Saviez-vous que?

The Clash Pantera Rammstein

Le saviez-vous ? #16
Publié le 1er août 2020 

 

Recherche par René Maranda

 

Les Clash

1 – Il ne peut en rester qu’un…

Un seul membre du groupe a été présent du début à la fin de la carrière des Clash. Il s’agit de Paul Simonon. Ce dernier a monté le groupe avec Mick Jones en 1976. Ils ont recruté Joe Strummer puis Topper Headon. En 1982, ce dernier a quitté la formation, suivi par Mick Jones en 1983, tous deux à cause de leur addiction à l’héroïne. Les Clash se sont séparés en 1986. Notez cependant que Paul Simonon n’a pas participé à l’intégralité de l’enregistrement de l’album Sandinista! (1980). Son remplaçant Norman Watt-Roy joue sur les titres Lightning Strikes (Not Once But Twice) et The Magnificent Seven.

2 – Rock the Casbah

En 1991, la chanson Rock the Casbah, extraite de l’album Combat Rock (1982), a été utilisée par l’armée américaine pour accompagner le lancement de l’opération tempête du désert en Irak. Joe Strummer déclarera avoir pleuré en l’apprenant.

 

Pantera

Goddamn Electric

La chanson Goddamn Electric, présente sur le neuvième album de Pantera Reinventing the Steel (2000), accueille un solo de Kerry King (Slayer). Ce solo a été enregistré en une seule prise dans les coulisses du festival itinérant Ozzfest à Dallas (Texas), plus précisément dans une salle de bain. Selon Dimebag Darrell, on l’entend crier à la fin de la prise : « touche pas à ça. Putain, c’est chaud ! ».

 

Rammstein

Sodomie coupable

En juin 1999, lors d’un concert donné à Worchester (Massachusetts), Till Lindemann a simulé une sodomie sur son compère Flake Lorenz au moyen d’un sexe en plastique sur la chanson Bück Dich, présente sur le deuxième album de Rammstein, Sehnsucht (1997). Pour ces faits, les Allemands ont été arrêtés pour « comportements lascifs et obscènes ». Ils ont été relâchés le jour suivant après s’être acquittés d’une amende de 125 dollars…

 

Faith No More

A Small Victory

Dans la chanson A Small Victory, présente sur le troisième album de Faith No More Angel Dust (1992), Mike Patton fait référence à l’esprit de compétitivité que lui a transmis son père. Ce dernier était professeur d’éducation physique. « J’ai grandi en voulant toujours gagner » a expliqué Mike Patton. « Et j’ai découvert que je ne pouvais pas gagner à tous les jeux…

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top