Saviez-vous que?

King Crimson Who

Saviez-vous que ? # 48
King Crimson The Who
Publié le 10 juin 2021

Recherche par René Maranda

Dire Straits

 1 – Frères ennemis

Les deux frères co-fondateurs de Dire Straits, David et Mark Knopfler, ont vu leur relation se détériorer au fur à mesure de l’ascension du groupe. Tout a commencé au début des années 80 selon David Knopfler : « Mark et moi avions une vision différente de ce que nous faisions. Je construisais une démocratie et Mark faisait une autocratie. Tout nous a mis à rude épreuve » a-t-il déclaré. Il partira durant l’enregistrement du troisième album de Dire Straits Making Movies (1980).

 2 – Brothers in Arms

La chanson Brothers in Arms, présente sur le cinquième album de Dire Straits Brothers in Arms (1985), a été inspirée par la Guerre des Malouines. Ce conflit opposait l’Argentine et la Grande Bretagne. L’Argentine souhaitait récupérer ces archipels présents en territoire britannique. Au cours de cette guerre qui a duré d’avril à juin 1982, 258 soldats britanniques ont perdu la vie. Mark Knopfler décrit dans la chanson la mort d’un soldat sur le champ de bataille entouré de ses camarades. « Nous n’avons qu’un seul monde mais nous vivons dans des mondes différents » a déclaré l’intéressé. « C’est juste stupide, vraiment. Nous sommes juste stupides de participer à n’importe quelle guerre ». Le titre de la chanson vient de mots prononcés par le père de Mark Knopfler au sujet de la Guerre des Malouines. Il décrivait les Russes et les Argentins comme des « frères d’armes » (« brothers in arms ») pour signifier qu’ils partageaient la même idéologie…

 

King Crimson

21st Century Schizoid Man

Lors d’un concert donné le 14 décembre 1969, Robert Fripp a indiqué que la chanson 21st Century Schizoid Man, présente sur le premier album de King Crimson In the Court of the Crimson King (1969) était dédiée à Spiro Agnew. Cet homme politique était le vice-président des États-Unis sous Richard Nixon en pleine Guerre du Vietnam. La chanson fait référence à ce conflit avec les paroles « innocents raped with napalm fire » (« des innocents violés par le feu du napalm »).

 

The Who

Deaf, Dumb, and Blind Boy

Au début de l’enregistrement du quatrième album des Who Tommy (1969), le groupe pensait appeler ce disque Deaf, Dumb, and Blind Boy.

 

Si vous songiez à appuyer notre site, c’est maintenant, c’est ici. Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, aide à notre survie et appuie notre avenir. Appuyez Famille Rock pour aussi peu que 5 ou 10 $ – cela ne prend qu’une minute. Merci !

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :