Dossiers

Van Morrison Jim Morrison Beatles

Rock Interdit #10
Van Morrison, Jim mOrrison, The Beatles
Publié le 28 novembre 2020 

 

Recherche par René Maranda


1967

1 – Le duo Sonny and Cher est exclu du Tournoi de la parade des roses de Pasadena en Californie pour avoir soutenu certains émeutiers du Sunset Strip.

2 – Les programmeurs de radio refusent de diffuser Brown Eyed Girl de Van Morrison parce que les paroles font référence à des relations sexuelles avant le mariage et à une relation interraciale. Croyez-le ou non, lorsque la chanson a été écrite, le mariage interracial était toujours illégal dans 17 États américains. Morrison a ensuite enregistré une version alternative avec des paroles plus acceptables et la chanson devint son premier succès solo aux États-Unis.

3 – Quand les Doors sont invités à se produire à l’émission The Ed Sullivan Show, les producteurs insistent pour que Jim Morrison change les paroles de Light My Fire. Morrison accepte de changer la ligne « Girl, we couldn’t get much higher«  (« Chérie, on ne pourrait aller plus haut ») pour « Girl, we couldn’t get much better« , mais pendant la performance en direct, Morrison chante les paroles originales.

4 – Des commanditaires américains soulèvent un tollé et menacent de retirer leur soutien après qu’une émission de télévision montre un « toucher » interracial. Pendant l’enregistrement d’un duo entre la chanteuse britannique Petula Clark et le chanteur américain Harry Belafonte, Clark pose sa main sur le bras de Belafonte (Clark est blanche et Belafonte est noir).

5 – La chanson Society’s Child de Janis Ian est interdite par certaines stations de radio américaines, car les paroles font référence à des rendez-vous galants interraciaux. Toutefois, de nombreuses autres stations n’y voient aucune matière à controverse et la chanson s’est hissée à la 14e place du palmarès Billboard Hot 100.

6 – La diffusion de I Am The Walrus des Beatles a été interdite par la BBC, en raison de paroles suggestives, notamment la ligne « Boy, you’ve been a naughty girl and let your knickers down«  (« Bon sang, tu as été une vilaine fille et tu as laissé tomber ta petite culotte »).

 

BANNIÈRE : THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE : STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF : MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
TRADUCTEUR : JÉROME BRISSON

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top