Saviez-vous que?

Hendrix Van Halen White Stripes

Saviez-vous que ? # 25
Publié le 7 novembre 2020

Recherche par René Maranda

 

Jimi Hendrix

1 – Il a été conduit à l’hôpital après avoir brûlé une de ses guitares.

Le 31 mars 1967, Hendrix est sur la scène du London Astoria. Sur le morceau intitulé Fire, il décide de mettre feu à sa Fender Stratocaster après l’avoir aspergée d’essence. Une idée soufflée par le journaliste Keith Altham qui lui vaudra des blessures aux deux mains et une hospitalisation. « C’était comme un sacrifice », confiera-t-il. Quand bien même, il réitérera l’opération lors du festival de Monterey en juin 1967. Le guitariste ne brûlera que 3 ou 4 guitares sur scène au cours de sa carrière, dont une récupérée par Frank Zappa. Jimi Hendrix en concert en 1967.

 2 – L’un de ses roadies n’était nul autre que le chanteur de Motörhead

1966, le guitariste monte le trio The Jimi Hendrix Experience avec Mitch Mitchell et Noel Redding lequel partage alors le même appartement qu’un certain Lemmy Kilmister. Hendrix l’embauche comme roadie et le charge de s’occuper de ses guitares. « Quand il jouait, c’était magique. Tu le regardais et l’espace et le temps s’arrêtaient », confiait celui qui deviendra le leader du groupe Motörhead, dans une interview à Rolling Stone en 2010.

 

Van Halen

Jan Van Halen

Jan Van Halen, le père d’Eddie et d’Alex Van Halen, était un joueur de clarinette professionnel.

 

Fleetwood Mac

The new Fleetwood Mac

En 1974, l’ex-manager de Fleetwood Mac, Clifford Davis, a organisé une tournée américaine sous le nom de The New Fleetwood Mac pour assurer des dates que le véritable groupe ne pouvait pas honorer et pour sauver sa réputation auprès des promoteurs. Il avait expliqué aux musiciens que Mick Fleetwood avait donné son accord et qu’il les rejoindrait en cours de route. En réalité, Mick Fleetwood n’avait rien promis du tout et il a saisi la justice pour les empêcher de se produire sous ce nom.

 

White Stripes

Colère et innocense

Jack White pense que les couleurs arborées par le duo (rouge, noir et blanc) sont celles de la colère et de l’innocence.

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top