Saviez-vous que?

Iron Maiden Kiss Hole

Saviez-vous que ? # 20
Publié le 12 septembre 2020 

Recherche par René Maranda

Les Smashing Pumpkins

1 – Control freak

Billy Corgan est un « control freak ». Pour garder le contrôle sur les productions des Smashing Pumpkins, il a enregistré presque tous les instruments sur les albums Gish (1991) et Siamese Dream (1993). « Je veux que les enregistrements soient parfaits. Un album est un travail d’art permanent, et selon moi, rien ne doit déroger à cela » a-t-il déclaré un jour.

2 – Guitare cassée sur la tête

Lors d’un concert au Reading Festival perturbé par des problèmes techniques, Billy Corgan a cassé sa guitare de frustration et l’a jetée dans la foule. Manque de pot, la guitare a fini sur la tête du président de la maison de disques des Smashing Pumpkins. Aïe !

Kiss

1 – « Soyons un vrai groupe sans maquillage »

Sentant que son groupe est en perte de vitesse, Paul Stanley a une idée : faire table rase du maquillage comme à ses débuts en 1971. Gene Simmons raconte comment son compère l’a convaincu d’abandonner son maquillage :    «‘Prouvons quelque chose aux fans, a dit Paul; ‘Soyons un vrai groupe sans maquillage. J’ai accepté à contrecœur. Je ne savais pas si ça allait marcher, mais j’ai entendu ce que Paul disait – il n’y avait nulle part où aller. Nous avons fait une séance photo juste pour voir à quoi ça ressemblerait. Nous avons regardé directement l’objectif de l’appareil photo. Nous étions provocants. J’ai fait une petite concession aux fans : j’ai tiré la langue pour essayer de garder quelque chose qui nous reliait au passé ».

Iron Maiden

1 – Cercueil métallique

Steve Harris a trouvé le nom d’Iron Maiden dans le film The Man in the Iron Mask (1939) de James Whale qui conte l’histoire de l’homme au masque de fer, frère de Louis XIV enfermé à la Bastille. L’Iron Maiden était un cercueil métallique muni de pointes que l’on pouvait faire rentrer à l’intérieur afin d’empaler et de tuer son occupant…

Hole

1 – Strip-teaseuse le jour

Au début de leur collaboration, Courtney Love et Eric Erlandson écrivaient et enregistraient la nuit des chansons dans une salle de répétition louée aux Red Hot Chili Peppers à Hollywood (Californie). La journée, Courtney Love travaillait comme strip-teaseuse pour acheter des amplis et le matériel nécessaire pour les concerts.

 

 

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top