Dossiers

L’état des choses par un Diehard ! T-Rex

L’état des choses par un Diehard !
Article paru le 23 août 2016, Pop Rock 2.0
Republié 18 octobre 2020 

 

Par Patrick De Montigny

 

Le Glam Rock est-il mort?

Notre fougueux journaliste Patrick De Montigny ne s’en cache pas, c’est son genre de musique favorite. Issu des années 2000, il analyse trois groupes de trois pays différents.

Le Glam Rock est sans contredit l’un des styles de rock and roll les plus mal compris et méprisés dans le monde de la musique. Pourtant, environ à tous les 10 ou 15 ans, il fait un retour pour une nouvelle génération de fans. Je ne le cacherai pas, le Glam est mon style musical favori. Depuis quelques années, on a eu droit à une nouvelle vague de ce style à la mauvaise réputation. En tant que fan, je me dois de vous les partager. Voici donc 3 groupes à surveiller.

Tout d’abord, il y a Crashdiet, de Suède. Formé en 2000 par le regretté chanteur Dave Lepard, le groupe a sorti pas moins de 4 albums : Rest in Sleaze, Unattractive Revolution, Generation Wild et Savage Playground. Malgré la mort de Lepard, Crashdiet va de l’avant et recrute Simon Cruz. Ils ont même visité Montréal en 2013 au Petit Campus. Le groupe est présentement en veilleuse suite au départ du chanteur Simon Cruz.

Également de Suède, le groupe Sister se taille une place de plus en plus grande dans les festivals en Europe. C’est en 2006 que l’aventure commence et par la suite, en 2009, leur premier EP, Deadboys making noise voit le jour. Leur son est cependant beaucoup plus agressif que celui de Crashdiet. Ils me font penser un peu à Murderdolls. Par la suite, on aura droit à deux albums, soit Hated sorti en 2011 et ensuite Disguised Vultures sorti en 2014. Sister nous promet un album pour 2016.

De France, BlackRain roule sa bosse depuis 2002. Ils ont d’abord fait des covers de Motley Crue et W.A.S.P., mais ils ont tôt fait de créer leur propre matériel en nous offrant d’abord le EP Twilight, Rain and Darkness. pour ensuite mettre sur le marché BlackRain en 2006, Licence to thrill en 2008, Lethal dose of… en 2011 et It begins, en 2013. Leur style me rappelle celui de Pretty Boy Floyd. Released vient tout juste de voir le jour et il reste dans la même lignée que ces prédécesseurs.

Donc, le Glam est en bonne santé, malgré ce que l’on peut penser. Il n’est peut-être pas le style le plus « in », mais les diehards comme moi, ne seront certes pas en reste.

À ton avis, T-Rex est t-il le fondateur du Glam rock ?  PDM : Difficile à dire…c’est sûr qu’il est un des premiers avec Bowie!

Transfert # 29
BANNIÈRE : STEVE PEARSON
ÉDITEUR : GÉO GIGUÈRE
RÉVISEUR : MURIEL MASSÉ
SECRÉTAIRE À LA RÉDACTION : RENÉ MARANDA

1 Comment

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top