scène différente.

À mon avis,  Candlemass est l’un des groupes les plus attendus au festival cette année. Ils ont, à ma connaissance, rarement joué à Montréal et cela devrait plaire à de nombreux fans, enfin, de voir la bande à Leif Edling. Malheureusement, Messiah Marcolin ne fera pas partie du concert. C’est Mats Leven (le chanteur de Krux), qui occupera le poste de chanteur. Pour avoir l’ambiance parfaite, il faudrait que toutes les lumières s’éteignent et qu’une fine pluie tombe sur le site pour ensuite démarrer avec la version Candlemass de la marche funèbre et nous envoyer plus d’une heure d’heavy-doom. Je divague un peu, mais je suis sûr que leur performance va être à la hauteur de leur réputation.

Je crois que cette année ce sont les fans de death/grind qui vont être les plus comblés avec REPULSION, CARCASS et NAPALM DEATH la même fin de semaine. Il reste que la programmation va un peu dans tous les sens. Pour les prochaines éditions, j’aimerais un peu plus de constance dans le programme. Cela permettrait aux fans d’un genre en particulier de voir leurs groupes sur la même scène ou la même journée.

Bon festival tout le monde.

Transfert # 59
BANNIÈRE : STEVE PEARSON
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
RÉVISEUR : MURIEL MASSÉ
SECRÉTAIRE À LA RÉDACTION : RENÉ MARANDA

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top