Histoires du Rock

Morrison Nugent Beatles

Histoires du Rock
Publié le 22 juillet 2019
Vues 1200
Republié le 31 mai 2021

 

Par René Maranda

Ça s’est passé un 3 juillet

1969Brian Jones, le guitariste soliste original des Rolling Stones, fut retrouvé sans vie dans sa piscine, à peine trois semaines après avoir été renvoyé du groupe. La cause officielle du décès fut jugée comme « homicide par imprudence » (death by misadventure). Selon certaines sources, Jones aurait sombré dans la toxicomanie, semblait fréquemment sous l’influence des barbituriques, du L.S.D. et de l’alcool et n’était plus en mesure de fonctionner comme musicien.

1971 – Lors d’un congé sabbatique en France, Jim Morrison, chanteur des Doors, meurt des suites d’un malaise cardiaque et de détresse respiratoire aiguë. La nouvelle de son décès n’a été rendue publique qu’après son inhumation au cimetière du Père-Lachaise à Paris le 9 juillet.

 

Ça s’est passé un 4 juillet

1980 – The Beach Boys se produisent sur scène dans le cadre d’un concert gratuit pour le 4 juillet devant une foule de 500 000 personnes à Washington, D.C.

1982 – Après avoir divorcé de sa première femme, Thelma Mayfair, l’année précédente, Ozzy Osbourne épouse sa gérante Sharon Arden. Son batteur Tommy Aldridge agit à titre de garçon d’honneur.

Ça s’est passé un 5 juillet

1986 – La police a dû être appelée en renfort pour calmer une foule chahuteuse après que le rockeur Ted Nugent ait annulé un concert à Williamsburg, en Virginie. Les fans qui ont envahi le lobby pour obtenir un remboursement étaient si nombreux que les employés des guichets avaient manqué d’argent.

1995 – Plus de 100 fans des Grateful Dead ont été blessés lorsqu’une terrasse en bois s’est effondrée dans un pavillon de camping à Wentzville, dans le Missouri. Des centaines de personnes avaient pris place sur ou sous la terrasse, à l’abri des fortes pluies qui s’étaient abattues. Plus de 4 000 « Deadheads » étaient au camping pour assister aux concerts des Grateful Dead dans cette banlieue de Saint-Louis.

 

Ça s’est passé un 6 juillet

1964 – Le film A Hard Day’s Night est présenté en avant-première dans la ville natale des Beatles à Liverpool. Des centaines de milliers de fans se sont massés le long des rues pour un défilé de l’aéroport jusqu’au centre-ville. Le film, tourné en noir et blanc avec un budget de 200 000 livres seulement (500 000 $ US), ne prit que sept semaines à compléter. Les critiques furent pour la plupart favorables et le film récolta plus de 11 millions $ US en recettes.

1966 – Durant un spectacle au War Memorial Hall de Syracuse, les Rolling Stones auraient traîné un drapeau américain sur le plancher de la scène. Deux jours plus tard, les autorités locales accusèrent le groupe d’avoir profané le drapeau américain.

 

Ça s’est passé un 7 juillet

1967 –The Monkees ont entamé une tournée de 29 concerts avec Jimi Hendrix en guise de première partie. Hendrix s’est vu contraint d’abandonner la tournée après le huitième concert, après qu’on lui ait dit que sa musique ne convenait pas à un jeune public.

1973 – Paul McCartney lance son nouveau simple Live and Let Die, la chanson-thème du film éponyme de James Bond. La chanson atteindra la 2e position du palmarès américain et la 9e position du palmarès britannique.

 

BANNIÈRE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSON

Click to comment

Laisser un commentaire

Populaires

To Top
%d blogueurs aiment cette page :